Un dimanche plus vieux pluvieux

Publié le par francois.ihuel15.over-blog.fr

Liens : http://francois.ihuel.over-blog.fr/ & http://francois.ihuel05.over-blog.fr/ &http://francois.ihuel15.over-blog.fr/ http://www.francois-ihuel-05.com/

DSCN9974Ouhaou, pas trop envie de sortir.

DSCN9975C'est "chébou" partout. (C'est du verlant)

DSCN9976En plus il fait frisquet.

Il neigerait vers 3000 que je ne serais pas étonné.

Bon "ben" je vais "bloguer"

DSCN9979Normalement, derrière, il y a la Cucumelle.

Je sors un peu quand même, histoire de m'aérer.

DSCN9980Ce n'est pas pour le pylône.

Mais c'est difficile d'avoir des photos "pures" de là ou je me trouve.

DSCN9981Le fort du Randouillet.

Dans les brumes.

DSCN9982Le fort des Trois Têtes.

Qui fait l'objet, depuis ces derniers temps, d'une attention à laquelle on ne s'attendait pas étant donné la position, du début de l'année, de la municipalité et surtout celle de l'Etat.

Qui s'en plaindrait !

A ce propos, d'ailleurs, j'ai reçu un mail d'une personne anonyme (J'adore, j'ai toujours admiré ce genre de courage négatif) envoyé depuis un ordinateur de société, certainement.

Cette personne me demande de quel côté je suis.

Je pense que mes positions ont toujours été très claires sur ce sujet et je n'ai pas à critiquer ou dénigrer ce qui ne doit pas l'être comme je suis réceptif à tout ce qui pourrait aller dans le bon sens pour les briançonnais. Donc pas de polémique ni sous-entendu.

Dommage, j'ai effacé le Mail j'aurais au moins pu localiser l'entreprise.

DSCN9983Là, oui, je critique.

Ce n'est pas Briançon pour rassurer les éventuels détracteurs.

Au mois de février 2011, ont été installés des accessoires un peu anachroniques pour le support, en vue du passage du tour de France, donc cinq mois avant.

En février, on ne risquait pas d'être en retard pour les installations.

Par contre, fin septembre on est un peu en retard pour les démonter d'autant que ce rond-point qui a coûté la bagatelle de 200 000 €, (sources officieuses mais bien placées) s'il est un des atouts pour la renommée de serre chevalier de par sa conception bien intégré, devient franchement ridicule avec ces éléments disparates.

Ces vélos géants, (Conçus et réalisés sous la municipalité BAYROU pour le Giro d'Italie et le Tour de France de 2008 et qui ont coûté une fortune eu regard des matériaux et de la simplicité de conception) et certainement rachetés à la ville de Briançon, n'ont plus lieu d'être encore pendu à un câble de téléphérique même si ce dernier ne risque pas de fonctionner.

Il en va de même pour la banderole qui commence à accuser le temps et dont l'emplacement défigure l'ensemble.

Comme quoi certains gaspillages financiers ne sont pas à imputer aux mêmes.

DSCN9984La Collégiale.

Que je voulais mettre en valeur en profitant des nuages afin de "décraser" (mot de mon invention qui pourrait être le contraire d'écraser) l'édifice et le rendre plus imposant, ce qui est difficile dans un contexte montagneux.

Je passerais sur les stationnements visibles et les touristes en visite du patrimoine.

C'est dimanche et il faut bien que la vie continue.

DSCN9985J'ai donc refait un cliché plus restrictif.

Pas de pot, ce que je voulais justement éviter éclate dans la photo comme une tomate au plafond.

J'entends par là (Quoi qu'au plafond on n'entend pas grand-chose !) la présence de ces toitures pourries qui défigurent le patrimoine. 

J'avais déjà fait allusion à cet état, et, il me semble, un cahier des charges avait été établit sous la première municipalité BAYROU pour que les propriétaires, particuliers ou HLM, mettent les bâtiments aux normes imposées par le ministère des monuments historiques.

Des fonds, d'ailleurs, avaient été débloqués en ce sens !

Mais qui, paradoxalement, ont également été classés en l'état à l'UNESCO. (Les toitures, bien sûr plus d'autres diverses choses tout aussi anachroniques)

Comprenne qui pourra.

DSCN9988La toiture de la Collégiale a également été refaite.

Sauf un petit bout, qui est resté de tôle et qui semble n'être plus très étanche.

Ces fuites entraînent des écoulements sur les murs, ce qui ne les arrange pas du fait qu'une toiture, c'est justement aussi fait pour protéger les murs.

D'où l'état de dégradation de ces derniers.

On ne va pas y revenir j'ai décrit maintes et maintes fois l'édifice.

DSCN9992Juste constater que ce n'est pas un cas isolé.

Cependant, vu l'imprégnation d'humidité de ce mur concerné, je doute que ce soit dû à l'écoulement externe de toiture, l'humidité est d'abord interne avant de suinter à travers le mur.

Déduction, il y a fuite dans la toiture et imprégnation des murs de l'édifice, ce qui est cause des dégradations diverses longuement constatées au gré de mes multiples pages sur le sujet. (Voir mes autres pages et mes autres blogs, liens en haut de chaque page)

DSCN9986Le fort des Salettes bénéficie de plus d'attention.

Mais ce n'est pas la même gestion.

Il serait temps qu'on trouve des mécènes pour le reste.

DSCN9989Encore en été.

Et déjà l'automne qui ne dure, chez nous, que quatre ou cinq semaines.

Altitude oblige où le printemps comme l'automne sont de courtes durées.

DSCN9990Le Mélézin s'est "planqué".

Comme tous les sommets avoisinant d'ailleurs.

15 degrés d'écart avec hier à la même heure.

DSCN9991Plus vert mais pas encore jaune.

Blanc dans un mois.

DSCN9993Le Prorel écharpé.

On peut "toucher" les nuages.

DSCN9994Echauguette de la porte Dauphine.

Je voulais prendre d'un autre angle mais la grue, route de Grenoble, apparait sur presque toutes les photos.

Ce qui permet de constater la dégradation des murs des remparts, certaines anciennes et d'autres récentes, très récentes même.

La réfection de ces échauguettes à eut lieu il y a dix ou douze ans, je n'ai plus la date exacte en tête.

Je suppose que les murs ont aussi été traités, ce qui m'interpelle vu leur état actuel.

DSCN9995Explosion de couleurs.

Qui égaye cette avenue Vauban bien délaissée.

C'est "Chez Jeannot", tout le monde connait.

DSCN9997Plafond bas, douze degrés.

Du moins à La Chirouze.

DSCN9999J'avais l'intuition qu'il avait neigé en altitude.

Mais pas si bas, ce n'est que ponctuel encore un mois de répit.

Sommet du Prorel pour ceux qui ne connaissent pas, 2566 mètres.

DSCN0001.JPGDeux heures plus tard.

Encore deux trois traces blanches. 

Allez, ce n'est pas encore pour maintenant.

Bonne soirée.

Si vous désirez recevoir mon blog automatiquement, inscrivez-vous à la newsletter, bandeau droit du blog. C'est gratuit et sans danger. 

Commenter cet article