"Mataire" noster

Publié le par francois.ihuel15.over-blog.fr

Liens : http://francois.ihuel.over-blog.fr/ & http://francois.ihuel05.over-blog.fr/ &http://francois.ihuel15.over-blog.fr/ http://www.francois-ihuel-05.com/


Notre "futur" Maire

Qui êtes soucieux

Que Fillon soit loué

Que ton Lemaire veille

Que ta vision soit faite

A Créteil comme ailleurs

Donne nous ici

Le Copé de Paris

Défends nos dépenses

Comme nous diffusons aussi

Nos parole insensées

Et ne nous prive pas de prendre

les briançonnais pour des clowns

"Moi même"


1012554 210995795773768 838878788 nAdjectif possessif.

 

Ne se conjugue pas avec la situation actuelle.

 

Très prisé d'une suffisance sans égale, "notre Pierre Vaultier".

 

Laissez venir à moi les petits électeurs.

 

Ce que je n'ai pas appris à Toulouse, ce que je n'ai pas trouvé à Créteil, par pitié accorde-le moi à Briançon.

 

Ils sont moins malins que ceux qui me rejettent en région parisienne, qui m'ont propulsé en montagne pour faire briller ta Loi.

 

C'est une prière à l'UMP nationale.

 

Dans la divination d'un modèle il est indispensable de pouvoir prier une divinité (téléphonique) qui s'est manifestée sur le Mont Sinaï près des Têtes de Sainte Marguerite dans le Massif des Ecrins, là où la toile du parachute s'est déposée.


Voilà donc que notre candidat UMP s'octroie sans vergogne une paternité de dernière heure, c'eut été un montagnard que je n'y aurait rien trouvé à redire, bien au contraire, cette médaille qui fait briller Serre-Chevalier est un formidable atout.


Mais qu'un toulonnais élevé à Toulouse, éduqué à Créteil dans les limbes de la finances, fraichement débarqué dans notre belle région il y a huit mois se prétende "frère" régional d'un sportif qu'il ignorait totalement avant la médaille c'est un peu excessif.


Mais bon, quand on ne peut que piquer les idées des autres pour faire campagne en y ajoutant une promesse de dette municipale supplémentaire de 15 000 000 d'euros on peut bien se trouver un lointain cousinage envers un enfant du pays qui nous honore par ses magnifiques prestations sportives.


Je pense que son entourage manque d'idées, en dehors de répéter ce qui se dit depuis des années en ville je ne trouve, dans les clips de Mr Murgiat diffusés sur Facebook, rien qui puisse laisser envisager autre qu'une routine et une banale reprise de scoops médiatiques usés.


Capture-d-e-cran-2014-02-22-a--09.49.36.pngToujours sans incriminer le personnage.

 

Qui ne fait que répéter son compliment.


Donc, un commentaire, toujours le même puisqu'il est le seul à pouvoir en mettre et quelques "j'aime".


Ça manque de conviction et c'est bien dommage, on ne sent pas la volonté de vouloir parvenir à un objectif, c'est creux et ça ne veut pas dire grand-chose.


Je souligne donc cette volonté d'aplanir les inégalités surtout quand le "chef" claque la porte à ceux qui ne serait pas d'accord avec lui.


Mr Murgiat fuit le dialogue, n'accepte pas les remarques, ne souffre pas qu'on le contredise mais semble inclure cette façon de faire dans "son égalité".


Je suis très inquiet quand à sa conception des inégalités en constatant son inconstance et son dédain affiché envers d'autres, ça promet pour l'avenir.


Les ménages les plus démunis ne sont pas tant soucieux du prix de la cantine (D'ailleurs modulable en fonction des revenus sauf erreur) que d'avoir un emploi et pouvoir finir les fins de mois sans avoir à se demander s'il est encore possible de pouvoir acheter un litre de lait le 25.


Le prix des cantines explose parce que la France doit se plier aux normes européennes, je doute que Mr Murgiat ait la solution pour investir dans l'obligatoire sans débourser un centime, à l'entendre il veut massivement investir tout en redistribuant à la population de l'argent qui n'existe pas.


C'est vraiment nous prendre pour des clowns.


J'avais abordé le problème en proposant la gratuité des cantines, la solidarité briançonnaise aurait été mise à contribution par l'implication de tous les commerces et entreprises de la ville à hauteur de ce que payent les parents d'élèves concernés, une goutte d'eau au service d'une communauté. (Dans mon programme)


Il faut donc arrêter de vouloir faire des voix en laissant planer la possibilité de réduire ce qui est de toutes les façons indispensable, ces phrases ciblées n'ont qu'un impact limité et ne prendront pas auprès de gens plus informés que certains le laissent entendre.


Bon week-end à tous.


Si vous désirez recevoir mon blog automatiquement, inscrivez-vous à la newsletter, bandeau droit du blog. C'est gratuit et sans danger. 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article