Jour de shabbat à Briançon

Publié le par François Ihuel

 

C'est vrai que c'est sacré la religion, si bien entendu ça a un rapport.

 

Jour de shabbat à Briançon

Shabbat ou Sumo ?

Ce qui est bien avec la SNCF, à Briançon, c'est qu'à la gare elle dispose d'un parking privé de 4000 mètres carrés sur lequel il n'y a que vingt bagnoles mais certains de leurs véhicules occupent deux places sur le parking pour le public qui ne fait même pas 1000 mètres carrés et continuellement saturé. C'est vrai que d'ouvrir un portail électrique c'est fatiguant, ou interdit certains jours.

Maintenant j'ignore si celui qui s'est posé là en ignorant superbement les autres est juif pratiquant ou sumo en visite.

Dans le premier cas déclencher une énergie ce jour précis est interdit par sa religion ce qui pourrait justifier que déjà l'effort d'ouvrir la porte est une entorse aux dits préceptes à respecter, alors être obligé de se faufiler entre deux véhicules nécessite une dépense d'énergie, d'où une large place pour en descendre.

Dans le second cas quand on pèse plus de 250 kilos on peut comprendre que le peu de place alloué à chaque emplacement matérialisé pose problème.

Bref, quand il y en a pour soi il n'y a pas de raison pour en laisser aux autres.

C'est comment, dire : Navrant, marrant, égoïste, ou autres qualificatifs laissés aux choix des lecteurs.

Ce quartier pourri de la ville, dans un état déplorable, n'appartient à personne, alors pourquoi ne pas faire ce qu'on y veut !

Comme un peu partout finalement, c'est plus un état d'esprit qu'une profonde réflexion, pour ceux qui réfléchissent.

C'est d'autant plus navrant que par deux fois déjà je suis parvenu à interpeller les chauffeurs de ces véhicules - dans le temps bien entendu, je ne les attends pas - mais ils ne semblent pas vraiment concernés par les difficultés de cet endroit à pouvoir garer des véhicules de clients ou de personnels travaillants dans le secteur.

Il est vrai aussi que l'arnaque municipale à taxer tous les emplacements possibles afin d'en tirer du fric est bon, on peut comprendre que les rares emplacements encore gratuits soient pris d'assaut.

Bonne soirée à tous.

 

Pour me rejoindre, continuer à me suivre et partager ce blog,  inscrivez-vous à la newsletter ci-dessous.

 

 

Publié dans Briançon

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article