Petit bémol

Publié le par francois.ihuel15.over-blog.fr

Liens : http://francois.ihuel.over-blog.fr/  &  http://francois.ihuel05.over-blog.fr/

 

DSCN6901Un panneau indicateur électronique.

 

Bonne idée et bien pratique, visible actuellement il risque d'être occulté par l'affluence si la chance nous sourit cet été, en ayant du monde.

 

Il existe quelques défauts de fonctionnement que j'ai constaté depuis plusieurs jours.

 

Comme ces défauts persistent je pense que personne ne s'est assuré du suivi de fonctionnement de ce panneau.

DSCN6900

Oh ! Pas grand chose, quelques lettres "rognées" mais qui sont indispensable à la compréhension.

 

D'autre part, je suggère que ce panneau puisse également être bilingue puisque nous sommes censés accueillir des touristes étrangers, en majeure partie Italienne.

 

L'Italie, notre voisine, n'est qu'à dix kilomètres par la route et à peine six, à vol d'oiseau.

 

C'est, comme déjà dit, la plus grosse clientèle étrangère de Briançon.

 

Une signalétique en conséquence serait certainement bien vue de ces visiteurs, et pas seulement sur les panneaux électroniques.

 

J'ai également fait un article la dessus dans une rubrique sur le transport, il y a plusieurs mois déjà.

DSCN6884

La position géographique de Briançon en fait une exception.

 

Au dessus des nuages bas, plein sud, un climat sain et, en principe, non pollué, etc.

 

Depuis plusieurs semaines nous bénéficions d'un ensoleillement qui va peut-être faire réapparaître les panneaux, fixes ceux-là, 300 jours de soleil par an.

DSCN6885

Bien que mi-janvier et moins douze ce matin ! 

 

On sent la chaleur presque printanière de ces journées en enfilade.

 

Un petit peu de neige nous ferait aussi bien plaisir, 60/70 cm pour finir la saison, mais je ne sais pas à qui m'adresser bien que j'ai une prédilection pour la Collégiale.

 

Les prévisions pour les dix prochains jours semblent confirmer cette belle journée mais je ne suis pas, non plus, météorologue et chez nous un rien peut changer le temps très rapidement.

 

Mes photos, elles, ne changent pas beaucoup ces temps-ci mais je vais bientôt m'y remettre.

 

Vous pouvez aussi consulter le site http://briancon-vauban.com/ qui diffuse également des photos, entre autres informations très intéressantes.

DSCN6886

La vallée de la Guisanne en plein midi.

 

Vers le Nord, Le Prorel, la Cucumelle, les Têtes de Sainte Marguerite, le Pic Gaspard et le Grand Aréa.

 

Donc notre panneau électronique nous invite à découvrir tout cela.

 

Et bien d'autres choses.

DSCN6887

La visite de la cité historique.

 

Ici, les remparts de la porte d'Embrun.

DSCN6891

Les portes, Dauphine et de Pignerol.

 

L'échauguette de l'Avenue Vauban derrière la Collégiale.

DSCN6892

Le musée de la mine et le chemin de ronde.

 

En fait de chemin de ronde, sa presque totalité est interdite pour cause de chute de pierre.

 

Les délabrements entrainent des conséquences qui sont préjudiciables au tourisme et aux visites.

DSCN6894

De l'autre côté son entretien est désastreux.

 

Site historique ou ruines historiques.

 

A la limite de l'un et des autres et puis partout ces fils qui pendouillent alors qu'il est si facile de les enfouir.

 

Dans la vielle ville, il est pratiquement impossible de considérer un endroit sans ces nuisances visuelles.

 

La photo précédente une voiture, celle-ci un fil électrique (Ou de téléphone), sur d'autres encore, nombreuses dans mes blogs.

 

Seule une minorité présente un cadre à peu près vierge de nuisance. (Pour la ville, s'entend !)

 

Et encore, parce que je cadre pour éviter de les voir, ce qui dégrade la qualité de la photo et le site à admirer.

DSCN6895

Le fort des Salettes vu du chemin de ronde.

 

Enfin de ce qui reste d'accessible.

 

Pareil, des rambardes rouillées et un câble qui cours le long des ruines du mur supérieur de ce chemin de ronde.

DSCN6897

Une vue sur le cimetière, bas flanc de la Croix de Toulouse.

 

Encore un mur sur lequel courent plusieurs câbles.

 

Le fait qu'un site historique soit aussi une ville habitée ne doit pas excuser la sauvegarde du site par une anarchie d'ajout divers, de matériels, certes indispensables mais posés comme un chien fout sa merde.

DSCN6899

Et malheureusement, partout.

 

Des pierres qui se détachent, de la végétation sauvage jamais supprimée et dont les racines accélèrent le processus de destruction et toujours un fil électrique posée à "l'arrache".

DSCN6889

Des murs qui s'effondrent.

 

Et pas des moindres.

 

En fait de visite historique, je me demande ce qu'il reste à voir avec toutes ces nuisances et ces délabrements.

 

Ce qu'il y a à voir, et surtout à remarquer, c'est le cruel manque d'entretien de notre patrimoine et les guides touristiques doivent développer des trésors d'innovation pour justifier ces visites sans trop décevoir le public.

 

Et bien d'autres choses encore, déjà montrées maintes et maintes fois.

 

Alors que le panneau électronique soit, bien que neuf, déjà à moitié en panne, va bien avec le reste.

 

Qui c'est le responsable ?

 

Pas moi, parce que toutes ces nuisances n'existeraient plus depuis bien longtemps.

DSCN6888.

Ici pas de nuisance et une belle vue, si rare maintenant.

 

A demain, pour autre chose.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article