Mais il est fou ou inconscient !

Publié le par francois.ihuel15.over-blog.fr

Liens : http://francois.ihuel.over-blog.fr/ & http://francois.ihuel05.over-blog.fr/ &http://francois.ihuel15.over-blog.fr/ http://www.francois-ihuel-05.com/


Un régal, de l'eau au moulin plus qu'il n'en fallait.


Capture d’écran 2014-03-03 à 12.50.27Mr Copé.

 

Président par fraude d'un parti politique qui se saborde de jour en jour.


Je serais socialiste que j'aurais savouré cette déclaration comme le meilleurs des desserts.


Je savoure quand-même mais pas de la même façon et je suis bien aise d'avoir quitté ce parti (UMP) qui se ridiculise semaine après semaine depuis l'avènement des deux "clowns" prétendant à sa présidence.


A la question qui se pose concernant la fraude éventuelle générée par des surfacturations, Mr Copé ne répond pas directement (Comme d'habitude) mais louvoie dans des méandres compliqués qui vont exacerber les députés et autres responsables politiques visés directement par son petit discours.


Il se pose en victime d'acharnement en employant des superlatifs très excessifs que ne dénaturent pas sa suffisance et son mépris à peine voilé du reste de la classe politique.


Qui plus est, interpellant le peuple comme un Président de la République en fonction avec toute la pompe de circonstance, il se place en leader d'un parti qui se voudrait maitre d'un pays par sa simple existence.


Mots clef, "propositions de Lois" devenu la réponse à tout ce qui peut mettre en difficulté une entité politique, de quel que bord qu'elle soit, comme une formule magique qui résout les problèmes. (J'ai eu une petite remarque sur le mot clef tel que je l'écris, étant gamin, dans les années 1950, ça s'apprenait comme ça)


Prendre à témoin l'Assemblée Nationale pour avaliser une solution consistant à se défiler de sa responsabilité en invitant les autres à faire de même.


Mr Copé vient de se saborder et vient de mettre en difficulté une bonne partie de son électorat, du moins l'électorat de l'UMP puisque s'il est le seul visé dans cette affaire de "détournement" de fonds il se répond de son parti pour se défendre.


Une erreur stratégique pareille ça ne se laisse pas passer pour pouvoir la critiquer ce que ne vont pas se priver de faire ses adversaires politiques.


Le vice-président de l'UMP, un peu gêné pour donner quitus, se perd en bavardages ne répondant pas à la question, mais semble quand-même apparaitre une divergence de vue dans les rangs de l'UMP.


Le vice-président de l'UMP d'outre-mer répond par une phrase qui ne m'a pas échappée.


A la question d'un journaliste concernant l'incidence de cette intervention télévisuelle sur la campagne municipale il répond :


"Les élections municipales sont locales et ne concernent que des problèmes locaux", ce dès qu'on y inclus l'UMP, mais dit, trois mots plus loin, "c'est pour désavouer la politique nationale du gouvernement actuel".


Donc pour l'UMP c'est local, pour le PS c'est national.


Une telle contradiction dans une aussi courte phrase, c'est rare.


Ce qui confirme que l'UMP n'est plus un parti politique fiable en mesure d'être une véritable opposition mais un regroupement d'anciens "ténors" de la politique de droite voulant restaurer ce qui est à jamais démoli par la comédie de décembre 2012. 

 Capture d’écran 2014-03-03 à 12.50.43Egal à lui-même. (Pâle, malade, fatigué ou mauvais éclairage ?)

 

Suffisant, agressif, à la limite de l'implosion, il se fait plus grand qu'il ne l'est par sa vindicte et le ton imposé mais laisse apparaitre une mine fatiguée et atteinte.


Il va devenir inconfortable, pour beaucoup de candidats UMP aux municipales, de s'identifier à un personnage qui défie une société entière mais ne répond pas à la question qui justifie qu'il soit vilipendé.


En fait, c'est du vrai beurre cette intervention si près des élections, c'est tout sauf une stratégie intelligente.


Sauf si l'affaire se dévoile brusquement par des preuves et une mise en accusation officielle il était urgent d'attendre la période post-élections municipales et européennes pour se justifier.

 

Il a mis la charrue avant les boeufs, il va avoir du mal à s'en remettre.


Je ne peux m'empêcher de trouver plaisant cet état qui consiste à se répondre d'une politique suicidaire, je trouve encore plus plaisant qu'un candidat se soit targué d'être le plus pressenti par un homme loin d'être l'idéal politique.


Capture-d-e-cran-2014-03-03-a--13.36.37.pngJ'ai nommé Mr Arnaud Murgiat.

 

Si ouvert d'esprit envers les seuls gens qui lui plaisent.

 

J'ai reçu un Mail dans ma messagerie Internet me demandant si je focalisais une haine envers cet homme de "bien". (D'un briançonnais socialiste qui suit mon blog assidûment)

 

Non, franchement je n'ai de haine pour personne et surtout pas contre quelqu'un que je ne connais qu'à travers ce qu'il montre, ce qui est bien le problème.

 

Mais j'ai beaucoup de mal à concevoir qu'on puisse se répondre d'une ouverture vers une population quand on ignore superbement une partie de cette population.

 

Maintenant, dans l'équipe de Mr Murgiat il y a des gens qui me connaissent très bien, certains se sont détournés de moi à cause des élections (Ce qui est stupide la sympathie s'exonérant de la politique), d'autres ont gardé le contact mais n'osent plus trop discuter de peur que je n'utilise ce que j'entends, ce qui est exact. (Egalement chez les socialistes, raison de mon manque d'informations plus précises mais j'ai d'autres sources)

 

Donc une double fermeture puisqu'aucun dialogue ni partage n'est possible, tout le contraire donc d'une bonne campagne électorale.

 

Dans la ligné de Mr Copé, Mr Murgiat innove par des propositions assez étonnantes.

 

Je serait curieux de savoir qui peut économiser 1700 € par an sur des cotisations mutuelle, personnellement j'adhère à une compagnie qui me couvre très efficacement et auprès de laquelle j'ai pris toutes les options protectrices vu mon âge et mon état de santé.

 

Je ne paye que 1376 € par an.

 

Si Mr Murgiat parvient à me faire économiser (Ne pas oublier que je suis toujours briançonnais même si je suis en convalescence) 1700 € sur l'année je vais lui donner un RIB pour qu'il m'assure et me rembourse la différence d'avec ce que je paye aujourd'hui.


Je pense qu'il ne doit pas trop connaitre les méandres de l'assurance mutuelle (Ou complémentaire santé) pas plus qu'il ne doit connaitre les dispositions qui font que la concurrence est régie par une réglementation draconienne inaccessible par une municipalité sauf s'impliquer dans un système social qui n'appartient pas aux municipalités.

 

Mr Murgiat vend du vent.


Aucune "mutuelle" ne prendra de dossier sans critère concernant l'âge, la profession ou la situation sociale, ce serait admettre que toute personne est en capacité d'obtenir un maximum de rien sauf à avoir un contrat "bas de gamme" basique qui ne couvre pas grand-chose.


D'être un expert en contrôle des finances ne permet pas d'être un expert dans la gestion de milliers de dossiers de gens tous totalement différents l'un l'autre. C'est un mensonge.


Je doute aussi que les compagnies d'assurances acceptent de se plier aux directives utopiques d'un Maire si ce dernier venait à passer outre les protocoles de situations.


De prendre pour exemple une petite ville du Vaucluse de 5 000 habitants n'est pas une référence, cette idée lui a été induite par un de ses colistiers pour tenter de ramener des suffrages, c'est une idée comme une autre mais ce sera un "flop".


J'ai un peu de mal à comprendre le sens des deux dernières phrases de sa page spécifique à cette "mutualisation".


La vision d'une mairie chef de file ça ne veut absolument rien dire (Le Maire, élu, est automatiquement chef de file), juste des mots un peu compliqués pour le commun afin de se gargariser de "belles" phrases facile à placer.


Quand à agir directement sur le pouvoir d'achat des administrés je pense qu'on peut lui faire confiance avec tous ces utopiques projets coûteux, je doute seulement que ce soit dans le bon sens.


"Idée d'une mutualisation pour l'achat de granulés ou de fioul pour se chauffer les longs mois d'hiver par des économies mutualistes" ! mais qu'est-ce que c'est que cette connerie ?


Il était temps que le parachute arrive pour éduquer les briançonnais à apprendre à se chauffer l'hiver, ils ne s'en étaient pas encore rendu compte.


Mais c'est vraiment nous prendre pour des "crétins des Alpes" que de nous faire avaler de pareilles niaiseries, il semblerait que l'idée de Mr Fromm, d'une chaufferie au bois en centre ville, soit reprise par Mr Murgiat qui va l'alimenter grâce à la création d'une mutuelle de santé pour les habitants. (Ce n'est qu'un exemple qu'il annonce)


A l'instar de Mr Copé, Mr Murgiat se sert chez les autres pour avancer des propositions souvent farfelues et n'ayant que peu de chance d'être appliquées pour peu qu'elles soient applicables.


Je vois mal cette politique qui consiste à promettre à la population locale la baisse des impôts, la division par deux du prix de l'eau, la baisse du prix des cantines, la baisse de moitié de la dette en un temps record après y avoir ajouté 15 millions d'Euros supplémentaires tout en ayant une telle volonté de faire autant de choses couteuses qui vont à l'encontre de ces prétentions.


Mais comme c'est un spécialiste des finances je ne doute pas qu'il en connaisse toute les ficelles et toutes les "viciosités" qui consistent à rouler les gens dans la farine et les chiffres. (Viciosité, mot inexistant que je mets par convenance personnelle voulant dire "choses vicieuses".)


Il doit y avoir un puits à "pognon" à Briançon, connu seulement des élites puisque Mr Fromm parvient d'un seul coup à faire effectuer des travaux toujours remis faute de finances ainsi qu'à avoir des projets couteux sans finances et permettrait à Mr Murgiat de dépenser plus en gagnant moins.


Briançon va-t-elle devenir un paradis fiscal ???


Mr Murgiat se répond non pas d'une population pour laquelle il faut travailler mais se répond de responsables politiques divers, un fraudeur mis en difficulté, un timide qui se laisse submerger et un parti politique qui sombre dans le ridicule.


Dans vingt jours nous aurons la réponse partielle, dans vingt sept la définitive pour six ans, du choix des briançonnais dépend leur avenir. 


Après les vacances d'été je vais être hyper vigilant au fonctionnement municipal, sur place je serai aux premières loges, quel que soit le maire, je voudrais connaitre la finalité de tous ces effets d'annonces.


Et puis qui sait, peut-être qu'en 2020 je me présenterai !


Pour en revenir au titre ; Mr Copé, protecteur de Mr Murgiat, vient de porter un coup à l'UMP qui n'avait vraiment pas besoin de ça.


Les deux ne sont peut-être pas fous mais certainement inconscients, il faut arrêter de surenchérir en permanence avec du vent. 


A bientôt, pour autre chose.


Si vous désirez recevoir mon blog automatiquement, inscrivez-vous à la newsletter, bandeau droit du blog. C'est gratuit et sans danger. 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Pascal 05/03/2014 07:12


Merci de rectifier : Ces campagnes

francois.ihuel15.over-blog.fr 05/03/2014 18:26



Ok, merci



Pascal 05/03/2014 07:10


Moi ça me "fou les jetons" toutes ses campagnes électorales... Briançon semble perdu au milieu de nulle part, endetté jusqu'au cou, et toutes leurs salades n'augurent rien de bon pour l'avenir !


Mon avenir à moi... quitter cette ville...

francois.ihuel15.over-blog.fr 05/03/2014 18:58



Ce n'est pas si compliqué, en fait quand les briançonnais prendront conscience que leur avenir à Briançon ne dépend pas d'un parti politique mais d'une équipe qui travaille autre que pour ses
intérêts personnels je suis persuadé que la ville se remettra à flot. Mais ça va prendre du temps, les dégâts sont considérables. C'est la raison pour laquelle je vais voter pour Mr Gryzka qui
est le seul à n'avoir aucun intérêt propre à préserver.


C'est un atout de taille et le signe qu'il s'engage pour sa ville, pas comme les autres avides de notoriété et de "facilités" pour leur commerce ou entreprises.