Si peu, tellement mais si cher

Publié le par francois.ihuel15.over-blog.fr

Liens : http://francois.ihuel.over-blog.fr/  &  http://francois.ihuel05.over-blog.fr/  & http://francois.ihuel15.over-blog.fr/  &  http://www.francois-ihuel-05.com/

DSCN7934Ce sont des fraises.

Pas besoin de sortir de "St Cyr" pour s'en rendre compte.

DSCN7933Le ticket de caisse des fraises.

Des Gariguettes, fraises dites de qualité et normalement plus chères.

Là, 1,95 € les 125 grammes.

DSCN7932Là, ce sont des déchets de fraises.

67 grammes exactement, sans la barquette.

L'aspect vous dira pourquoi il y en a 67 grammes immangeable.

L'autre barquette, photographiée plus tard en première photo, est allée directement à la poubelle.

En fait, 125 grammes à 1,95 € font 15,60 € le kilo mais, quand vous retirez 67 grammes de 125, il reste 58 grammes  toujours à 1,95 soit 33,62 € le kilo de fraises consommables. (Après avoir fait le tri bien sûr)

C'est vendu en promo chez Géant Casino à Briançon, magasin qui s'est très nettement dégradé pour le client.

DSCN7963On y vend aussi des côtes de porc dans l'échine.

Emballées, on ne devine pas quelle sont aussi minces qu'une tranche de jambon.

Donc, à la cuisson, bien surveiller la poëlle pour éviter "les charbonnages de France"

Depuis quelques temps, ce magasin à la dégradation que tout le monde peut constater, compense son extension coûteuse par du rattrapage sur l'alimentaire, au détriment des clients bien sûr.

Qui plus est, le morcellement de ce magasin sur deux étages engendre une situation qui sent l'arnaque.

Aux caisses, vous est distribué, généreusement, un bon de "Smiles" de 60 points pour 60 € d'achat.

Mais, si vous prenez une partie de vos courses en bas, pour 55 € par exemple et l'autre partie en haut, pour 59,90 €, votre bon ne l'est pas (Bon bien sûr)

Pour qu'il soit valable il faut prendre au moins 60 € de courses en haut ou en bas. On appelle cela "pousser à la consommation".

J'avais écrit au directeur qui ne m'a jamais répondu mais je l'ai mis dans une page plus avant.

C'est juste pour dire que la grande distribution, si elle pressurise ses fournisseurs ne fourni pas beaucoup ses clients pressurisés par les prix.

Donc promo de produits invendus puisque hors de prix et pourris quand ils deviennent abordable.

La société de consommation est aussi une société de gaspillage intensif.

Un peu comme des réparations qu'on laisse traîner jusqu'à ce qu'elle deviennent astronomiquement chères quand on ne peut plus faire autrement. (En ville par exemple)

Chacun en pensera ce qu'il voudra mais du fait que j'assimile cette situation à de l'arnaque, je n'ai aucune raison de le taire puisque c'est notre argent donc notre pouvoir d'achat qui en prend un sérieux coup.

DSCN7944Mélézin chagrin.

De l'eau, il en faut et ne pas se réjouir trop vite de l'exceptionnel printemps trop chaud de ces derniers jours.

DSCN7945De l'eau il en faut.

La Clarée à La Vachette.

Il y en a assez pour tout le monde quand tout le monde peut en profiter.

Le profit c'est d'abord pour ceux qui se l'approprient pour la revendre à des prix également prohibitifs.

La constitution prévoit que nul ne peut être privé des éléments essentiels à la vie. Boire et manger sans avoir à se ruiner. C'est bien loin tout ça.

DSCN7948La Durance se jette dans la Clarée.

Mousseuse la Durance il faut dire que les travaux qui durent et la station de Montgenèvre, saturée, ne peut plus faire face à l'explosion démographique de ce village de haute montagne en pleine saison.

Ce petit cours d'eau qui a sa source à plus de 2000 mètres, donne son nom à cette rivière qui se jette dans le Rhône après avoir attrapée bons nombres d'affluents.

Ce qui fait que pour la qualité des eaux de baignade de Serre-Ponçon, j'ai un léger doute.

Je ne suis pas retourné au déversoir des gargouilles de la vieille ville, je vais m'atteler à ce déplacement pour constater ce qui aurait été fait pour que les innombrables détritus en putréfaction n'aillent plus directement dans cette rivière un peu après le Pont d'Asfeld.

DSCN7949Les eaux de fonte, cumulées aux précipitations.

Font que certaines régions comme la nôtre ne risquent pas de manquer d'eau même si j'entends certains dire que la terre est sèche.

Depuis l'avènement du tourisme et l'explosion des médias il ne se passe pas un jour sans que quelqu'un se lamente sur tel ou tel problème.

Quinze jours de soleil ardent et voilà que mi-avril on "restrictionne" l'eau dans certains secteurs de l'hexagone.

Maintenant, à décharge de cette situation, le gaspillage colossal de cet élément indispensable à la vie n'est pas négligeable.

Pour laver une voiture il faut autant d'eau que pour dix douches ou abreuver une quarantaine de personnes en quantité suffisante chaque jour.

Ou, pour pousser à l'extrême, passer vous de boire pour que votre voiture brille pour que tout le monde voit que votre voiture est propre même si le reste l'est moins.

Dommage qu'il faille rouler, ça ne dure pas longtemps.

En fait on a détourné les éléments et les situations pour en faire des arguments de vente, donc un rapport financier et ??? etc. Etc. 

Pour arroser un champ (en plein soleil de préférence !) on tire sur les nappes phréatiques qui ne sont pas inépuisables.

Maintenant, en dehors de l'évaporation en plein soleil (Arroser la nuit serait plus raisonnable) l'eau non utilisée par la plante retourne, par infiltration, dans la nappe d'où elle vient. L'agriculture n'est certainement pas la plus grande consommatrice de l'eau.

De l'eau, il y en a pour tout le monde mais tout le monde n'en a pas à suffisance.

DSCN7953Les Montagnes.

Les réserves ne sont pas qu'à l'extérieur, elles sont aussi à l'intérieur, les plus importantes et les plus protégées puisqu'échappant à l'évaporation naturelle du fait du confinement.

Une montagne c'est une énorme éponge et, paradoxalement, nous qui vivons au milieu de ces éponges, payons l'eau de façon largement disproportionnée à ce qui devrait-être.

Arnaques ? Ce n'est pas impossible mais monopole à coup sûr c'est à dire paye et "ferme ta gueule".

DSCN7954Dès qu'elle tombe, elle s'évapore déjà.

Ici le fort des Trois têtes.

DSCN7959Plus haut, elle y reste.

Tant que les températures le permettent.

Mais la plupart des eaux de fonte ne ruissellent pas, elles s'infiltrent dans la montagne "éponge" pour nous assurer des réserves pour l'été.

Sachons donc en jouir sans la gaspiller pour que ceux du bas en profitent aussi.

DSCN7960
Encore une petite "giclée" sur le Mélézin.

Et le cycle continue.

Si peu et tellement, si accessible et si cher.

A bientôt, pour autre chose.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article