Scoop du jour

Publié le par francois.ihuel15.over-blog.fr

Liens : http://francois.ihuel.over-blog.fr/ & http://francois.ihuel05.over-blog.fr/ &http://francois.ihuel15.over-blog.fr/ http://www.francois-ihuel-05.com/

Dommage, mon appareil photos était dans ma sacoche. 

Pourquoi ?

Cet après-midi, à 14h12 précise, avenue du Dauphiné, face au centre commercial Grand-Boucle, un piéton venant de "Mac-Do" appuie sur le bouton de mise au rouge des feux tricolores, qui sont là pour ça.

Je m'arrête avant la rue qui descend du lotissement de Serre-Paix comme le stipule la signalisation en place.

Un véhicule rouge type Opel Corsa ou du même gabarit, immatriculé 11.0 Qj 05 (je ne mets pas le numéro en entier n'étant pas habilité à la délation ce qui serait inutile dans le scénario qui va suivre) déboite de derrière moi, franchit la ligne blanche continue me dépasse en ville et grille le feux rouge en rasant de près le piéton engagé.

En face, en première position, également à l'arrêt, une voiture de gendarmerie avec une "gendarmette" au volant.

Cette dernière fait un signe à l'automobiliste qui s'arrête à sa hauteur.

Ni l'une ni l'autre ne sorte de leur véhicule.

La gendarmette baisse sa vitre et semble sermonner verbalement le contrevenant qui s'est offert trois infractions graves en deux secondes sous le nez de la maréchaussée.

La discussion dure quinze secondes et le contrevenant s'en va continuer son chemin sans plus d'inquiétude.

Par contre, se garer sur une place handicapé illisible de par son état, peinture au sol et glace, est verbalisé de 135 € surtout quand un riverain appelle la police pour mettre le PV.

En fait, on laisse les dangers publics renverser les piétons pour faire plus d'handicapés, donc plus de places "handicapé" pour récolter plus de fric avec les PV. 

Il est franchement dommage que je n'ai pas eu la possibilité de photographier la scène, quatre fautes majeures en si peu de temps doivent équivaloir les 4,29 grammes d'alcoolémie enregistrée à Gap et décrit dans le journal.

Trois fautes du chauffeur (Ou plutôt chauffard, ça conviendrait mieux et ce ne doit pas être une conduite qui lui est exceptionnelle dans ce cas de figure) et une faute de la maréchaussée d'avoir passé outre surtout dans un tel cas de flagrants délits.

Quand je marque qu'à Briançon tout est autorisé sauf ne pas payer les PV (quand ils sont mis judicieusement) je ne suis pas dans l'erreur.

Cette parenthèse entre deux pages politiques.

Fermons le bans et continuons comme ça, les élections c'est dans la poche. (De qui ?)

Si vous désirez recevoir mon blog automatiquement, inscrivez-vous à la newsletter, bandeau droit du blog. C'est gratuit et sans danger. 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article