Trous à céder sur site délaissé.

Publié le par francois.ihuel15.over-blog.fr

Liens : http://francois.ihuel.over-blog.fr/ & http://francois.ihuel05.over-blog.fr/ http://francois.ihuel15.over-blog.fr/ http://www.francois-ihuel-05.com/

DSCN9868Le Mélézin.

L'extrémité de l'Avenue Vauban et la place Eberlé.

On ne voit pas les trous dans la pénombre mais comme j'ai dû les diffuser des dizaines de fois inutile d'y revenir, c'est à l'identique depuis des années et les "bouses" de l'autre jour ne sont pas arrivées aussi loin.

DSCN9869La gare vue des remparts.

Au "zoom" bien sûr.

DSCN9870A l'intérieur des remparts.

Les moissons sont attendues.

Ailleurs, en France, elles sont terminées mais ce sont des céréales pour la consommation.

Ici ce ne sont pas des céréales, c'est le nouveau décor écologique de la ville.

J'ai vu, il y a quelques temps, un employé utiliser un "bruleur" à gaz comme j'en avais décrit l'usage sur une page concernant Guingamp, dans les Côtes d'Armor (22).

Sauf que cet employé a certainement usé plus de gaz à essayer de bruler des herbes déjà bien développées alors que ce système écologique de suppression des mauvaises herbes ne doit être utilisé que sur de toutes jeunes pousses.

Ce qui n'existe pas à Briançon puisqu'on attend que la verdure soit bien vigoureuse pour envisager un nettoyage. Coûteux donc.

DSCN9871La cité Vauban.

Sur fond des casernes du fort des Trois Têtes et de l'Infernet.

DSCN9873La Collégiale saint Nicolas.

Prise du parking Freud.

DSCN9874Une échauguette à l'essai.

Avant de la démonter pour la remonter, enfin, porte Dauphine.

Non, c'est une connerie, ça fait partie des mirages ou des souvenirs.

Par contre, l'antenne qui apparait n'est pas un mirage, en prenant la photo je ne l'ai pas vu avec le contre-jour.

Dommage, ça devient de plus en plus difficile de prendre un site "non pollué".

DSCN9875Rond-point des Garcins.

Après un premier mois de vacances scolaires, période la plus judicieuse pour effectuer des travaux de réfection.

Comment ? Non, c'est aussi une connerie, c'est un endroit oublié de la municipalité qui a investi dans du lucratif, faute d'investir dans de l'utile et de l'urgence.

C'est ce qu'on appelle une gestion ciblée.

Ou se fouttre de la gueule du monde, au choix.

C'est d'ailleurs paradoxal d'avoir pu élire des gens qui font exactement le contraire de ce dont pourquoi ils ont été élus.

DSCN9876Il y a des trous à céder.

Des beaux, anciens donc fiables et je me demande même, à la limite, si ce ne serait pas une bonne idée de les vendre.

Il faut juste trouver un acheteur.

Evidemment, ce coin délaissé de Briançon ne voit pas beaucoup de touristes mais c'est une mine de futurs électeurs.

Difficile de gérer des touristes qu'on fait fuir à grand renfort de barrière et de gérer la population d'une ville ignorée de sa municipalité.

D'ailleurs, ce n'est pas difficile, allez dans un endroit où les touristes ne mettent jamais les pieds et vous verrez, à chaque fois, l'état d'abandon de cet endroit.

DSCN9877Tellement abandonné cet abribus....

....Que c'est en l'état depuis deux ans.

Une honte pour nos dirigeants locaux.

DSCN9878Les bouchons ont sauté.

Ce sont peut-être les taupes routières d'une de mes pages de mon premier blog, en septembre 2009.

Elles ont la peau dure ces petites bêtes et comme Mr le Maire a été vétérinaire (excellent par ailleurs) il ne va pas détruire ce qu'il a soigné durant des décennies. (Maintenant, je ne suis pas sûr qu'il soignait les taupes, surtout celles-là, ce sont des voraces et des balèzes pour faire de pareils dégâts)

DSCN9879En principe, les taupes, ça fait des tas.

Les nôtres font des trous pour emmerder la municipalité et pour que les vaches qui boivent du gasoil puisse venir "caguer" sur les trous des taupes.

Pas très conviviaux entre eux, ces animaux.

J'en connais qui s'entendent mieux, surtout pour faire des conneries coûteuses. (Libre choix du lecteur pour envisager tout scénario)

Et quand les vaches ont "cagué" on affrète un camion pour tasser les bouses.

DSCN9880Le trou de la reine des taupes.

Un beau, bien formé et très résistant aux bouses.

Chez les taupes, ce doit être comme chez les abeilles, il y a une reine qui se paye la part de la municipalité. Pardon, la part du lion.

Allez les taupes, creusez encore un peu et on trouvera du pétrole pour faire du gasoil à faire boire aux vaches qui "cagueront" de l'enrobé à froid.

C'est bon, la boucle est bouclée.

Tous ces animaux, ça doit rappeler des souvenirs.

DSCN9881Et c'est où ! tout ce bonheur ?

DSCN9882C'est là.

Derrière les Toulousanes, en allant à Pont de Cervières.

DSCN9883C'est juste après le rond-point "débile"

Du moins son concepteur du fait qu'un rond-point c'est inerte, comme beaucoup de responsables d'ailleurs.

Tient ! Les peintres ne sont pas passés.

Ils attendent les ordres, ce qui est normal, ce qui l'est moins c'est le donneur d'ordre, pourtant fraichement embauchée. (Oui, j'ai bien mis un "e" à embauchée)

Allez, demain on se fait autre-chose, pas mal non plus et tout aussi négligé.

Quelle belle ville on a quand même et qu'est-ce qu'on se marre.

DSCN9846---copie.JPG

Bonne nuit


Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article