Les arnaques ! D'abord les officielles.

Publié le par francois.ihuel15.over-blog.fr

Liens : http://francois.ihuel.over-blog.fr/ & http://francois.ihuel05.over-blog.fr/ &http://francois.ihuel15.over-blog.fr/ http://www.francois-ihuel-05.com/

Wir kamen, haben einen Tag, etwas Vernünftiges

Promesses électoralesEn tête, les promesses électorales.

Depuis l'âge de douze ans, lorsque j'ai commencé à comprendre le fonctionnement de la vie, je me suis tout de suite rendu compte que les beaux parleurs n'étaient pas les meilleurs, et de loin.

J'adore écouter tous ces candidats, plus ou moins fiables, promettre monts et merveilles en s'affranchissant totalement des dures réalités et s'armant d'une baguette magique qui est censée résoudre tous les problèmes.

En fait, il faut d'abord obtenir la place, c'est impératif si l'on veut commencer à travailler sur des sujets récurrents mais rénovés à chaque élection et accommodés à une sauce différente suivant les obédiences et les périodes, fastes ou néfastes. (Ces dernières ayant une très nette avance sur les précédentes)

C'est donc avec ce genre de prouesses que nos élus, (Pas tous, il y en a qui sont sincères) montent sur une marche supérieure, Mr Sarkozy disait, en 2006, qu'il ne lui restait plus qu'une marche à gravir, ce qui est faux, il y en a une autre derrière mais c'est la plus mauvaise, la descente et plus la marche est haute plus la descente est dangereuse.

Maintenant, il y en a qui ont gravit la dernière marche et qui sont descendu avant d'en profiter. (Dois-je nommer quelqu'un !)

Le terrible problème de la politique c'est qu'on ne peut tenir des promesses de campagne, c'est absolument impossible puisque les promesses ont les fait seul alors que les élaborer se fait avec un très grand nombre de personnes, toutes divergentes.

C'est donc une arnaque et je me demande pourquoi aucun ténor du barreau ne s'est posé la question de porter devant la Justice une plainte pour "abus de confiance" puisque c'est la définition à donner à ceux qui promettent sans tenir. (Du moins sans pouvoir tenir, ce pouvoir illusoire qui passe par les grands financiers et le peuple)

Radar Vaud 2Arnaque vicieuse.

Ou radar planqué dans une barrière de sécurité.

En fait de sécurité, la dérive consiste à piéger le maximum de couillons d'automobilistes pour essayer de regarnir les caisses, de l'Etat, chroniquement vides.

C'est fou l'ingéniosité déployée pour "niquer" ceux qui auraient la malchance de conduire correctement, c'est à dire à observer la route au lieu du compteur de vitesse ce qui est dangereux, sur autoroute particulièrement.

C'est ce qui vient compléter la panoplie du parfait arnaqueur officiel, c'est à dire approuvé par l'Etat.

D'ailleurs, en ce moment c'est "guignol", entre ceux qui ont perdu la place et qui se déchirent pour être à la tête d'un parti en déliquescence et ceux qui ont la place mais qui ne savent pas quoi en faire, l'avenir de la France en prend un sacré coup dans l'aile.

Il y a aussi les carburants, arnaque officielle et gourmandise politique très lucratives. 

Les taxes sur ces éléments indispensables sont proportionnelles aux besoins qu'en ont les utilisateurs.

Si l'Etat taxait le caviar ou les diamants il est certain qu'il ne gagnerait pas "chipette".

Alors ce "couillon" d'automobiliste est obligé de se plier à ces exigences incontournables s'il veut conserver sa voiture donc son boulot.

Pour que l'Etat puisse se servir à la base par des prélèvements obligatoires, les carburants ne rapportant pas assez.

Il reste un carburant encore abordable, c'est le gaz. (GPL)

Cependant, l'installation complexe de ce dispositif ne sera amorti, par la différence de prix, que lorsque le véhicule sera hors d'usage, c'est ce qu'on appelle perdre un bénéfice.

J'ai une autre solution, c'est le méthane mais il faut pourvoir introduire un tuyau dans le trou du cul d'une vache ou d'un ruminant, les meilleurs producteurs, et réussir à compresser ce gaz dans le réservoir de la voiture, à l'échappement je me demande ce que ça doit sentir.

Ces pauvres bêtes étant mises sur le devant de la scène par leurs pets qu'elles ne peuvent contenir, il parait, d'après la commission de Bruxelles, ou commission européenne, que les vaches contribuent gravement à l'augmentation des gaz à effet de serre. (Imaginez deux minutes 2 500 voyageurs dans une rame RER bondée aux heures de pointes dans des conditions sanitaires dépassant l'entendement, ça doit "méthaner" grave)

Fantasme parmi tant d'autres de quelques eurodéputés en mal de se faire connaitre et qui pénalisent 300 000 000 d'européens afin de satisfaire leurs petits caprices personnels.

Parce que depuis que ces messieurs et ces mesdames sont auréolés de pouvoirs extra territoriaux, ils ont la tête tellement gonflée qu'ils ont oublié que si l'Europe doit vivre c'est avant tout avec les spécificités de chaque pays.

De tout réglementer et aseptiser va tuer l'Europe.

D'ailleurs je me pose la question de savoir comment les "verts" ont faits pour éviter d'y mettre leur petit apport personnel.

Pour cela il faut habiter à côté d'une étable et savoir si la vache sera d'accord, sinon il reste notre production personnelle mais c'est plus ténu et moins rapide.

Il suffit de bouffer beaucoup de choux, en évitant de manger, en même temps, des oeufs durs, des abats, de la charcuterie et des viandes faisandées pour préserver les narines du voisinage.

Trouver le bon tuyau, assez souple, les muqueuses c'est sensible, acheter de la vaseline à la pharmacie du coin parce qu'en dehors du thermomètre médical ce n'est pas un orifice très utilisé dans ce sens. (Du moins pour la majorité, maintenant, avec le mariage pour tous, les orifices de certains humains vont servir de dépotoirs)

On peut aussi inventer l'industrie pétomane, il faut juste maitriser la matière première en très grande quantité et adapter les lieux pour éviter une promiscuité malsaine.

Si c'est rémunéré je veux bien bouffer du chou tous les jours.

C'est fou les quantités impressionnantes de gaz gaspillé tous les jours à travers le vaste monde.

Pour les vaches on peut essayer les "capotes" géantes renforcées pour contenir un maximum et dégonfler ces dernières directement dans le réservoir de la voiture (Imaginez un peu les images de ce que je viens d'écrire en quelques phrases dans un délire passager) le problème c'est d'enfiler la capote sur la vache de façon à ce qu'elle soit étanche. (Pas la vache, la capote)

Il reste aussi le gaz de schiste, un atout majeur pour notre facture énergétique mais les verts ne sont pas d'accord. 

Sur le principe ils pourraient avoir raison s'ils ne portaient pas tout au paroxysme, il est indéniable que c'est un atout majeur pour le pays, il faut juste se concerter pour trouver des moyens plus adaptés en s'unifiant au lieu de se diviser à tout démolir pour rien.

acreditoaccueilSymbole d'une arnaque officielle.

Ou fétiche représentatif d'un organisme de Crédit, "Si tu l'aimes".

Pardon, Cetelem, aux taux prohibitifs qui ont déjà conduit pas mal de monde à la faillite ou/et à la commission de surendettement de la Banque de France.

Mais il y en a d'autres, Sofinco, Finaref, Cofinoga, Médiatis et j'en passe.

Et pas besoin de s'enduire d'huile pour se rouler dans l'herbe fraîchement coupée afin de passer pour un con, franchement, après une PUB pareille, je n'oserais plus sortir dans la rue, plus débile ce doit être dur. (On regrette Coluche)

En fait, les vieux routards, comme moi, des dépenses et des recettes ne se laissent pas "niquer" par les offres alléchantes de ces organismes truands avalisés par l'Etat.

Non, ce sont les jeunes qui en font les frais.

A peine sur le marché du travail (Quand il y a du travail) ils sont submergés par les annonces et offres toutes plus attractives les unes que les autres.

Ils empruntent donc à des taux d'usure (Du mot usurier) pour se payer ce que les anciens mettaient des années à faire.

Donc le principe n'est pas mauvais à la base, avoir tout de suite ce qu'on ne peut pas se payer est un atout de la vie moderne, on fait tout le contraire du passé, on achète d'abord et on paye après.

Le "hic" c'est la maladie, le chômage, le divorce, et autres causes qui peuvent faire basculer une personne bien posée dans la précarité et entre les dents de ces requins aux services contentieux en béton qui vous réclament, en finalité, plus du double de la somme empruntée à payer dans les plus bref délais. Plus cynique on ne peut pas.

Bref, les procédures d'usage pour respecter la Loi et commencer la "curée" (Se retrouver en pâture, curée ayant pour racine d'origine le cuir, donné aux chiens, mais ce sera pour une autre page) et l'acharnement.

Pour celui ou celle qui a du caractère, il arrive à contrer ces méthodes mafieuses officielles (Je laisse ce que je marque puisque tout ce qui pourrait être néfaste, avalisé et voté est officiel)

En réfléchissant bien, après avoir trimé 45 ans pour l'Etat et les banques, on a enfin la maison de ses rêves, du moins des anciens rêves parce que quand tout est payé on n'est plus en très bon état physique et il faut toujours payer des taxes de ceci et cela en plus des impôts et des remises aux normes quand on n'a pas eu le malheur de se faire "baiser" par un promoteur véreux qui nous a vendu un terrain sur une zone à risque ou inconstructible.

Avec l'aval de maires peu scrupuleux pourvu qu'ils aient la petite enveloppe qui efface la réglementation et les Lois.

En fait le seul domicile qu'on est sûr de garder c'est celui qui nous profitera le plus longtemps sans pouvoir en jouir de son vivant mais qu'il faut payer avant de crever sauf de prendre une solide assurance pour le même résultat.

Allez, un peu d'optimisme.

2 taxes-france-tabacUne des plus belles arnaques d'Etat.

Le tabac.

De beaux penseurs nous font la leçon de savoir que pour arrêter de fumer le meilleurs c'est d'augmenter les prix.

Comme c'est, avec les carburants et l'alcool ce qui est le plus consommé et le plus taxé, je dis que c'est se foutre de la gueule du monde mais avec le sourire. (Ou se faire enculer avec de la vaseline électorale, en vente dans presque tous les partis politiques)

J'ai fumé, la première à l'armée et la dernière il y a plus de trente ans. (Pas la vaseline, la cigarette et puis fumer de la vaseline c'est délicat, le papier n'est pas adapté)

Je sais ce que c'est que d'être accros à la cigarette, on ferait cent kilomètres de nuit pour trouver un tabac ouvert, une drogue encadrée, légitimée et surtout rendant de plus en plus dépendant par les additifs introduits, dans le tabac mais aussi dans le papier.

Plus on fume et plus on devient accros, plus on commence jeune et plus on est accros.

La vie d'un fumeur (20 clopes par jour en moyenne) dépasse rarement 55 ans à quelques exceptions près.

L'état de délabrement d'un fumeur en fin de vie est quelque chose qui devrait faire réfléchir, mais comme ça n'arrive qu'aux autres, on passera bien à travers.

Si en plus il picole en même temps c'est dix ans d'enfer en fin de vie dans des souffrances terribles. (J'ai vu, certains de mon entourage direct)

Maintenant, si le tabagisme est l'obsession de nos politiques, il est évident que c'est aussi un excellent prétexte à augmenter les charges sociales pour cette raison parmi d'autres.

Et puis je me pose la question de savoir pourquoi un gouvernement irait prendre des mesures aussi radicales pour enrayer un phénomène qu'il s'efforce de développer dans un autre. 

Les jeunes accros du tabac qu'on "puni" par le porte-monnaie, peut-être pour financer les salles de "fumettes", projet insensé d'un gouvernement à la dérive, même si, pour un soir, l'UMP l'a fait marrer avec ce tragi-comique cafouillage de l'élection du président de ce dernier, mais qui légaliserait un autre produit toxique pour en tirer des bénéfices sous couvert d'enrayer les réseaux mafieux qui inonde le pays de cannabis et surtout de cocaïne.

Encore une arnaque à l'information.

Ces trois grandes consommations, carburants, alcool et tabac sont trop lucratives pour nous laisser entendre que c'est néfastes, qu'importe qu'un homme meure à 50 ou 55 ans, il a payé durant toute sa vie active et pas de retraite à débourser.

Maintenant, si on peut se passer de tabac on ne peut se passer de carburant.

structuration-des-prix-2012 zoomIl n'y a qu'à regarder ce graphique.

En prenant pour référence de base 30 000 000 de déplacements de véhicules par jour pour une moyenne de 50 km par jour, inclus les camions et cars, pour une consommation moyenne de 8 litres aux cent kilomètres on atteint 240 000 000 de litres de carburant par jour soit une moyenne estimative de 1 440 000 000 d'Euros soit 720 000 000 d'Euros de recette fiscale réelle pour l'Etat tous les jours.

Donc près de 262,8 milliards d'Euros par an rien que pour l'automobile, les carburants servant aussi à l'industrie mais moins taxés.

Vous rêvez ? Ce ne sont que des chiffres, ajoutez la dessus les taxes sur le tabac, environ 42 milliards par ans et les taxes sur les alcools, que je ne peux chiffrer puisque très aléatoires, je doute énormément que l'Etat investisse ne serait-ce que 5 % de ces sommes dans la prévention, la santé et les campagnes supposées anti-tabac et alcool.

Viennent s'ajouter les taxes sur les produits de toutes sortes, TVA, les recettes d'impôts directs et indirects, les ponctions sur les salaires mais aussi sur le patronat qui, pour ceux qui l'ignoreraient, paye à peu près autant de charges que le montant du salaire de leur personnel.

J'ai rectifié mes chiffres, j'ai fais une petite erreur pour ceux qui auraient déjà lu cette page.

Maintenant, les impôts sont indispensables à la vie d'une nation.

Il serait intéressant de pouvoir connaitre les dépenses indispensables de l'Etat, je parle de celles qui font fonctionner le pays, armée comprise.

C'est certainement loin des recettes.

Qui, un jour, étalera ces chiffres au grand public ? Personne, secret d'Etat et surtout enrichissement personnel, pas de ceux qui sont riches de leur travail ou de leurs patrimoines hérités, non, ceux qui se battent pour avoir la place sous couvert de gouverner un peuple hélas trop crédule. 

salaries-et-syndicats-veulent-l-application-des-promesses 3Un arnaqueur de première.

Les syndicats ont une efficacité indéniable quand ils exécutent ce dont pourquoi ils existent, la plupart des syndicats sont raisonnables et ne veulent pas "bouffer" la poule aux oeufs d'or.

Leur efficacité est prouvée.

Un, se particularise, c'est la CGT, j'y ai adhéré, très brièvement heureusement, quand je conduisais les trains et j'ai pu constater les pressions énormes faites sur les salariés qui y adhèrent.

En Novembre, la poussé revendicative prend de l'ampleur pour pouvoir attirer l'attention afin de récolter le maximum d'adhérents et, ainsi, percevoir les cotisations de ses adhérents mais aussi percevoir les subventions de l'état fonction du nombre d'adhérents.

La CGT fonctionne exactement comme un parti politique de laquelle elle dépend (Parti communiste devenu Front de gauche), ce qui la met en dehors du circuit normal des syndicats et rend toutes négociations inutiles, le "jusqu'auboutisme" de ce syndicat est limite suicidaire pour ceux qui y adhèrent.

i-telephonie.pngUne autre arnaque officielle.

La téléphonie, qu'elle soit fixe ou mobile.

Vous aurez pu constater que les forfaits sont de plus en plus avantageux et de moins en moins chers.

Ne vous y trompez pas, l'effet de la concurrence n'a un impact que très limité sur ces tarifs, le but de la téléphonie mobile c'est de vendre le maximum de téléphones portables de plus en plus sophistiqués sous couvert de renouvellement de contrat sur 24 mois la plupart du temps.

Cette cohésion entre constructeurs et opérateurs n'est que commerciale, il n'y a aucun cadeau supposé comme on l'entend souvent.

Qui plus est, il existe maintenant les forfaits tous réseaux illimités, un vrai bonheur pour les accros du téléphone (Certains y passent plus de huit heures par jour (En dehors de ceux dont c'est le métier))

Vous aurez pu remarquer que dès qu'il s'agit d'obtenir un organisme public ou privé, systématiquement vous "tombez" sur une boite vocale qui vous dirige (Un peu comme on apprend à un débile) vers le service concerné et si vous avez de la chance, vous obtenez un humain de l'autre côté.

Maintenant suivant la société l'humain ne l'est pas forcément, Huissiers, sociétés de recouvrement, contentieux, etc..

Gens qui sont payés au rendement et qui suivent des cours de formation pour pouvoir répondre mécaniquement à toutes formes de doléance sans aucun état d'âme. (Même les services dits sociaux s'y mettent)

Vous aurez aussi remarqué que, d'entrée, on vous annonce la couleur en vous induisant que votre appel va vous couter "tant" de centimes d'Euros, une certaine somme pour la connexion puis une autre, un peu moins importante par minute de conversation. (Ou plutôt de "blablas" informatique pour faire durer la communication)

En fait, vous payez moins cher un forfait pour payer les innombrables sociétés pour lesquelles l'appel est payant et combien coûteux.

Ce ne sont pas les sociétés qui vous taxent, c'est France télécom qui vous gruge en proposant un service de qualité aux entreprises sur le dos des consommateurs.

Ça, c'est une magnifique arnaque.

Et puis il y en a d'autres, beaucoup d'autres qui opèrent à exploiter le système extrêmement complexe qui consiste à déstabiliser le consommateur pour lui faire avaler à peu près n'importe quoi.

Il y a aussi les sociétés qui rendent leur factures tellement complexes qu'elles en deviennent incompréhensibles, les habitants de Briançon sont concernés par la RBEA, qui facture des consommations fantaisistes et ajoute des taxes sur un peu tous les organismes qui les touchent de près ou de loin, raison pour laquelle le prix de revient du m3 d'eau à Briançon flirte aux alentours de 8,00 Euros.

Demain nous passeront à d'autres formes d'arnaques, officieuse et certaines totalement illégales.

Ah oui, ma petite phrase en allemand du début de page : 

Il faudra que nous arrivions, un jour, à quelque chose de raisonnable.

Si vous désirez recevoir mon blog automatiquement, inscrivez-vous à la newsletter, bandeau droit du blog. C'est gratuit et sans danger. 

Commenter cet article