Meuhhhhhh

Publié le par francois.ihuel15.over-blog.fr

 

Dans certaines professions il est exigé des capacités justifiant l'exercice de ces professions.

 

MeuhhhhhhMeuhhhhhh

Pas la poste.

Je connais quelques postiers et postières, du moins ceux qu'on voit, je sais qu'ils ont un travail pas toujours facile, les intempéries, les chiens agressifs, les adresses introuvables, les boites aux lettres sans nom, etc..

J'ai du respect pour leur travail, quand je peux je leur facilite la tâche, comme déneiger devant la boite aux lettres de façon à leur en faciliter l'accès comme sur la photo des Alberts où je dégageais les accès divers, y compris celui d'accès aux boites.

Depuis quelques années les publicistes ont regroupé la distribution de tracts divers à travers les publicités innombrables et très couteuses en papier, ce qui n'est pas très bon pour la planète mais comme on ne trouve pas un motif de réduire cette invasion de dépliants, riches en encre d'imprimerie nocives pour l'environnement, solvant divers pour le papier et autres produits hautement nocifs rentrant dans la composition de ce papier spécial publicité, le Dieu fric a encore de beau jour devant lui pour matraquer les particuliers de toutes ces nuisances polluantes qui contribuent aussi très largement à une partie de la déforestation mondiale, ce qui doit échapper à Mr Hulot sinistre de la fausse écologie mais traitre dans l'art de se foutre de la gueule du monde. (On peut aussi penser à Ministre Maitre) Ma foi, ça lui passe au-dessus, du moment qu'il profite financièrement des impôts pour s'enrichir par une place non mérité, sur des compétences inexistantes, il pourra toujours entretenir ses six véhicules à moteur polluant, mais l'écologie c'est pour les autres.

Bref, un autre sujet comme les produits phytosanitaires qui nettoient tout à la place des ménagères, ça nettoie même les bonnes bactéries tout en polluant nos rivières, nos poissons qui deviennent rares et notre santé à travers l'eau redistribuée au robinet, sachant que ces produits passent à travers les divers filtres des stations d'épuration mais personne ne soulève le problème, là encore le Dieu fric a le dernier mot.

Avant, ces tracts publicitaires étaient dispatchés par des employés sous payés et pas trop malins pour certains, mais il faut de tout pour faire un monde et tout le monde à le droit de gagner sa croute.

Seulement voilà, avoir le beurre et l'argent du beurre est un des motifs de ces multinationales toujours à la recherche du profit à moindre coût, ce qui fait que le regroupement des publicités à distribuer a été confié à la poste, organisme national qui n'est plus que l'ombre de ce qu'il était il y a une trentaine d'années.

Bien entendu ce n'est pas gratuit mais c'est juteux pour la poste, personne n'en parle mais c'est aussi de l'argent qui rentre dans les caisses de l'Etat puisque sauf erreur la poste c'est encore l'Etat.

Pour tenter de ne plus être envahi par ces publicités distribuées le mardi, il y a la parade de coller sur la boite aux lettres l'interdiction de mettre de la "PUB", plus ou moins efficace suivant les secteurs, il n'y a plus que les publicités locales encore distribuées par les employés plus avant cités qui ne s'embarrassent pas de ce genre d'interdiction, savoir s'ils ne savent pas lire ou simplement pour emmerder le monde, bref un débat stérile insondable.

Cependant, quand on constate que les boites aux lettres n'étant pas affectées à un destinataire sont blindées de pub à en dégueuler, je me dis qu'à la poste il y a aussi quelques boulons humains, ou humains boulons, qui forcent les boites à les faire exploser sachant très bien que personne n'en prendra connaissance.

Le papier ça pèse lourd, certaines boites, mal fixées ou ne pouvant plus supporter les dizaines de kilos de papier humidifié par l'air ambiant, se désolidarisent des murs sur lesquelles elles sont fixées, s'arrachent donc avec pour conséquences un remplacement. D'autres, souvent locatives, ont leur porte tordue, arrachée, les clefs se perdent ou ne sont pas les bonnes, la solution simple c'est de détruire ce qui n'appartient pas à ceux qui ne s'embarrassent pas de scrupule ni respect. 

Le logement que j'occupais en 2016, route d'Italie, n'y a pas échappé, j'ai donc remplacé la boite aux lettres à mes frais puisque l'agence n'a pas voulu le faire, les propriétaires refusant de financer ce genre de dégât, entre autres dégradations qui échappent à l'entrée dans les lieux mais pas à la sortie, tant qu'à faire si on peut faire payer les locataires entrants des dégâts de ceux sortants, c'est toujours ça de gagné pour l'agence et pour les propriétaires, ça marche souvent.

Le sujet présent est tout autre, j'ai guetté quelques facteurs distribuant généreusement les publicités dans des boites archi-bourrées de pub, j'en ai vu forcer sur les prospectus pour les intégrer quand-même dans la compression interne des dites boites en me demandant ce qui justifiait que ces braves facteurs, heureusement minoritaires dans ce genre de prouesses, insistent lourdement à insérer dans un réceptacle plein ce qui n'y rentre plus, savoir si, quand ils font le plein de carburant de leur véhicule, ils ne continuent pas non plus à insister à faire rentrer de l'essence dans un réservoir plein. On se pose la question.

Bref, je m'attendais à trouver des boeufs là où je n'ai vu que des humains, mâle ou femelle puisque ce noble métier applique la parité si cher à nos dirigeants.

Meuhhhh non dirait une vache qui regarderait ces boeufs si stupides à ne pas réaliser que de mettre ces pubs directement dans un conteneur jaune apporterait plus d'avantage à l'écologie. Puisqu'à ce stade, on comprend très bien que ces publicités qui ne seront jamais lues iront certainement dans une poubelle pour destruction ou plus souvent larguées à tous les vents dans la nature jusqu'à ce que le temps passant en vienne à bout, avec les conséquences environnementales incontournables, encre d'imprimerie, solvant pour papier et autres saloperies nuisibles et dangereuses qui nous pourrissent la vie mais qu'on applique quotidiennement sans même plus le réaliser.

J'ignore si ces boeufs de la poste sont payés avec du fourrage mais je me dit que s'ils ruminent un peu ce serait plus mentalement à se poser la question de savoir qui va lire ces pubs inutiles et polluantes qu'ils insèrent hebdomadairement dans des boites trop pleines, franchement, comme attitude c'est con à brouter du foin.

Savoir si c'est aussi la raison pour laquelle les payes sont écornées de quelques euros pour des raisons obscures, ma foi, des cornes sur des ruminants ça va bien ensemble.

Cette page de délires juste pour dire que dans un monde civilisé les incohérences ont toute leur place.

Ah merde, ça y est, j'ai encore pété les plombs.

Bonne soirée à tous et à bientôt pour autre chose.

 

Pour me rejoindre, continuer à me suivre, apprécier ma folie délirante parfois scabreuse et partager ce blog,  inscrivez-vous rubrique "s'abonner", bandeau droit du blog. 

 

Publié dans Société

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article