Mr François HOLLANDE

Publié le par francois.ihuel15.over-blog.fr

Liens : http://francois.ihuel.over-blog.fr/ & http://francois.ihuel05.over-blog.fr/ &http://francois.ihuel15.over-blog.fr/ http://www.francois-ihuel-05.com/

SetSize358238-rt-c42d08fdb94a5c78ec7f72ba4bbf87fddf0f37d4.jpg

Homme politique de gauche, de droite il y a quelques dizaines d'années.

J'écoute les discours des candidats, leur programme (toujours le même) et surtout ce qu'ils disent à chaud.

Hier au soir, il était l'invité de TF1 et j'ai été surpris et déçu.

Sur les sujets de relations internationales, il a l'air d'en connaître autant que moi sur la création de l'univers, réponses vagues et détournées de leur sujet initial. Il n'est pas très apprécié des autres pays.

Sa volonté de vouloir s'occuper du secteur du travail (Puisqu'il semblerait que chaque parti ait une spécialité que les autres ne sont pas capable de gérer, voir une de mes récentes pages)

Des annonces faites il y a quelques mois, plus rien, comme, par exemple le faux problème des centrales nucléaires à remplacer par les énergies propres, compter une cinquantaine d’années, voir plus vu l'augmentation des besoins et sujets ayant créé les dissensions tendues avec EELV. 

Il y a la crise et les caisses sont vides, les miracles ne se produisant qu'à Lourdes il est possible d'y délocaliser le gouvernement, des fois !

J'ai été déçu par l'homme et le candidat.

Par l'homme : Parce que son élocution est hésitante, il cherche ses mots et ses phrases, pas toujours de façon heureuse. Il a l'air sympathique mais je ne le connais pas personnellement et les Hautes Alpes n'existent pas en France pour les candidats à la Présidentielle, pas un n'est venu ne serait-ce qu'à Gap, donc impossible de le voir en "réel" et de l'écouter également en réel.

Alors à Briançon, le trou du cul du monde, à part Mr Vauzelle qui est venu soutenir Mr FROMM avant les municipales on ne voit pas grand monde politique des hautes sphères.

Si, Mr SARKOZY est venu mais c'était pour le dernier tour de France cycliste qui est passé à Briançon, depuis la ville a disparue de la carte de France politique. (Sauf pour les scrutins et les impôts)

Par le candidat : Il est embarrassé par les questions, quand Mr BACHY posait les siennes on voyait bien l'embarra et la recherche urgente de réponses, un candidat se doit d'avoir des connaissances dans tous les domaines qu'il avance donc de pouvoir répondre du "tac-au-tac", ce qui n'était pas le cas hier au soir.

Mme FERRARI a aussi posé des questions sur lesquelles il n'a pu répondre franchement sans détourner le sujet, ces prouesses habituelles des hommes politiques ne sont pas rassurantes sachant qu'ils vont affronter d'autres personnes plus solides et déterminées, dans le monde, que des électeurs.

Je ne nie pas sa volonté affichée de vouloir "changer" les choses, éternel leitmotiv des candidats à n'importe quelle élection, mais pour changer les choses, lesquelles d'ailleurs, ç'est souvent assez « girouette » malgré son affirmation à ne pas changer de ligne de conduite.

Cependant, et là je trouve qu'il y a danger, c'est de commencer à entrevoir une augmentation des charges salariales pour financer la précarité.

Cette précarité (Qui explose et concerne certaines gens qui n'en n'ont pas besoin) a explosée dès l'accession au pouvoir de Mr MITTERAND en 1981.

Donner à ceux qui en ont besoin est un geste social et civique dans une société organisée, c'est indéniable mais en plus ouvrir les portes du pays en grand pour accueillir ceux qui viennent chercher des droits sans savoir qu'il y a aussi des devoirs m'inquiète un peu plus.

Qui plus est, elle a favorisé la fainéantise chronique de ceux qui ne veulent pas "bosser", qui crachent sur la société qui les entretient en disposant de loyer presque gratuit, de paiement par la société de leur charges pour bénéficier d'aides sociales leur permettant d'avoir le loisir d'emmerder le monde et de nourrir leurs chiens errants avec des bons de la mairie. (Ces lignes n'engagent que moi mais sont très largement partagées)

Il y a bien plus d'armes dans les banlieues que dans l'arsenal « portable » militaire.

La CSG, mise en place par Mr Michel ROCARD, ministre socialiste, était une mesure provisoire de deux ans maximum et à 0,5 %. Je l'entends encore faire son discourt devant l'assemblée.

Aujourd'hui cette manne financière facile (avec les URSAAF et l'UNEDIC, tirelires de tous les gouvernements successif, de droite comme de gauche) se monte à plus de 8 % des salaires et ce n'est pas fini.

Afin de ne pas trop faire gronder le peuple, on a inventé les prélèvements sur la CSG imposable, c'est à dire retenir sur les salaires des sommes que le salarié ne perçoit pas puisqu'elles sont déjà prélevées sous forme de solidarité.

Donc, un impôt sur l'impôt. (Une déclaration obligatoire à la source, "Déclaration d'impôts" terme actuellement imparfait qui désigne la déclaration des revenus)

Savoir aussi que les caisses de la sécurité sociale servent aussi, de temps en temps, à boucher un trou financier gouvernemental.

Le miracle de Lourdes qui est venu à Paris ces derniers temps a fait baisser cette dette de trois milliards d'Euros en un temps record, juste avant les élections mais là, c'est le gouvernement de droite.

Donc Mr François HOLLANDE va taxer les français qui travaillent pour financer ceux qui ne travaillent pas.

Comme il a aussi l'intention (malgré ses dires) de régulariser massivement les sans-papiers/sans-boulot, les délivrances du RSA vont exploser et les travailleurs, du moins ce qu'il en reste aujourd'hui et le peu qu'il en restera quand toutes les industries françaises seront à l'étranger.

C'est donc le cercle infernal qui se met en place puisque ceux qui détiennent les capitaux qui font fonctionner un pays vont mettre (Et je les comprends) leurs biens à l’abri.

L'Europe ne supportera pas une deuxième, voire une troisième situation type "Grèce", l’émergence asiatique et l'urgent sauvetage des USA qui commence à s'enfermer dans l'autarcie comme dans les années 1920/1941 ne laisseront aucune chance à notre petite partie du continent Eurasien.

Régularisation des sans papier ? Pour quoi faire avec trois millions de chômeurs allant en s’amplifiant !

Pour avoir des voix dans les prochains scrutins ? C'est le phénomène de la "carotte" !

Mr François HOLLANDE avance une restriction draconienne des dépenses de l'état mais promet des milliers d'emplois dans l'administration, étranges contradictions dans une même phase de l'interview.

Si un gouvernement veut relancer le pouvoir d'achat, locomotive de l'économie, il faut que nos industries tournent en France, favoriser les PME sur notre sol afin de pouvoir créer de la finance saine et immédiatement disponible, je n'ai pas entendu de candidat avancer cet argument.

Il faut aussi que le monde paysan puisse vendre en France au lieu d'exporter pour que nous rachetions, à prix d'or, les viandes étrangères. (Brésil entre autres)

Mais pour que nos industries tournent, il faut leur en donner les moyens par la créativité, la restructuration, la relocalisation et l’innovation. 

Il faut que l'Europe cesse de donner des directives allant dans le sens contraire de l'économie française, les normes draconiennes qui visent à tout aseptiser sont néfastes à la France comme à l'Europe.

Le pouvoir d'achat est générateur de travail donc de salaires. Sur trois ou quatre ans la France pourra alors retrouver le sourire à condition de stopper l'hémorragie financière vers l'étranger. (Afrique notamment)

L'armée, sujet non abordé, c'est aussi le secteur qui souffre le plus des coupes budgétaires.

Nous avons des soldats dans beaucoup de pays, certains là où nous n'avons rien à y faire. Une armée c'est la garantie de la défense d'un pays, non pas aller faire de la lèche pour se dorer le blason.

En France, c'est devenu "peau" de chagrin. (en dehors de quelques coup d'éclat dans des pays "inoffensifs" et en guerre civile)

Dans ce monde en ébullition où la moindre étincelle peut faire de gros dommages, nous ne sommes pas en position de force, les sommes colossales dépensées dans les "OPEX" (opérations extérieures) seraient plus utiles à la restructuration de l'armée territoriale et sa solidification.

La santé, c'est la garantie de préserver nos hôpitaux et leurs services, non en prenant des mesures draconiennes mais en surveillant de plus près l'énorme gaspillage financier qui gravite dans et autour des hôpitaux (Sous-traitants)

A mon avis, qui est personnel, Mr HOLLANDE semble vouloir sans pouvoir, ce qui est navrant avant un deuxième tour pour les Présidentielles.

Ce n'est qu'un résumé de ma logique personnelle, mais c'est également valable pour tous ceux qui sont dans mon cas, c'est à dire avoir assez pour vivre encore relativement décemment mais avec le risque de perdre le peu qui nous reste.

Maintenant, d'autres sujets ont été abordés mais vous pouvez retrouver tout ça sur Internet, TF1.fr journal du 20h00.

Ce soir, j'écoute Mr Nicolas SARKOZY, je ferais une page demain matin.

Si vous désirez recevoir mon blog automatiquement, inscrivez-vous à la newsletter, bandeau droit du blog. C'est gratuit et sans danger. 

 

Commenter cet article