On reçoit ou on refuse ?

Publié le par francois.ihuel15.over-blog.fr

Liens : http://francois.ihuel.over-blog.fr/ & http://francois.ihuel05.over-blog.fr/ http://francois.ihuel15.over-blog.fr/ http://www.francois-ihuel-05.com/

DSCN0016Ici on reçoit, à bras ouvert.

Boutique sympathique de la Grande Rue ou Grande gargouille.

Mais il y a des tas de boutiques sympathiques dans cette même rue ou l'on reçoit aussi, à de rares exceptions près.
DSCN0017Et les clients ne s'y trompent pas.

Ce n'est pas l'affluence d'antan mais c'est mieux que rien pour un 14 Août.
DSCN0018Une saison estivale c'est court.

En moyenne quatre mois dans les bonnes années.

Ces temps troublés et de rigueur ont une influence sur le commerce, les gens apprécient notre ville mais dépensent peu, récession oblige, même si on nous rabâche le contraire dans les journaux, de toutes natures.
DSCN0019Quatre mois c'est court.

La période la plus propice pour faire du chiffre, l'hiver les touristes ne sont pas les mêmes et ils restent en station.
DSCN0020C'est quand-même bien clairsemé.

Il y a eu des jours meilleurs.
DSCN0021Le Mélézin, la place Eberlé et la porte d'Embrun.

La porte Méane, juste après, le Duo bar de nuit.

Passé la porte Méane, l'auberge de la Paix, un des deux derniers hôtels de la vieille ville.
DSCN0023Ici, on reçoit et on refuse.

Le problème de ces barrières rébarbatives étant les embarras que cela provoque.

Si certains patientent, d'autres s'en vont.
DSCN0024Et quel bordel, on se croirait à "Denfert-Rochereau".

Une des grandes places de Paris embouteillée aux heures d'affluence, c'est-à-dire 12h00 sur 24.

Carrefour important entre l'avenue du Gal Leclerc, le boulevard Saint Jacques, le boulevard Raspail et la rue Froideveau, entre autres.

Et quand le "Raspail" est bouché jusqu'à St Germain, c'est le pied.

D'ailleurs il y a un "75", l'habitude, quand c'est bouché on descend voir ce qui se passe, des fois qu'on puisse trouver un remède !
DSCN0025Ici c'est le Champ de Mars.

Pas celui de Paris, il n'y a pas la Tour-Eiffel mais juste une petite place de montagne sur laquelle on a installé un poste frontière.

Pour enfermer les touristes qui se risquaient à oublier de payer le parking, avant la guerre "mairie/commerçants-riverains".
DSCN0026C'est génial ce merdier.

 On aurait voulu le faire exprès que nous n'y serions pas arrivés.
DSCN0027Et je me marre, mais je me marre.

A en pisser de rire.
DSCN0028Une réussite ratée ou un ratage réussi ?

Rien de spécial ne vient entraver la circulation, juste deux malheureuses barrières qui fonctionnent quand ça les chante.
DSCN0029Briançon au "top niveau" de la signalétique.

Ou plutôt à l'absence de signalétique.

J'en avais fait état à l'occasion de la dernière réunion avec Mr le Maire au Grand Colombier.

Un simple marquage au sol aurait déjà résolu une partie des problèmes.

Et ce jour, coup de pot, il n'y a pas de bus à ces heures.

Le dimanche, à Briançon, c'est "Shabbat", la vie s'arrête.

Les utilisateurs réguliers des transports en commun briançonnais, ou TUB pour les initiés, deviennent piétons sauf trois petites heures pour descendre au marché place de l'Europe.

Mais se dépêcher de faire les courses, la plage horaire est très restreinte.

C'est le désir municipal d'inciter les briançonnais à utiliser les transports publics.

L'après-midi, pour les visites à l'hôpital, aux malades, juste dix minutes, le temps au bus de faire demi-tour à Chantoiseau où, là, on ne dispose que de quelques secondes pour voir ses proches.
DSCN0030"Ben" oui, c'est plein.

Et pour le prix il y a intérêts à rester le plus longtemps possible.

Déjà que certains ne payent que la visite !

Quand à rentrer un car c'est hors de question.

D'ailleurs ils ne viennent plus, ils ont vite compris le dispositif débile de la municipalité pour les refouler.

Alors on les refuse, après tout, un car ce n'est que 55 touristes.

280 bagnoles c'est mieux et en les mettant sur le glacis on arrive à dépasser la saturation.

Quant aux camions ce n'est plus qu'un souvenir.

Attendons la neige pour en voir de nouveau le long de l'avenue à moins que la municipalité nous ponde une connerie supplémentaire pour les refouler ailleurs quand le col du Montgenèvre est inaccessible.

Qu'est que je me marre quand-même.
DSCN0031Et puis les tracés pour "Panda"....

....Ce n'est pas prévu pour les grands véhicules ni les camping-cars.

On pourrait mettre ces derniers sur la pente du glacis mais il n'est ni prévu ni aménagé pour cela et puis ça risque de renverser les tinettes.

Avant de "bouffer", ce n'est pas génial.
DSCN0032A gauche.

On peut aménager vingt places dont cinq pour handicapés.
DSCN0033Côté parking réduire la voie de circulation.

Cinquante places de gagnées.
DSCN0033Côté commerces.

Réduire également la chaussée et mettre en place des stationnements "zone bleue" limités à 45 mn, le temps de faire des emplettes sans surtaxe.

De 12 à 14h00 n'étant pas la plage horaire préférentielle pour les courses mais suffisante pour déjeuner.

Quand il y a de la place en période estivale.

La seule de l'année où l'on peut espérer remplir le parking.
DSCN0034C'est plein !
DSCN0035Mais si ! Je vous dis que c'est plein.
DSCN0036Pas que par les touristes.

Mais c'est une volonté municipale.
DSCN0037En seize minutes !

Une quinzaine de véhicules sont rentrés et une autre quinzaine est repartie sans rentrer.

Maintenant, je n'ai pas compté ceux qui ont payé une simple visite.
DSCN0038Moissons tardives.

Deux ou trois chèvres feraient l'affaire.
DSCN0039Là ce sont les tondeuses à essence.

Ne le dites pas à Mme DAERDEN, ce n'est pas écologique, ça pue et ça fait du bruit.

Mais c'était surtout pour éviter de foutre le feu comme les années précédentes au 14 juillet.
DSCN0040Et ça "queute" toujours.

Expression de mon cru de "faire la queue".

Ah ! Un panneau de signalisation.

Plus très frais mais encore visible et apparemment dégradé par quelques "guignols" en mal d'activité ou en trop plein de fin de soirée.
DSCN0041Ah ! Ces barrières !

C'est chiant et ça ne marche pas toujours.
DSCN0042Et quand c'est coincé on fait connaissance.

Et puis on peut admirer l'échauguette fantôme de la porte Dauphine.
DSCN0043C'est décoincé mais ça bouchonne toujours.

J'attends la neige, pour me marrer encore. Au plus tôt dans deux mois au plus tard dans trois.

Bon, ça fait plus d'une heure et demi que je fais le con à regarder ces "guignolades", je vais bouffer, j'ai faim.
DSCN0044Allez, pour déjeuner je vais regarder ailleurs.

Bon appétit.

A demain.
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article