Mais qui gouverne ?

Publié le par francois.ihuel15.over-blog.fr

Liens : http://francois.ihuel.over-blog.fr/ & http://francois.ihuel05.over-blog.fr/ &http://francois.ihuel15.over-blog.fr/ http://www.francois-ihuel-05.com/


339609-francois-hollande-en-1981-et-2011C'est lui. (François Hollande pour ceux qui ne connaissent pas )

 

A gauche sur la photo, dans les années 1970, il était de droite et à droite sur la photo, aujourd'hui, il est de gauche. Du moins le prétend-il puisque sa politique très indéfinie ne permet plus de savoir pour qui il navigue.

 

Mais hier comme aujourd'hui il semble avoir toujours des problèmes de cravate, petit détail insignifiant et sans importance sauf que ça fait marrer beaucoup de monde, au moins il a réussi ça.

 

Bref, c'est le Président de la République élu légitimement et si le personnage laisse à désirer la fonction reste respectable.

 

Nicolas-Sarkozy-apparaissait-pour-la-premiere-fois-a-la-telCoupe Beatles 

 

Celle que j'avais aussi dans les mêmes années sauf que je n'ai pas eu le même parcours.

 

C'est celui que les français ont viré en 2012, qui espère bien revenir pour nous montrer de quoi est encore capable un licencié d'Etat.

 

C'est le prédécesseur du précédent, dans l'ordre des photos bien sûr parce que ce serait un exploit de précéder un précédent.

 

Le premier, photographié devant l'église de la Madeleine à Paris, et l'autre sur fond rouge pour une future politique en bleu UMP.

 

Ce premier ayant été "viré" le suivant, prédécesseur photographique mais successeur à l'Elysée, a pris les rennes d'un pays cruellement atteint par une crise mondiale.

 

gouvernement AyraultIl a validé un gouvernement....

 

....Déjà douteux et faisant polémique, on sent nettement que les copains ont été prioritaires et nombreux, des têtes connues et d'autres totalement inconnues, certains ne devraient pas se trouver dans ce gouvernement, l'avenir le dira.

 

Les français ont fait contre mauvaise fortune bon coeur en se disant que c'était du gâteau d'avoir viré le petit garçon content, turbulent qui saute sur sa chaise. (Dixit PPDA, ce qui lui a couté sa place)

 

La Lune de miel la plus courte de la cinquième République a laissé la place à une série de mesures qui ont refroidi même les plus "fanatiques" sympathisants, le redressement de la France demandant de gros sacrifices aux français (Encore et toujours) qui ont vu leurs cotisations obligatoires passer de 11 % du salaire brut dans les années 1980 à 27 % en ce moment.

 

La machine économique étant en panne, la machine industrielle essoufflée se faisant sacrifier par une imposition jamais vue, la France termine dès 2013 ce qu'a commencé Jacques Chirac, la lente descente dans le gouffre sociétaire et financier, l'Europe aux abois s'est donc empressée de sacrifier la locomotive France pour la remplacer par la belle locomotive toute neuve Allemagne qui fonctionne, avec insolence, mieux que tous les autres pays européens réunis.

 

Le Ayrault du jour, après quelques veines tentatives de persuasions et force déclarations souvent outrancières se casse les dents sur toutes les mesures sensées redresser la France.

 

Comme il est exact que son prédécesseur à saigné le pays par des pirouettes financières qui ont fait exploser la dette nationale (Ils s'en défendront mais c'est l'exacte vérité), ces gens du gouvernement se sont retrouvés avec des problèmes colossaux sans avoir un seul des ministres en place capable de relever le défit, des amateurs restants indécrotablement des amateurs.

 

En quinze mois ce nouveau gouvernement à pris des mesures impopulaires totalement décalées d'avec ce qu'attendaient les français, avec force médiatisations on a donné un statut d'hommes-hommes et femmes-femmes mariés comme si cette promesse électorale revêtait une avancée capitale, à entendre ces parodies gouvernementales ce fut certainement le point hautement important pour l'économie que d'autoriser des homosexuels à convoler devant Mr le maire sans que ça change quoi que ce soit à leur mode de fonctionnement resté absolument identique.

 

Après que le monde entier se soit foutu de notre gueule (Largement justifié) les mouvements sociaux divers ont placé le gouvernement sur la défensive, depuis il y est toujours à tel point que le pays est devenu ingouvernable dans le sens réel face à une opposition étrangement éteinte donc complice par incapacité.

 

Il faut dire que le lamentable spectacle du duel Copé-Fillon a refroidi bien des sympathisants UMP, surtout quand il a fallut en plus financer une campagne qui s'est avérée frauduleuse.

 

Demander à un peuple de faire confiance à une telle mafia et à un tel rammassis de faux-cul relève de l'exploit.

 

Bien sûr il y en a encore qui y croient (On croit bien au père Noël depuis des décennies) sans trop de conviction, ils comptent plus sur la chance et un revers de fortune européen pour sauver le naufragé France et puis ceux qui ont placé leur "billes" voudraient bien en avoir le retour.

 

peuple-francais-300x169.jpgEt puis il y a le peuple.

 

Le vrai, celui qui trime et qui paye, que le Président n'entend pas, ce qui est très handicapant pour écouter.

 

Il ne croit plus à grand-chose ce peuple, désabusé, laminé par les taxes, gendarmé en permanence, privé de plus en plus de liberté individuelle, écrasé par des mesures impopulaires, essoré financièrement, submergé par l'immigration qui prend sa place, il ne lui reste encore que les clowneries du Président qui ne trouve de légitimité qu'à l'étranger ou en proposant aux pays d'Afrique, instables, ses petits soldats français déconsidérés par leurs pairs et bientôt aux ordres des officiers américains après que les accords de libre échange auront achevé la France devenue vassale des USA en revenant dans l'OTAN.

 

Une ombre d'armée exsangue qu'on envoie un peu partout dans le monde pour laisser la place aux envahisseurs déjà en place, exactement le même scénario qu'en 1789 quand les forces militaires de Louis XVI était disséminées un peu partout sur les frontières de la France à batailler contre les autrichiens et autres pays d'Europe.

 

Alors le Président, désavoué même par ses partisans, a trouvé un espagnol converti, presque identique au Président précédent, pour essayer de museler ces français jamais content qu'on les prenne pour des cons depuis si longtemps.

 

gouvernement VallsLes mêmes têtes.

 

Mais moins nombreuses, la maladie élyséenne a eut raison de la démagogie présidentielle, les plaintes du peuples ont été partiellement entendues, celles-là, et pour faire semblant d'y croire il a fait du vide parmi les ministres, il a gardé les incompétents, les niais, les arrivistes pour rester dans sa ligne de conduite et a repris son ancienne maitresse officielle après avoir virée les deux suivantes, devenues les précédentes, en faisant semblant d'être assidu à l'une en cajolant les autres. (Enfoncé DSK)

 

Alors là ça va valser, le nouveau Premier Ministre entend bien reprendre les choses en mains d'autant qu'il a de fortes similitudes de fonctionnement et d'attitudes avec le précédent Président de la République.

 

Mr Chirac a eut ses odeurs, Mr Sarkosy son Karcher, lui il a ses "Roms", matière première pas trop intéressante pour le gouvernement et proies faciles pour tout ceux qui ont des griefs mais n'osant pas les prononcer devant les vrais responsables. 

 

Il n'aime pas les blakcs, il cherche désespérément des whites dans la bonne ville d'Evry ancien fief d'un de ses Ministres actuels, ce dernier récompensé d'avoir permis l'accession au second trône à son mentor. (J'allais mettre menteur mais je me suis retenu, ils le sont tous, il faut bien un chef !)

 

Tient, une récompense électorale par un poste à responsabilités, on a vu ça récemment à Briançon, serait-ce un virus socialiste ?

 

gouvernement-vallsPetit nerveux agressif.

 

Celui qui est en avant de cette caricature, il fait de l'ombre au fantôme présidentiel en espérant secrètement devenir calife à la place du calife (Iznogoud pour ceux qui connaissent)

 

"Mon intervention sur un Forum". Sarko II, le roquet de service, dictateur en herbe au service d'un régime totalitaire (Et oui, c'est ce qu'est de venu le gouvernement de la France) se moque éperdument de ce que ses "collègues" du PS pensent ou préconisent, Mr Valls ne fonctionne pas pour le Président Hollande il fonctionne pour préparer le futur Président Valls, il a déjà supplanté Hollande dans bien des domaines, seul le caramel mou l'accepte béatement. Sommes-nous donc si stupide de ne rien voir ?

 

Devenu impopulaire en très peu de temps il est parti dans son pays d'origine prendre un bain de la popularité qu'il n'a pas dans son pays d'adoption, les acclamations dont il fut submergé aurait dû l'inciter à se faire re-naturaliser espagnol pour remplacer la famille royale bourbonne (Branche directe des anciens monarques de France aux ascendances lointaines des Habsbourgs comme l'est aussi d'ailleurs la reine d'Angleterre) en sérieuse difficultés, comme quoi les problèmes n'ont pas de frontière. (Effet Schengen !)

 

La "branlée" des municipales et celle plus importante des européennes aurait dû inciter "Flamby 1er" à dissoudre l'Assemblée Nationale, redistribuer les cartes politiques à des gens fraichement élus par un scrutin proportionnel aurait certainement été bénéfique à notre "monarque" de service, avec un peu de chance il retrouvait, dans une cohabitation, un peu d'éclat avant la fin de son mandat s'il parvient à le terminer.

 

o92113 pauseLa France en panne.

 

Plus personne ne gouverne, le Premier Ministre est sur la défensive, le gouvernement est cacophonique et divisé malgré les apparences trompeuses.

 

Depuis un an il n'y a que des "mesurettes" puériles qui n'aboutissent à rien et ne font qu'entretenir les tensions.

 

Le President demande une pause, pas pour retrouver un rythme de fonctionnement qu'il n'a jamais eu mais pour assimiler les considérables griefs qui lui tombent dessus comme pluie d'orage.

 

La France ne fonctionne plus, les industries sont en panne, les performantes sont à vendre, les diplômés vont voir à l'étranger s'ils seront mieux considérés que dans leur pays d'origine qui les remplace par une population nouvelle qui impose ses propres lois et directives, quand il y aura assez de députés d'origine maghrébine en France ils éliront un Président de leur cru qui pourra, dans les années à venir, imposer la charria en France et fermer toutes les églises.

 

Mais il ne faut pas le dire, c'est incorrect, juste me régaler de savoir que j'ai raison quand on n'aura plus qu'un droit, celui de fermer sa gueule et de se convertir à l'islam ou se faire exécuter à la hache en place publique.

 

Sarkozy est allé faire des pipes au Qatar pour avoir des sous, celui du pétrole qu'on a acheté à ce même pays à des tarifs très excessifs mais pour faire rouler nos chères voitures on peut bien se prostituer ! Non ?

 

Le Qatar, "ami" de la France, qui sponsorise le football français et le terrorisme international (Informations officielles internationales), de là à se demander pourquoi nos "vedettes" du ballon rond sont curieusement pro-musulmanes il n'y a que quelques chèques à plusieurs zéros.

 

Flamby 1er, roi des français, se retrouve dans ces valeurs nouvelles dans lesquelles il excelle, il a trouvé sa voie et sa voix en qualité de commentateur improvisé, après le scooter élyséen et les maitresses multiples, faisant palir de jalousie DSK "viré" pour ces mêmes raisons, il va peut-être envisager une carrière télévisuelle cinématographique après avoir été viré de la tête du pays, il pourra demander conseil auprès de Bernard Tapie qui a presque eut le même parcours. 

 

En attendant la France s'enfonce dans un abime sans fond en bradant ses industries, ses châteaux renommés, ses vins prestigieux, une partie de son patrimoine pour ne garder que les musées dans lesquels, quand la France sera devenue une république islamique, on pourra aller admirer les vestiges de l'histoire d'un pays qui s'est suicidé entre deux prières de rue obligatoires.

 

Ce n'est pas beau la vie !

 

1680640 3 52bf des-marins-de-la-societe-nationale cf16f24afOn pourra dire merci.

 

A ces neuneus syndicaux avides de finances faciles par les subventions d'Etat alimentées par les impôts des contribuables pour être emmerdés par ceux qui en sont les bénéficiaires, ou, payer pour être pénalisé et fermer nos usines, la CGT ayant coulé plus d'entreprises qu'elle n'a sauvé d'emplois.

 

La SNCM, maintenue à flot (C'est le cas de le dire) par l'apport continuel de subventions de secours de l'Etat (Donc des nôtres) ne sera bénéfique pour le pays que quand elle n'existera plus, ce furoncle CGTiste ayant aussi coulé le Port de Marseille qui était le fleuron du commerce maritime français il n'y a pas si longtemps.

 

Ces syndicats, lies de la France industrielle, n'ont d'utilité que du service qu'ils rendent aux gouvernants successifs en maintenant une pression sociétaire qui divise le peuple, c'est voulu, ce n'est pas par hasard que des grèves sont déclenchées à des moments stratégiques ciblés, l'Etat subventionne grassement les syndicats et finance la formation des délégués syndicaux, toujours sur nos impôts.

 

La CGT étant une "filiale" du Parti Communiste Français (Du moins ce qu'il en reste) le drapeau rouge de la connerie flotte au dessus d'un peuple crédule qui croit à tout ce que les médias gaucho-bobo veulent bien leur faire avaler, museler un peuple par les médias on n'a jamais trouvé mieux.

 

Heureusement il existe des médias plus sains et plus clairvoyants qui commencent à faire ouvrir les yeux aux français de plus en plus nombreux à réaliser qu'ils se font mettre profond par une armée de guignols aristocrates qui se font pompeusement représenter par des arrivistes se répondant de partis politiques menteurs et voleurs, PS, UMP et d'autres, je vous laisse le choix de remplir les blancs selon vos convictions.

 

De là à penser que la CGT gouverne la France on peut y trouver quelques raisons d'y croire, non pas gouverner au sens où on l'entend mais être assez influent pour faire plier un gouvernement, comme je l'ai écrit dans un forum, en réponse à la grève des intermittents du spectacle, ces petits textes de mon cru :

 

Un gouvernement qui baisse les bras est un gouvernement décadent. Des passe-droits qui deviennent des droits c'est la mort d'une démocratie à géométrie variable. Si le gouvernement plie encore sous ce chantage à répétition il perd le reste d'ombre de légitimité qui lui reste, c'est aussi valable pour la SNCF. Cette grève est commencée ! Elle fout la merde ! Alors laissons ces gens s'autodétruire par leurs abus monopolistes, en finalité ce serons les contribuables payeurs qui souffleront enfin. Il est temps de montrer à ces nantis du système que tout à des limites, y compris celle de se foutre de la gueule du monde. La culture ce n'est pas vital et ce ménage sera bénéfique pour les finances publiques. Inversons les rôles et laissons ces gens subir les conséquences irraisonnées de leurs actes excessifs

 

Réponse à "X" Votre raisonnement est juste et fondé malheureusement la totalité paye pour une minorité, ce sont les défauts du système, c'est aussi valable pour tout ce qui est service public, SNCF, RATP, ERDF et j'en passe. Il devient urgent de tout remettre à plat sachant que ceux qui se gobergent sur le dos des contribuables se targuent de défendre les droits de ceux qui sont "petits" et qu'on entend jamais, ceux qui bossent réellement. Dans le système des saisonniers (Assimilé aux intermittents du spectacle) les indemnités sont calculées sur les bases du régime général, les "privilèges" des intermittents sont honteusement discriminatoires pour ceux qui en ont besoin pour favoriser ceux qui s'y enrichissent. La culture et les spectacles ne sont pas des éléments vitaux du pays comme les transports et l'énergie, ceux qui se sabordent par des exigences excessives doivent aussi comprendre que la vache à lait financière que constituent les contribuables doit aussi avoir son mot à dire et faire en sorte de trouver le juste équilibre, ce qui est loin d'être le cas. De cette vache à lait, vous en êtes, j'en suis. Bien à vous

 

 

Réponse à "X" Je pense que ces grèves conjuguées vont être le déclic qu'attend le pays pour changer toutes ces habitudes lourdes et encombrantes qui nous musèlent depuis des décennies. Tout fini un jour, surtout quand on fait tout pour ça. Je pense que le moment est venu pour que le peuple se réveille enfin de cette léthargie qui nous coule. Au moins, François Hollande aura réussi çà, réveiller un peuple sous sédatifs administratifs et syndicaux, bien malgré lui puisqu'il en bénéficie.

 

Ce n'est qu'une de mes nombreuses interventions sur ces forums multiples, je suis plébiscités par bon nombre d'internautes qui suivent l'actualité assidûment comme je le fais, ce qui signifie que je ne suis pas seul à avoir une vue pessimiste sur ce qui nous attend, l'avenir me le dira.

 

La suite demain.

 

Bonne journée 

 

Si vous désirez recevoir mon blog automatiquement, inscrivez-vous à la newsletter, bandeau droit du blog. C'est gratuit et sans danger. 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article