Quel côté ? Du patrimoine !

Publié le par francois.ihuel15.over-blog.fr

Liens : http://francois.ihuel.over-blog.fr/  &  http://francois.ihuel05.over-blog.fr/

 

DSCN6827

On ne peut être plus clair.

DSCN6809

Et effectivement le patrimoine c'est ça.

 

Du moins un tout petit bout bien représentatif de la valeur de ce que nous possédons.

DSCN6796

La partie la plus importante.

 

Elle donne une idée de ce que peuvent espérer découvrir ceux qui viennent nous voir et visiter cette belle ville classée.

DSCN6797

Quand on s'approche, c'est moins valorisant.

 

Et ça gonfle toujours, d'ailleurs, sauf erreur, il y a un "tirant" qui a déjà rendu l'âme.

 

Tirant, pour les profanes, c'est un dispositif métallique qui retient l'écartement de deux parties opposées d'un édifice.

 

C'est très courant chez nous sur les vieilles maisons et certains monuments.

 

En principe, les mises en place de ces dispositifs sont suivit d'une surveillance pour connaître l'état de déplacement de l'édifice.

 

Insidieux sous nos latitudes où les microséismes quasi permanents déstabilisent les constructions.

 

Pour la porte de Pignerol, il m'a été suggéré, de mettre sur ce blog, que la municipalité devrait rapidement s'atteler à marquer et numéroter les pierres et autres constituants de ce pontage pour savoir comment le reconstruire à l'identique quand il se sera écroulé.

 

Ce qui ne saurait tarder vu la rapidité de déplacement de l'ouvrage. (Signalé depuis des mois)

 

Et le coût que cela va générer.

DSCN6794

Un côté accueillant du patrimoine.

DSCN6793

Et la place ne manque pas pour y venir.

 

Mais soyons logique, en cette saison c'est plutôt creux.

DSCN6792

Mais les éléments dissuasifs sont bien visibles.

DSCN6791

Pour déjeuner, on peut encore se garer dehors.

 

Bien que gratuit actuellement, les "travailleurs" se sentent déjà concernés par la taxe qu'il va falloir régler en plus du repas.

 

Gratuit de 12h30 à 14h00, ce n'est pas forcément un élément rassurant, tout le monde ne peut disposer de temps soigneusement réglé pour déjeuner ou diner, et surtout pas les routiers.

 

Première demi-heure gratuite ! C'est un peu léger pour garer un camion, se laver les mains, commander son repas, l'engloutir, se relaver les mains, payer la note et reprendre son véhicule qui a peut-être perdu un peu d'air et qu'il faut regonfler. (Pas les pneus, les bouteilles du système pneumatique, assistances et autres)

 

Je pense que notre spécialiste du transport connait tout cela.

DSCN6830

Donc, confirmation du problème.

 

Et autant être préventif en s'habituant maintenant à éviter la surtaxe.

 

Merci Mr le Maire pour l'économie locale et l'incitation à l'incivisme, puisque c'est ce qui en découle.

 

Je demande donc la gratuité pour les cars et les camions.

DSCN6829

Le bac de décantation des égouts à ciel ouvert.

 

Route de Fontenil, sujet déjà abordé.

 

Quelques mètres cubes de terre sur les tuyaux poreux, et, un coup de pot en ce moment, le gel et la neige.

 

Donc pas d'odeur particulière mais ce n'est que repousser le problème.

DSCN6828

Pour les cars et les camions maintenant on peut rentrer par là.

 

Pour le moment c'est vide, pas de problème.

 

Pendant les vacances et si il y a affluence, ça devient plus délicat.

 

Je ne parle pas du trou, chronique chez nous, même si les alentours ont été refaits. (Juste les structures de la pompe à fric) 

 

Je parle des véhicules de tourismes confrontés aux passages des véhicules poids lourds (Cars compris, bien sur).

 

La pagaille que ça va être me fait frémir, des gosses un peu partout autour de "VL" garés à l'arrache, des parents désorientés par ce cafouillage payant et le relâchement de la vigilance, le risque d'accident est surmultiplié.

 

Quand je dis accident ce n'est pas que matériel. Mais, comme le reste, du moment que rien n'est encore arrivé !!!!!

 

Responsable, mais pas coupable.

DSCN6802

Ici c'est coupable mais pas responsable.

 

Depuis dix sept mois, çà devient "Mickey" cette histoire.

 

Quoi que des guignols pour Mickey ça va bien ensemble.

DSCN6801

Je dirais bien que l'occasion est trop belle.

 

La place presque entièrement dégagée.

 

Mais pour cela il faut du personnel, des visites routinières et de la volonté.

 

Bien évidemment, cet endroit est gelé pratiquement cinq mois sur douze mais quelques bras, quelques outils et quelques heures devraient pouvoir y palier.

 

L'an passé, c'était l'entreprise "ALLAMANO" qui est venu avec du "matos" de choc pour déglacer la place Blanchard. Combien la facture ?

 

Plus chère que quelques pelles et quelques heures de travail, ça c'est certain.

 

Cette place Dauphine fait partie du patrimoine classé à l'UNESCO, comme la place Blanchard.

DSCN6799

Comme ces remparts et cette échauguette.

 

Pardon ! Ah il n'y a pas d'échauguette !

 

Non, effectivement mais ce n'est pas d'hier, pas de sous chez nous.

 

"Ben" et la deuxième photo alors !

 

Ce n'est pas la même municipalité, pas le même budget, pas les mêmes urgences, pas les mêmes dettes. Chacun sa merde et chacun garde la sienne. (A refiler à la municipalité suivante)

DSCN6810

Et celle-ci !

 

Elle est là depuis trois cent ans et on ne la voit pas de la porte Dauphine.

 

On ne la voit même pratiquement pas vu l'isolement des lieux.

DSCN6808

Même de la porte d'Embrun on ne la voit pas.

 

Et c'est bien dommage parce que c'est un des endroits historiques pratiquement intact mais très difficile d'accès.

 

Et puis des pierres se détachent et ça pourrait être dangereux.

DSCN6811

Comme ici.

 

Comment ça, çà ne s'arrange pas !

DSCN6812

Et çà a des conséquences.

 

Sauf si Vauban voulait des remparts arrondis.

 

Mais j'en doute, je pense que les camions, le laxisme, l'abandon, les trous, les infiltrations d'eau et le gel y sont certainement pour quelque chose.

 

Les municipalités successives aussi d'ailleurs, ces dégradations n'ont pas commencé le 29 septembre 2009.

 

Sauf que depuis cette date le temps s'est arrêté, on ne voit plus rien (Si un parking avec barrières) on n'entend plus rien à part quelques conneries par-ci par-là. (Cette formule n'engage que moi. Mais !!!)

 

On a des responsables invisibles qui ne sont pas à la bonne place et qui, de l'assistanat aux transports, des bonbons au patrimoine et bien d'autres incohérences, semblent dans l'incapacité totale d'intervenir sur les sujets sensibles et à donner réponses aux interrogations des briançonnais.

 

Alors pour les cantonales, c'est mal barré.

DSCN6813

D'autres qui se barrent, ce sont les ardoises de la Collégiale.

 

Ou bien elles n'ont pas été ramassées depuis pas mal de temps ou ce sont des nouvelles.

 

D'ailleurs il faut que je pense au petit cadeau que j'avais promis à Mr le Maire, celle que j'ai failli prendre sur la tête. (Je l'ai toujours à la maison mais je n'ai pas de papier cadeau adapté)

 

Merde, c'est raté ! Et oui, désolé, l"emmerdeur est toujours là.

DSCN6816

On ne dirait pas, comme ça !

 

Et bien si, c'est classé au patrimoine mondial de l'humanité.

 

C'est crade ? Voir le chef des services techniques pour la voirie et la mairie pour l'application du cahier des charges.

 

La seule porte entretenue est celle du magasin d'antiquités.

 

C'est rue du Temple, dans la vieille ville.

 

Vous avez vu ! J'ai daté les photos sur mon appareil, certains m'ayant demandé si ce n'était pas d'anciennes photos.

 

Non non, la merde ça reste et ça dure.

 

En été, pour les petits veinards, il y a les odeurs en plus.   DSCN6821

Pour accéder place Dauphine.

 

Un accès sismique, ou considéré comme tel.

 

Vous savez, ce passage où on peint les trous.

DSCN6820

Au revêtement routier impeccable.

 

Balayé ! Pas tous les jours.  (Les jours où il y a du personnel, bien sur)

DSCN6819

Aux boiseries d'époque. (Quelle époque ?)

 

Cette porte ne date que de 1933, percée en plus pour cause de trafic. Juste faire gaffe aux échardes.

 

Ecologiquement, c'est nickel, pas une seule goutte de lasure ni aucun signe de destruction consécutif à un entretien forcené.

DSCN6824

Rond point tout neuf du Champ de Mars.

 

Ciment pas mis ! Ou ciment fondu ?

 

Un an de travaux pourtant.

DSCN6825

Support d'horodateur démonté.

 

Au coin de !!! Peut-être une ancienne rue, ou un reste de trottoir, ou une future oeuvre d'art géante, il y a déjà la peinture au sol. (Enfin ce qu'il en reste)

 

Qu'est ce qu'on se marre chez nous.

DSCN6817

Il reste du regardable.

 

Echauguette de la place Dauphine.

DSCN6803

Allez, comme vue c'est déjà mieux.

 

Le Mélézin en plein soleil.

DSCN6804

Et Briançon, qui attend les prochaines élections.

DSCN6805

Le Serre Paix.

DSCN6806

Les Toulousannes.

 

Abandonnées de la municipalité et le l'OPAC 05, sujet à venir. (J'attends quelques "infos")

DSCN6807

L'ensemble scolaire "Carlhian Ripper"

DSCN6800

Et enfin, le fort des Salettes pour finir sur une bonne impression.

 

De quel côté du patrimoine doit on voir les choses.

 

Un potentiel indéniable mais au bout de la chaine du réseau Vauban.

 

Ce qui a été repris par des associations ou autres, est en très bon état, entretenu et visité.

 

Le reste est abandonné ou semble l'être au profit de réalisations plus que discutables.

 

La population n'est pas intégrée dans le caractère historique de sa ville du fait que pas grand chose n'est valorisant, vu l'état.

 

De la ville comme du patrimoine.

 

La situation difficile actuelle, financièrement parlant et pour l'ensemble du territoire, tend à discréditer la ville et à la rendre anonyme.

 

Beaucoup de gens me parlent, beaucoup sentent que la dégradation de la ville s'accélère alors que nous devrions la revaloriser.

 

Plus de foire au Champ de Mars, (mais maintenant ça va devenir compliqué) plus d'évènement qui pourraient attirer les touristes, les derniers, encore récents, semblent, pour certains, n'être pas reconduit.

 

Encore des activités isolées, soulignées par le journal local mais loin, très loin des préoccupations des habitants.

 

Il est vrai que tout cela a un coût mais que dire de dépenses futiles au détriment de la valorisation.

 

Demain nous verrons ces petites choses insignifiantes qui nous pourrissent la vie et rendent les briançonnais "démissionnaires".

 

Bonne soirée à tous.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article