Rebelote Mr Fromm ?

Publié le par francois.ihuel15.over-blog.fr

Liens : http://francois.ihuel.over-blog.fr/ & http://francois.ihuel05.over-blog.fr/ &http://francois.ihuel15.over-blog.fr/ http://www.francois-ihuel-05.com/


G rard Fromm 2014 02 19Mr Gérard Fromm. (Photo Alpes 1)


Maire de Briançon depuis 2009 après un nouveau scrutin "expédié" dans l'urgence suite à l'invalidation de la liste Bayrou par le Conseil d'Etat.


Soit dit en passant (Mais ce n'est qu'une remarque personnelle) l'éclairage choisi ne lui est pas physiquement favorable, on dirait un vieillard sorti d'une maison de retraite pour faire une photo, c'est ce qu'on appelle un "loupé", ce qui le vieilli donc le désavantage.


Je pense qu'on ne lui a pas soumis cette photo qu'il aurait probablement réfusé.


Mr Fromm, je ne le connais pas personnellement, je connais son parcours professionnel de fin de carrière mais ça ne va pas plus loin.


Il ne m'est pas possible non plus de pouvoir avoir une appréciation "fine" de sa personnalité puisqu'il est resté inapprochable, mes demandes de RDV s'étant toutes soldées par une fin de non recevoir caractérisée par l'absence de réponse à mes demande de RDV, en recommandé avec accusé de réception, en dehors de deux entretiens avec une de ses proches conseillers, voir mes pages sur le sujet (Pour trouver mes pages par mots clefs, vous écrivez ce mot, ou nom, dans la petite fenêtre "recherche" en haut à droite de chacune de mes pages), et un "accrochage" verbal Grande Rue en vieille ville début 2011.


Cependant j'ai pu suivre l'évolution (Stagnation durant les deux premières années) de sa politique municipale, donc les avantages et les inconvénients.


Je suis personnellement satisfait d'avoir poursuivi mon blog durant ces plus de quatre années, presque au jour le jour, ce qui permet, à ceux qui s'en donne le loisir, de retrouver dans mes pages d'étranges similitudes d'exécutions municipales, mes sujets précurseurs semblent avoir eu un impact non négligeable sur l'orientation de travaux ou d'interventions diverses.


Il n'est que prendre le journal municipal "Place Publique" et faire la comparaison avec mes pages largement agrémentées de photos pour s'en rendre compte.


Mais, comme déjà écrit plusieurs fois, c'est pour cette raison que j'ai fait ce blog, je ne vais donc pas "crier" au plagiat mais plutôt me satisfaire d'avoir été quelque peu utile à quelques exécutions au service de la ville donc des briançonnais.


Il est probable qu'un démenti suivra cette page de blog mais comme je m'en fiche éperdument je passerai outre puisque l'information, consistant à parcourir mon blog pour s'inspirer de certains signalements, m'a été confirmée par des gens bien placés dont je tairai les noms pour leur sécurité administrative et pour respecter leur anonymat.


Je reprends donc ce qu'écrit la rédaction de Alpes1 :


Hautes-Alpes – La solidarité, l’emploi et le développement économique : voilà les trois axes majeurs de la

campagne de Gérard Fromm, maire sortant à Briançon. Il était l’invité du Tête à Tête d’Alpes 1 Live. Trois

thèmes solidement imbriqués les uns les autres, comme il l’explique : « La première aide, c’est trouver de

l’emploi ». 


Alors que 13 % des Briançonnais vivent sous le seuil de pauvreté, et 23 % si on enlève les aides dont les

foyers peuvent bénéficier, pour Gérard Fromm, la commune est sur le bon chemin. Etude de l’INSEE en main,

 

il cite : « sur les trois trimestres de 2013, nous confirmons les signaux positifs notamment en matière de

constructions immobilières. On est en capacité de créer un certain nombre de chantiers ». Les chantiers en

cours sur lesquels reposent l’emploi et le développement économique, c’est celui de la ZAC Durance,

l’ancienne DDE dont le terrain doit accueillir logements, commerces, stationnements et espaces verts, la

microcentrale, le centre médical Rhône Azur et la résidence service senior Domitys.


Il est à remarquer que la première phrase est identique à ce qu'il annonçais en 2009 pendant la campagne électorale éclair de Juillet à Septembre. 


De là à en déduire que rien n'aurait été fait il n'y a qu'un pas puisque ça sous-entend qu'il promet de faire maintenant ce qu'il n'aurait pas fait en quatre ans.


Ou, garder au chaud les mêmes petites phrases types, d'ailleurs reprises par Mr Murgiat candidat UMP qui manque cruellement de recul briançonnais pour avoir une idée de la ville, ce dernier ne se contentant que de reprendre les thèmes généraux de toutes les campagnes électorales et de piquer à ses adversaires politiques des idées leur étant propres.


La solidarité n'est pas une exclusivité PS, tous les gens sont solidaires et n'ont pas besoin d'un parti politique pour s'aider mutuellement pas plus que la pauvreté et son remède n'appartiennent à la gauche.


Donc du vent pour amadouer les plus jeunes administrés venant tout juste d'entrer dans le monde des électeurs et cibles privilégiées des candidats de tous bords.


L'emploi et le développement économique vont ensemble, le problème c'est le développement économique à la méthode "Fromm" qui m'interpelle.


S'il suffit de laisser en attente des travaux d'urgence afin de les exécuter un an avant les élections, ce n'est pas du développement économique mais une stratégie qui consiste à mettre en oeuvre des chantiers potentiellement générateurs d'emplois mais en CDD et pour une durée très limitée.


C'est de la poudre aux yeux qui consiste à faire croire à la population que la machine industrielle briançonnaise est en route.


Pour qui affine un peu ce qui se passe aujourd'hui à Briançon on ne pourra remarquer qu'une activité ponctuelle à court terme, pas une industrialisation dans la durée qui justifierait qu'on puisse fonder l'espoir d'un véritable essort économique incompatible avec la position de la ville, tant au niveau géologique, qu'au niveau géographique et politique. (Economie régionale)


Sauf à intensifier un trafic routier à risque il n'est pas compatible de concevoir une industrie réelle sous nos latitudes.


Je doute qu'un jour la ligne SNCF, déficitaire sur cette relation régionale spécifique, soit doublée et électrifiée, cette entreprise n'investissant pas dans l'impossible comme je doute que des entreprises voudraient prendre le risque d'un surcout dû à la production éloignée de centres d'intérêt, ce qui serait suicidaire en matière de rentabilité.


Reste l'artisanat local qu'il faut privilégier et les petites entreprises locales vivant des retombées du tourisme et des besoins de la population locale.


Sans aller vers une utopique vallée industrielle on peut continuer à favoriser ces entreprises.


Trouver de l'emploi ?


Ma foi c'est ce qui est repris par tous les candidats, toutes tendances confondues puisque c'est un des principaux moteurs des élections avec la sécurité publique.


Dans un bassin d'environ 30 000 habitants, à la population de près de 100 000 en pleine saison d'hiver sur cinq semaines, à la population d'environ 50 000 durant les deux mois d'été, le secteur du tourisme est porteur mais de façon aléatoire, les saisonniers locaux le savent bien qui enchainent les saisons entrecoupées de périodes de chômage pratiquement incontournables.


Mais l'industrie du tourisme a ses limites et je doute que l'extension effrénée de constructions de résidences soit la solution, la conjoncture ne s'y prête pas  et ne s'y prêtera jamais sachant le fragile équilibre financier de l'Europe, même si ceux qui s'en répondent (Et s'y enrichissent) vous disent le contraire.


Ce qui rejoint une des phrases de Mr Fromm concernant la construction immobilière.


944465_10201598156660535_1860067555_n.jpgCe chantier opportuniste. 


Aurait pu et dû être commencé bien avant, seulement l'effet préélectoral n'aurait plus joué de la même façon.


Il est bien d'avoir effectué cette démolition, il est bien aussi d'avoir élaboré un projet "toutefois litigieux" sur l'immobilier de remplacement mais ce ne sont que des réalisations "court terme", la grande surface Leclerc qui va voir le jour ne produira que très peu d'embauches, la concurrence ainsi créée va vider les autres grandes surfaces existantes qui vont débaucher, ce n'est qu'un transfert de personnel local.


Qui plus est les commerces de proximité vont gravement en souffrir, les magasins de la rue Centrale vont en pâtir et certains risquent de mettre la clef sous la porte.


Mais, si mes souvenirs sont exacts, Mr Fromm lui même a fustigé ces commerçants en leur reprochant de n'être pas suffisamment performants pour être concurrentiels (Le fond de l'intervention, pas la forme) lors d'une réunion à la salle du Prorel. 


C'est peut-être qui l'a incité à faire appel au consortium Leclerc pour financer d'abord une grande surface assujetti de conditions immobilières annexes.


Je ne suis pas sûr que ça rentre dans le cadre d'une profonde réflexion sur l'emploi local.


Quand il annonce "on est en capacité de créer un certains nombre de chantiers" c'est du projet "Coeur de Ville" auquel il fait allusion.


Je serais curieux de connaitre les établissements qui vont oeuvrer pour ce projet, puisque les architectes sont étrangers la main-d'oeuvre sera également étrangère (Réfection remparts et immobilier de la vieille ville) et les matériaux viendront d'Italie pour faire coup double, rendre la monnaie aux investisseurs et architectes étrangers en ayant des matériaux moins cher qu'en France.


La ZAC Durance et le chantier DDE c'est la même chose, écrit de cette façon ou pourrait penser qu'il y a plusieurs chantiers, pour qui lit sans regarder il va croire qu'il a un chantier ZAC Durance, un chantier commerces, un chantier logements, un chantier "espaces verts" alors que tout tient dans le même.


La microcentrale c'est un projet EDSB qui ne fera aucun emploi, le personnel en place est suffisant le gros oeuvre exécuté par les entreprises habituelles, ALLAMANNO et OLIVE qui n'emploient que peu de personnel de Briançon, personnel déjà existant.


Et puis un chantier ne dure que le temps des travaux, la robotisation et l'informatique feront le reste, maintenance et surveillance.


Elles sont où, Mr Fromm, vos promesses d'emplois dans ce secteur ?


Enfin, Rhone-Azur, ce grand projet qui va concilier CHR et centre de soins spécifiques est encore dans les cartons, ça fait huit ans que j'en entends parler.


Il va alors falloir réaliser ce que je prône depuis des années, d'abord prévoir de quoi accueillir tout cet apport de patients supplémentaires par la construction de parkings et garages en conséquence.


Sachant que pour le seul hôpital, à 7h00, du matin il n'y a déjà plus aucune possibilité de se garer, que va-t-il en être avec ce bâtiment supplémentaire ?


cmra pers aerienneAugmentation des bâtiments. (Photo Internet)


Donc réduction de surface donc problème de stationnement et d'accueil largement amplifié.


Et encore, hors neige c'est déjà problématique alors en période de fortes chutes fréquentes ça va être une vraie galère alors que c'est justement la période la plus sensible en matière de soins combinés avec l'affluence touristique.


Quel est donc le promoteur qui veut acheter le bâtiment "Rhone-Azur" actuel pour en faire des résidences touristiques ?


Le secret est encore dans les murs du sous-marin-mairie.


Parce qu'il ne faut pas nous prendre pour des billes, je doute que les locaux actuels de Rhone-Azur soient destinés à du locatif en faveur des briançonnais qui attendent des logements décents.


Mais ! Si je ne m'abuse Mr le Maire, n'est-ce pas vous qui avez fait une priorité l'accession aux logement sociaux en 2009 ?


Je pense que si les 750 000 € (En comptant les travaux supplémentaires d'isolation phonique) "balancés" dans le Skate-Parc avaient été d'abord injectés en faveur de la population les choses se seraient déroulées autrement.


Rien n'interdisait de construire un skate-parc à une date plus lointaine et surtout à un coût bien plus raisonnable.


La folie des grandeurs PS avec l'argent des contribuables ça ne fait pas avancer le "Schmilblic" comme disait Coluche.


Et ça ne semble pas vouloir se ralentir, les grands travaux "Coeur de Ville", qui ne créeront aucun emploi local, vont avoir un prix de revient largement au-dessus des prévisions d'autant qu'aucun chiffre réel n'a été donné par la mairie pas plus que de calendrier cohérent.


En fait, par objectif purement électoral la municipalité actuelle a engagé des travaux laissant entendre qu'elle seule serait en mesure de les finir, c'est investir à long terme avec des finances encore inexistantes (Ce qui est dangereux pour l'imposition à venir) en laissant potentiellement les problèmes qui en découlent aux successeurs.


Site-mairie.pngBilan personnel. (Photo copie d'écran Internet)


Pour ma part, je dirais que le bilan socialiste à la tête de la ville est mitigé mais pas systématiquement négatif comme l'annonce Mr Murgiat.


Le départ des première semaines s'est effectué sur les chapeaux de roues avec force annonces diverses, réunions et approche de la population par certains conseillers.


Le soufflé est vite retombé.


Les principaux travaux effectués l'ont été par respect d'un désir personnel et pour répondre à la demande des seuls concernés par un changement, le parking du Champ de mars, le bornage de la vieille ville et la réfection du rond-point du Champ de Mars.


Pour ce dernier c'est une bonne chose mais inachevée puisque le problème de l'arrêt de bus n'a pas été pris en compte, j'avais apporté quelques idées, entendues par quelques nouveaux conseillers mais totalement étanches à Mr le nouveau Maire.


La réfection de l'arrêt de bus de la Place de l'Europe est aussi une bonne réalisation sauf que les principaux concernés n'ont pas été sollicités donc on a ajouté un problème en en résolvant un autre. (Voir une de mes pages de 2010)


Au bout de deux ans, et beaucoup de pages de mon blog, la municipalité s'est enfin atelée au travaux routiers d'urgence, parking des Garcins, allée Albert Bourges et autres qui devenaient une extrême urgence.


Pendant pratiquement trois ans du mandat socialiste la vieille ville a été abandonnée, les travaux de dernières minutes ont palliés ce retard qui consiste surtout à effectuer le maximum de travaux peu avant les élections, il faut marquer les esprits par cet écran très visible qui occulte trois années d'un laxisme certain.


Maintenant, pour qui a la patience et le temps de parcourir la totalité de mes pages faisant référence à Briançon, il y a beaucoup à apprendre et surtout à retenir.


Je salue les travaux de réfection de distribution de l'eau, inexistant depuis bien longtemps (Même durant le mandat De-Caumont ayant pour adjoint Mr Fromm) ce n'était plus une urgence c'était une catastrophe.


La principale conséquence prévisionnelle directe fut l'augmentation massive du prix de l'eau que veut réduire le magicien UMP fraichement débarqué de Créteil avec sa hotte pleine de leçons à donner.


Je reconnais aussi que (Bien qu'ils s'en défendront) mes signalements divers ont été pris partiellement en compte, ce qui dénote quand même un certain intéressement de l'avis de la population dès que cet avis est persistant et porté à la connaissance de tous via Internet.


Mais il reste tant à faire qui va encore rester à la traine pour des raisons impératives de renouveau (ZAC Durance, Coeur de Ville), comme déjà écrit on va toujours de l'avant sans assurer ses arrières. Ça coute cher sans vraiment rapporter.


Je doute fort que le briançonnais moyen bénéficie de ce qui est en train de se mettre en place.


Pour finir, Mr Fromm se dévoile au dernier moment (mais je m'en doutais et je l'ai écrit) son programme ne diffère en rien du précédent de 2009, il va se retrancher derrière SES travaux en cours laissant entendre qu'il serait le seul en lice à les mener à bien.


Il sera intéressant de connaitre la teneur des contrats signés pour ces travaux, qui en bénéficie et dans quelle mesure les impôts locaux vont en subir les conséquences.


Pour çà, il faut changer de municipalité, je ne vais pas revenir sur ce que j'ai déjà mis mais si l'UMP, telle qu'elle est représentée à Briançon, arrive en tête nous allons revenir dans cette situation débile qui consiste à d'abord démolir le prédécesseur puis élaborer les projets personnels de ce parti politique qui ne vise que les recettes qu'il pourra en tirer.


Pour en arriver, à l'aube de l'année 2020, a mettre à exécution ce que les briançonnais vont réclamer pendant cinq ans. La sixième servant d'écran de fumée.


Cette page est dédiée à un correspondant PS de l'Argentière, qui se reconnaitra, auquel j'ai promis de faire une réponse.


Je le salue au passage et j'apprécie son ouverture d'esprit qui consiste à accepter d'échanger des points de vues constructifs avec moi, ce qu'est totalement incapable de faire Mr Murgiat, parachute UMP, fermé à tout échange, constructif ou non.


Alors je vais continuer, jusqu'à ce qu'il me "vaque" définitivement de Facebook (Mais je peux quand-même suivre), ce que j'attends pour me déchainer un peu plus et en diffusant ses "clips" creux à en pleurer.


Capture-d-e-cran-2014-02-20-a--13.15.22.pngJe ne connais pas ce Monsieur.


Aperçu quelques fois, mais je ne doute pas qu'il soit motivé, il ne sait seulement pas encore ce qui l'attend.


Un commentaire, toujours le même.


Les socialistes seraient plus réceptifs que certains qui se répondent de la droite ?


A bientôt pour autre chose.


Bonne soirée à tous.        

               

Si vous désirez recevoir mon blog automatiquement, inscrivez-vous à la newsletter, bandeau droit du blog. C'est gratuit et sans danger. 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article