Coronavirus 4

Publié le par François Ihuel

 

Épidémie pour les uns, pandémie pour d'autres dont moi.

Alerte sérieuse des uns, minimisation des autres. 

La surenchère va bon train, comme le virus d'ailleurs. 

 

Coronavirus 4
Coronavirus 4

Mon intuition du 9 Février.

Page "Pandémie, un mal nécessaire"

Très rapidement les choses changent.

Quand le chef de l'État prend ses propres précautions c'est que déjà il n'est plus en mesure d'assumer ses responsabilités face à l'adversité, quelle que soit sa forme. 

Une pandémie à un pouvoir de multiplication incontrôlable et exponentiel, ce ne sont pas les mots qui soignent les maux, ce sont les scientifiques médicaux mais à ce niveau il semblerait que là aussi la machine s'emballe, de toutes façons, le temps de trouver un remède, de le mettre en application et de le distribuer à l'échelle mondiale il va falloir plusieurs mois, donc presque trop tard.  

Jusqu'à maintenant on a des soins médiatiques et des assurances hésitantes manquant de sincérité, le Chef de l'État lui-même moquant, il y a trois jours, un médecin invoquant que sa spécificité médicale est hors sujet de celui en cours, quel magnifique président qui sait mieux qu'un professeur ce qu'est ce qu'il ne connait pas. 

Au tout début on cible quelques responsables désignés, ceux qui auraient ramené la maladie en Europe et d'autres pays, il faut savoir que l'information est très en retard sur la propagation, les gens infectés il y en a partout.

Comme ce fut le cas pendant les grandes épidémies de peste des siècles passés les humains ne sont pas égaux face aux maladies virulentes, certains n'en sont pas affectés bien qu'infectés, il portent donc sans le savoir et sans symptômes la saloperie qui décime les autres.

C'est probablement la raison qui fait que ça se propage à grande vitesse.

De ceux qui sont infectés la médecine moderne parvient à en soigner une partie mais ce n'est pas pour autant qu'ils ne propagent pas la contagions, de ceux qui ne s'en relèveront pas le pourcentage est inconnu mais il risque fort d'être important. 

 

Coronavirus 4

Les bourses tremblent.

C'est l'économie mondiale qui s'y joue, donc le commerce, donc la monnaie.

 

Coronavirus 4

L'économie commence à dégringoler.

Et ça va aller vite, très vite.

Chaque pays retient son souffle, les pays musulmans ferment leurs frontières.

 

Coronavirus 4

Iran.

Des pays peu disert ne peuvent cacher le problème.

Qu'en est-il de ceux qui sont sanitairement  fragiles !

L'Afrique, l'Inde, le Moyen-Orient de l'Est, des pays d'Amérique Latine, etc..

De ceux-là l'information est inconnue, il est probable que l'infection y est aussi mais pour le moment on l'ignore. 

 

Coronavirus 4

Information dépassée.

Du 28 Février, depuis le nombre connu à triplé en trois jours. 

Si on ferme les lieux publics c'est qu'il y a matière à le faire.

 

Coronavirus 4

Et les élections ?

J'ose avancer qu'il serait sage de repousser la date de cette échéance d'au moins six mois afin de mesurer l'impact de la pandémie sur une durée plus longue que les précipitations actuelles, des précautions publiques ne pouvant être que partielles, c'est tout où rien. 

On ne peut prétendre éviter des rassemblements d'un côté pour les imposer de l'autre, comme la monumentale connerie d'État qui autorise les rassemblement inférieurs à 5000 personnes, c'est le ministre de la santé, Olivier Véran lui-même qui l'a annoncé, ce qui prouve une fois de plus que dans les hautes sphères de l'État on a des gens totalement irresponsables.

Ce Monsieur doit démissionner.     

 

Coronavirus 4

Pour preuve.

Exceptionnellement autorisé, le fric l'emportant sur la réalité.

C'est quoi la suite de ce rassemblement de plusieurs dizaines de milliers de personnes s'époumonant à hurler donc à partager très généreusement les postillons porteurs de virus !

On est chez les fous là !

 

Coronavirus 4
Coronavirus 4

Protections basiques.

Sur LCI il est préconisé de n'acheter que des masques spécifiques, comme si une marque protégeait mieux qu'une autre, ça sent la spéculation mercantile et le marché noir. 

Les gels deviennent rares, les prix explosent.

 

Coronavirus 4

Les hôpitaux.

Déjà restreint par l'État à ne fonctionner qu'à minima ils manquent eux aussi de matériel, je ne doute pas un seul instant que les personnels vont être tentés de s'approvisionner, comme ça se fait couramment déjà, sur les stocks hospitaliers, quand la panique gagne les scrupules s'effacent.

Le système de santé français, sérieusement mis à mal par la réduction des finances dispensées dans l'assistanat massif, ne pourra pas tenir si la situation s'aggrave encore. 

Maintenant, le gel n'est pas indispensable et n'est pas non plus la panacée, l'hygiène basique personnel est le plus efficace.

Les masques ne sont pas non plus indispensables d'autant qu'ils doivent être renouvelés souvent, des précautions élémentaires et la distance reste ce qui est le plus efficace, se précipiter pour dévaliser les pharmacies de ces produit ça ne sert à rien d'autre qu'à faire spéculer sur ces équipements et protections. 

 

Coronavirus 4

Infos LCI.

Le virus ne se transmet que par voies aériennes humides transportés par expulsion de toux et d'éternuements proches.

Curieux qu'on fasse des exemples contradictoires en prétendant que par les objets ou insectes il n'y a pas de risque mais qu'il y en aurait à s'échanger de l'argent.

Quel destination ces contradictions étonnantes ?

 

Coronavirus 4

Les rumeurs.

Il y a  un mois on accusait les laboratoires chinois.

Maintenant ce sont les fabricants de vaccins américains.

Savoir qu'une date de péremption c'est fictif, un produit ne devient pas inerte du jour au lendemain, il peut se passer des mois, voire des années avant qu'un produit perde de son efficacité.

Contrairement au sang contaminé que l'État français a laissé en vente pour écouler les stocks, affaire "Fabius", les vaccins n'ont pas d'inefficacité à être utilisés à une date ultérieure proche. 

Une épidémie ne se lance pas, elle se déclare et les premiers servis ce serait ceux qui la propagent, donc un non sens mais il faut tout de même retenir que la spéculation visant à gaver les actionnaires est réelle, pas pour ce cas de figure. 

 

Coronavirus 4

Long ou court ?

Assez courts pour prendre des précautions.

Trop long pour avoir le temps de réagir rapidement.

Donc il est indéniable que lorsque l'alerte a été lancée par le docteur Li Wenliang le virus avait déjà été largement propagé et transporté à travers le monde, en quinze jours il s'en passent des choses.   

La Chine a d'abord étouffé l'information en emprisonnant cet homme, ce qui est une folie sanitaire d'importance.

L'isolement de quinze jours est donc une précaution à la moindre alerte. 

 

Coronavirus 4

État de santé.

L'âge est un facteur déterminant mais pas seulement.

La santé dépend avant tout d'un mode de vie, les alcooliques et les fumeurs sont plus fragiles que les autres, qu'ils ne négligent pas cet aspect sanitaire important en ces temps incertains. 

C'est tout pour aujourd'hui.

Si demain je ne suis pas mort du coronavirus je ferai une autre page.

Au premier million de morts je me paye une bouteille de champagne.

Bonne soirée à tous. 

 

Pour me rejoindre, continuer à me suivre et partager ce blog,  inscrivez-vous à la newsletter ci-dessous.

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

6667inefficacité 14/04/2020 17:22

Tout, absolument tout est sous contrôle bureaucratique hormis…. la pandémie.Curieuse façon de « lutter » contre la pandémie de covid19 :d’une certaine façon une armée de forcenés tente d’écraser un coronavirus dit « invisible » à l’aide de masses au risque de détruire les fragiles équilibres économiques, sociaux, politiques de sociétés occidentales prétendument « avancées » et sans résultat tangible…En réalité la situation sanitaire des pays occidentaux est hors de contrôle.Il s’agit donc de reprendre le contrôle de la situation en luttant efficacement contre la pandémie de coronavirus à l’aide des instruments adéquats :dépistage massif,isolement des malades (# toute la population),traitement des malades,protection du + grand nombre.