Pau 4

Publié le par francois.ihuel15.over-blog.fr

Liens : http://francois.ihuel.over-blog.fr/ & http://francois.ihuel05.over-blog.fr/ &http://francois.ihuel15.over-blog.fr/ http://www.francois-ihuel-05.com/

DSCN9498Influence byzantine.

Bien que récente cette église reprend les thèmes classiques de la région, à forte influence maure.

La représentation des deux cultures se marie bien, si un jour cette église devient mosquée (Ce qui se profile de plus en plus) il n'y aura pas trop de changement à faire.

Sur les 6 millions de musulmans de France 40 % pratiquent, les mosquées accueillent donc 2,6 millions de fidèles.

Le clergé catholique aimerait bien avoir autant de monde dans les églises, ne serait-ce que le dimanche. 

Bref, passons.

DSCN9503Un détail de vitrail.

DSCN9504D'autres.

DSCN9505Encore.

DSCN9506Et encore.

Ces reproductions de vitraux anciens de l'ancienne église montrent bien l'influence chevaleresque dans la religion durant des siècles.

Si le roi avait besoin du clergé pour assoir sa légitimité le clergé avait besoin de cette représentation de force pour garder, de force, les fidèles.

Un peu comme aujourd'hui avec d'autres religions qui font régner la terreur pour sembler paraître fortes.

DSCN9507Une subtile combinaison.

Qui, semblant être orientée, laisse quand-même ressortir des rites païens.

L'idolâtrie tant décriée au début de la chrétienté n'a jamais autant été mise en avant qu'à notre actuelle époque.

Les égyptiens adoraient Horus, Râ, Isi, et d'autres, représentés par des animaux ou des hommes à tête d'animaux.

Bizarrement aucun animal à tête humaine, serait à dire qu'il est plus facile de ravaler l'homme au rang animal que de porter aux nues un animal à la condition d'homme ?

Ou simplement en déduire que d'homme pensant et sensé être supérieur nous ne sommes finalement que des animaux !

L'observation et l'étude permet de découvrir, dans ces représentations diverses, Fresques, peintures, vitraux, sculptures, d'étranges contradictions mais très révélatrices, en fin de compte, de ce que les religions peuvent dévoiler sur les intentions réelles de certaines tendances.

La période très noire de la chrétienté durant cinq siècles, jusqu'au XVIIème, n'a pas été à l'avantage de la religion catholique, des papes corrompus et père parfois incestueux, la terreur et les massacres ont profondément déservi la religion telle qu'elle était à l'origine.

Le séisme actuel du Pape François va peut-être remettre de l'ordre dans tout ça.

DSCN9508Représentation.

De représenter d'incalculables façons le Christ ou Dieu semble en fait que se rapprocher des rites païens pour avoir un objectif "physique".

A l'instar d'autres religions il devient indispensable d'avoir un support pour aimer et servir ceux qui sont sensés n'être pas représentés physiquement.

L'Islam, en ce sens, est plus révélateur d'une adoration sans visage bien que l'origine de ces trois religions dominantes, Chrétienté, Judaïsme et islam ont le même Dieu mais "adoré" de façon différente.

La subtilité de l'Islam de ne pas représenter le prophète Mahomet est très révélatrice de la profondeur de la prière.

L'église protestante a aussi compris que la croyance ce n'est pas quelques figurines en plâtre ou autres qui reflètent la sincérité, cette dernière est interne et intime.

DSCN9511Les orgues.

Cet instrument de musique, certainement le plus encombrant de tous, est indissociable des édifices religieux.

Le ton et la solennité d'une cérémonie dépend pour beaucoup de l'accompagnement musical.

La majesté de l'édifice fait le reste.

Les officiants ont le privilège, mais difficile rôle, de mener la cérémonie.

Plus l'officiant est élevé dans la hiérarchie, plus la cérémonie est emprunte de grandeur.

C'est, là, la révélation de la force de l'église catholique, enseigner la parole de Dieu sans avoir les piliers qui permettent d'en assimiler la grandeur serait voué à l'échec.

Toutes les religions se doivent d'avoir un lieu de culte et de rassemblement, c'est ce qui rend crédible l'enseignement cultuel.

DSCN9512Heure d'hiver.

J'ai mis mon appareil à l'heure d'été.

Ce terme m'agace un peu, considérer l'été au mois d'avril pour des raisons supposés d'économie me fait marrer deux minutes.

On a dilué un faux problème (Premier choc pétrolier en 1971) pour faire avaler à la population une brutale augmentation pas vraiment justifiée des prix du pétrole.

A cette époque, je m'en souviens très bien, on a impressionné les masses sur la fin imminente des réserves pétrolières, avec force photos et avis "d'experts" tout ces gens prophétisaient la fin des réserves mondiales de pétrole avant l'an 2000.

Pour faire avaliser cette monumentale escroquerie à l'échelle planétaire, on a pris diverses mesure d'où les modifications annuelles par changement d'heure, ça a marché au-delà des plus optimistes espérances.

De la même façon aujourd'hui on nous prépare à payer des évènements qui ne sont pas encore d'actualité, pour nous faire avaler l'augmentation drastique du prix des matières premières ou de l'alimentation, on nous sort des cataclysmes météorologiques, des mines épuisées, une concurrence internationale incontournable, etc..

Bref les "gogos" consommateurs n'ont pas d'autres choix que de baisser la tête et leur froc en disant merci. (Ou se faire enc.... en douceur)

Quoi que, ces dernières années voient un tournant s'amorcer, on commence à en avoir marre de se faire plumer pour les multinationales immensément riches et des gouvernements incapables de faire autre chose que de s'en mettre plein les poches sous divers prétextes plus ou moins farfelus avant de passer le flambeau aux suivant.

Toujours les mêmes mais avec une appellation différentes, PS/PC/Verts pour la supposée gauche et UMP/UDI/CDG (Centre tantôt à droite tantôt à gauche suivant le sens du vent politique ou "un parti girouette") pour la supposée droite.

En fait ce sont les mêmes requins qui n'ont qu'une idée, plumer au maximum un peuple auquel on ne donne plus le droit que de fermer sa gueule.

Ça y est, je suis encore sorti de la route.

Revenons à Pau.

DSCN9513Remettre les pendules à l'heure.

A grand renfort de musique contestataire, si ces orgues là ne sont pas de Staline (Concentration massive de lance-roquettes en rafale) ils ne rassembleront pas non plus les masses laborieuses.

Pour remettre les pendules à l'heure, en France, il y a un travail titanesque, les guignols de ces trente dernières années ont réussi au-delà de ce qu'ils espéraient.

DSCN9514Curieux angle de prise de vue.

Oui c'est vrai mais vu le capharnaüm de véhicules, poubelles, mobiliers urbains et autres nuisances visuelles devant cette église j'ai épargné ce spectacle à mes lecteurs, ceux de Briançon comprendront à quoi je fais allusion.

Les câbles électriques et de téléphone étant également de la fête il ne reste plus grand-chose pour faire un cliché potable, comme à Briançon.

DSCN9515Donc !

Au lieu d'avoir un bel ensemble architectural on l'a en morceaux.

Comme dans toutes les villes la pollution dégrade vite un patrimoine, ce noir c'est le résultat des gaz d'échappement des véhicules à moteur thermique.

Et franchement, ça fait vraiment dégueulasse.

DSCN9516Rue piétonne.

Le centre ville historique est agréable, malheureusement de piéton il n'y a que les panneaux.

DSCN9517Quelques boutiques ouvertes.

La matinée est bien avancée, ça me rappelle quelque-chose.

Peu de touristes à par moi, il est vrai que ce n'est pas vraiment la saison mais visiter sans cohue pour apprécier n'est pas compatible avec commerce.

En fait je préfère visiter tranquillement que d'être pris dans le flot touristique des mois fatidiques.

Il est donc raisonnable de penser que mon choix me porte préjudice dans certaines conditions.

La rue est bien entretenue, claire, elle incite à la flânerie.

DSCN9518Il arrive qu'on me les "casse".

Ici on les suce, à défaut d'esquimaux on prend les spécialités locales.

Changeons de sujet je vais me faire mal voir.

DSCN9519Un ancien rempart.

Celui qu'on voit vu d'en bas dans la première page "Pau 1".

Réaménagé, consolidé, il relie les deux partie de la ville.

DSCN9520Duquel on voit une partie de la ville.

Et au fond ????

DSCN9521Un espace d'évolution.

Jeu de Pelote basque.

J'adore ce jeux même si je ne l'ai jamais pratiqué, c'est très physique.

DSCN9523Pas de conteneur à Pau.

Les ordures à même le sol c'est très "touristique".

Le bonheur des chiens en vadrouille et des mouches.

J'ai demandé, ce n'est pas le jour de ramassage, donc un problème de gestion dans cette commune.

Navrant comme des petits riens peuvent détruire une image.

DSCN9526Monument commémoratif.

Pau c'est une ville de garnison, comme l'était Briançon avant que Mrs Chirac et Sarkosy détruisent cette structure.

Résultat Briançon s'enfonce, d'une ville climatique c'est devenu une ville "station de ski" sans les avantages et le départ de l'armée a sonné le glas, fermeture de certaines infrastructures administratives, gestion déplorable de la municipalité actuelle et avenir sombre.

Mais nous verrons cela dans ma prochaine page.

DSCN9527Dominant la grande place.

Une immense place qui n'a rien n'a envier, par la taille, à l'esplanade des Invalides à Paris.

J'ai fait d'autres photos de ce monument, toutefois, entouré par des véhicules en stationnement anarchique et des cabanes de chantier, ce n'est guère valorisant, je ne les mets pas.

Les alentours sont sale et non entretenus.

DSCN9530Des papiers, des canettes.

Partout, c'est impressionnant. 

En comparaison Briançon est soignée.

Il est vrai que ces derniers mois cette dernière ville est plus propre, si je dénonce certaines négligences flagrantes je sais reconnaitre qu'un net effort a été apporté par les ST briançonnais.

DSCN9531Etrange poubelle de jardin public !

Un vieux fut de 200 litres, rouillé, il n'y a pas que là, il y en a d'autres.

Curieux contraste avec ce qu'on attend d'une ville comme Pau, je ne m'imaginais pas du tout ce genre de représentation.

DSCN9532Je ne sais comment ils sont vidés.

Pas de poignée, rien pour permettre de l'accrocher à un camion aménagé, un poids non négligeable quand c'est plein, ce qui doit souvent être le cas quand on constate ce qui déborde autour, curieux fonctionnement.

Le manque de personnel est flagrant, l'employé que j'ai "interrogé" (Voir la page Pau 2) n'a pas hésiter pour me faire part de son opinion, je me mets à sa place, si peu de monde pour une si grande ville c'est incohérent.

DSCN9533Place de Verdun.

Célèbre ville qui a terriblement souffert des deux grandes guerres, pas loin du sanctuaire de Douaumont. (Voir ma page "Vacances" du 13/07/2010, http://francois.ihuel15.over-blog.fr/ et l'album photos "Douaumont")

Cette place fait plus de huit hectares, au deux tiers utilisée en parking la partie gauche, celle qu'on voit, est réservée aux loisirs.

DSCN9534Des jeunes qui s'amusent.

Cet espace libre de toute contrainte leur est entièrement disponible gratuitement.DSCN9535Bâtiment militaire administratif.

Ville de garnison Pau possède beaucoup de casernes, c'est aussi une source vitale pour une ville.

Briançon possédait deux grandes casernes (Par rapport à l'importance de la ville), respectivement fermée en 2001 puis en 2009/2010 par les autorités nationales.

Ce qui a entrainé la dégringolade de Briançon, la fermeture de diverses administrations et de classes.

Deux "conneries" de la droite, Mr Chirac qui supprime la conscription et Mr Sarkosy qui réduit l'armée.

Si un jour on a des emmerdes on se battra avec des poireaux on on ira chercher les "ricains", pauvre France.

Revenons à Pau, cette photo montra, hélas, le flagrant manque d'entretien de la ville, franchement ça fait dégueulasse.

J'en ai visité des villes, rarement je n'ai vu tel abandon en dehors de Briançon, quoi que ces derniers mois un très net effort a été remarqué, la ville est beaucoup plus propre.

Les nombreux travaux prennent le relais et ce n'est qu'un début.

DSCN9536Etrange similitude de comportement. 

En fait ça me rassure, il n'y a pas qu'à Briançon que certains se comportent égoïstement comme des salopards.

Si la ville n'entretient pas ses espaces verts c'est peut-être une des causes.

DSCN9537Allez, mon "cheval" m'attend.

J'ai tout juste le temps d'arriver avant le déjeuner, mes amis m'attendent.

A bientôt pour une autre page, politiques briançonnaise.

Bonne journée.

Si vous désirez recevoir mon blog automatiquement, inscrivez-vous à la newsletter, bandeau droit du blog. C'est gratuit et sans danger. 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article