Un peu de changement. Si peu. Fin

Publié le par francois.ihuel15.over-blog.fr

Liens : http://francois.ihuel.over-blog.fr/ & http://francois.ihuel05.over-blog.fr/ &http://francois.ihuel15.over-blog.fr/ http://www.francois-ihuel-05.com/DSCN9055Déjà mis mais aujourd'hui, bouché.

DSCN9063Pas encore mis.

Travaux finis, rebouchés correctement (pour une fois) mais recreusés de nouveau.

Cette Avenue du Lautaret qui ressemblait déjà à un gruyère est devenue pratiquement ! Impraticable, justement.

Certains trous légendaires et chroniquement résurgents ont de nouveau été bouchés, pour tenir jusqu'aux premières prochaines neiges, afin que les engins fassent "sauter" les bouchons pour saluer le retour de l'hiver, une fois par an depuis des millénaires.

Un peu comme du Champagne mais en moins agréable.

Les tranchées ont été rebouchées, le revêtement est constitué d'un enduit bitumeux et d'une couche de gravillons, la joie des pare-brises.

Comme toutes tranchées, le sol va se stabiliser en s'enfonçant pour reprendre sa place initiale, ce qui va créer une mini tranchée génératrice de beaux trous bien de chez nous.

Puisque cette avenue, du moins l'appellation qu'elle en a, ressemble plus à un terrain vague vaguement entrenu qu'à une avenue telle que la définition lui en a été donnée.

Pas de trottoir (Ou si peu) des stationnements anarchiques des deux côtés comme on peut quand on veut et bien d'autres désagréments que l'on ne trouve que dans les mauvais films ou à Briançon, ville unique possédant la plus haute mairie d'Europe et la plus anarchique gestion urbaine.

Le projet de réfection de cette avenue devrait suivre la réfection de l'assainissement, distribution et récolte.

Maintenant, si effectivement c'est prévu, en principe par le CG des hautes Alpes, la date n'a pas été précisée, la prudence de nos élus prévoit une réaction négative à laquelle on pourra toujours opposer cet argument.

Mais il y a fort à parier que ce sera effectué quelques mois avant les prochaines élections municipales, comme tout ce qui est une demande de la population et afin de montrer qu'en quatre mois la municipalité peut faire ce qu'elle n'a pas fait pendant cinq ans (Mandat réduit de la municipalité actuelle)

Peut-être que la dette "yoyo", un coup 57 000 000 un coup 70 000 000 d'Euros, aura subit une brève baisse qui sera largement diffusée afin de faire prendre les "enfants du Bon Dieu pour des canards sauvages"

Vielle expression française qui en fait veut dire "prendre les gens pour des cons".

Ou alors préconiser le passage du Tour de France à Briançon (Mais vu le coût pour deux heures de visions furtives je comprends l'abstinence) afin de refaire les rues et routes empruntées par la Grande Boucle.

DSCN9059Pôle central des Services techniques briançonnais.

Vu l'état on peut comprendre que le reste puisse attendre puisque "charité bien ordonnée commence par soi-même" et ce qui s'applique pour les émoluments des conseillers municipaux et quelques responsables ne doit pas forcément s'appliquer pour le reste de la ville, même si ce sont les habitants qui payent (Cher d'ailleurs)

Mais là, vu de haut, c'est franchement "merdique".

Une ville ayant 300 jours de soleil par an (Pas tous les ans, c'est une moyenne qui a un peu chutée ces dernières années) se devrait d'avoir, sur ses bâtiments administratifs, des panneaux de cellules photovoltaïques.

Ou alors, pour ne pas être dépaysé, à Briançon elles sont de couleurs "rouille".

Si, dans les siècles à venir la municipalité (quelle qu'elle soit) se décide enfin à construire une salle des fêtes (Peut-être la seule ville de France n'en possédant pas) j'espère qu'une lueur intelligente se rappellera que chez nous ce n'est pas le soleil qui manque.

Maintenant, ce n'est pas spécialement de la responsabilité de la municipalité en place, cette salle des fêtes aurait dû être construite ou aménagée dans un des nombreux bâtiments disponibles ou ayant pu le devenir.

C'est curieux cette manie de délaisser ce qui existe pour bâtir du neuf à des prix prohibitifs.

La vallée se bétonne à tout va de logements divers mais rien n'est fait pour prendre en compte cette augmentation potentielle de population. Un non-sens qui laisse rêveur.

DSCN9060La fête foraine en place quelques jours.

Très bien d'égailler la ville mais comme déjà dit il y a plusieurs mois un emplacement spécifique aurait été plus judicieux.

Pour mémoire, il n'y a toujours que deux points aménagés pour les camping-cars et ils sont justement enclavés par la fête, donc totalement inaccessibles. (Pas les camping-cars, les points d'alimentation)

Juste derrière les "auto-tamponneuses" le toit rouge.

C'est ça qui ne va pas à Briançon, différentes choses sont faites en dépit du bon sens et on a l'impression que l'un dispose sans en informer l'autre, un peu comme le POS. (Plan d'occupation des sols)

DSCN9036Au-dessus des nuages.

Enfin de certains, bien sûr.

La vallée de la Durance. (Du moins moi je suis au-dessus, la vallée, elle, est dessous)

DSCN9037Le Mélézin.

Un peu chagrin de bon matin de ce vilain crachin.

DSCN9038Barrage EDSB de Pont Baldy.

Fournisseur d'électricité pour Briançon.

La fonte des neiges, cumulé aux pluies de ces derniers jours, fait gonfler les torrents et rivières, le déversoir est "virulent".

DSCN9040Souvent montrée, jamais la même.

Briançon est une ville qui mérite bien plus que ce qu'elle subit depuis vingt ans.

DSCN9041La Cité Vauban, ou vieille ville.

Je la remettrais un peu plus loin mais un autre jour. (La photo, bien sûr)

L'avantage, vue de loin, c'est qu'on ne voit pas la misère.

DSCN9043Eglise de Puy Saint Pierre.

Côté Sud. Du XVème siècle, perchée à 1543 mètres.

DSCN9044Le Queyras.

DSCN9046Tête de la Cula, 3121 mètres.

DSCN9047Un des flancs du Mélézin.

Ce printemps qui reverdi tout c'est agréable.

DSCN9048Une belle journée qui s'annonce.

DSCN9052Porte de Pignerol.

Porte Dauphine.

La Collégiale Saint Nicolas.

Le Montbrison.

Et ? Personne ! Un 4 juin ce n'est guère de bon augure.

DSCN9056Rayons de soleil sur le fort des Trois Têtes.

Pour guider les futures éventuelles réparations.

DSCN9057Pas d'erreur, c'est un signe.

Je ne crois pas beaucoup aux signes, mais le symbole est intéressant.

DSCN9058La vieille ville et le lycée Vauban.

Tient ! Je ne suis pas allé voir si les affiches électorales étaient toujours là.

Demain, certainement.

DSCN9061Allez, encore un cliché de la ville.

DSCN9062Et pour finir le Mélézin.

Ah ! Il est caché.

La prochaine fois alors.

A bientôt et bon Week-end.

Si vous désirez recevoir mon blog automatiquement, inscrivez-vous à la newsletter, bandeau droit du blog. C'est gratuit et sans danger. 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article