Le fort des Trois Têtes et son environnement (2)

Publié le par francois.ihuel15.over-blog.fr

Liens : http://francois.ihuel.over-blog.fr/ & http://francois.ihuel05.over-blog.fr/ http://francois.ihuel15.over-blog.fr/ http://www.francois-ihuel-05.com/

DSCN0143Plans d'entrainement au tir.

Utilisés jusqu'au départ de nos militaires.

DSCN0144Pour apprendre à viser et tirer juste.

DSCN0145Sur des cibles anciennement disposées au fond.

Il doit y en avoir de la "bastos" enfouie là-dedans.

DSCN0146Une des portes d'un fort

Pas vraiment abimée.

DSCN0147C'est au fort Dauphin.

Très dégradé lui.

DSCN0148Le fort des Salettes

En bon état de réfection.

DSCN0149Le Chaberton, 3131 mètres.

Arasé.

DSCN0152Ruines du fort Dauphin.

Plus grand chose à faire, trop dégradé. Dommage, un patrimoine qui disparait.

DSCN0154Premières maisons de Montgenèvre.

Il y a quinze ans il n'y avait rien de visible de cet endroit.

Je déplore un peu cet urbanisme qui grignote tout, le profit l'emporte sur l'environnement.

Plus de maisons, plus de monde, plus d'énergie à fournir et de déchets à gérer.

Quant à l'assainissement, mieux vaut, en ce moment, ne pas y regarder de trop près.

DSCN0155Point de surveillance et de tir du fort des trois Têtes.

Vu de l'intérieur.

Très dégradé, occupé par les allemands durant la dernière guerre, les bombardements alliés ont fait le plus de dégâts.

DSCN0156Certaines parties remises en état et nettoyées.

Je connais un autre patrimoine qui en aimerait bien autant.

DSCN0157Le Fontenil.

DSCN0158Toujours le Fontenil.

DSCN0159La Durance.

Entre La Vachette et Le Fontenil.

DSCN0160La Vachette, côté Briançon.

DSCN0161Le fort de l'Infernet 2377 mètres.

D'où partirent les tirs qui détruisirent les fortifications italiennes du Chaberton. (Devenu français depuis)

DSCN0162Château Jouan sur le Janus, 2543 mètres.

Qui guida les tirs de l'Infernet.

DSCN0163Porte principale du fort des trois Têtes.

Fort inhabité et inoccupé.

En très bon état. (Les arches et la porte)

DSCN0185Porte de Pignerol à Briançon.

De la vieille ville, occupée et habitée.

Arche très dégradée.

Les vivants font plus de dégâts que les fantômes.

DSCN0164Porte principale du fort des trois Têtes.

En meilleurs état que les portes de la vieille ville à Briançon.

Ils sont bien ces fantômes, ils entretiennent !

DSCN0165Deuxième porte du fort.

En bon état aussi hormis la première toiture.

DSCN0166Corps de garde d'entre les deux portes.

En parfait état, sauf les portes et fenêtres.

Mais ce n'est pas perdu pour tout le monde, le pillage est une spécialité.

Pour un Euro symbolique, ça valait le coup de s'y intéresser.

DSCN0167Bien qu'abimé, le toit est droit.

La charpente doit encore être en état.

Il faut dire qu'à l'époque elles n'étaient pas taillées dans le pin des landes ni agrafées sommairement.

Si on s'occupe de ces broussailles, à la limite arbrisseaux, c'est sauvable.

DSCN0168Vue d'ensemble du fort du Randouillet.

DSCN0169Vestiges de bombardements.

Sauvables si on retrouve les pierres.

Elles aussi, elles ne sont certainement pas perdues pour tout le monde.

Mais ce n'est pas d'aujourd'hui, déjà les Egyptiens désossaient les pyramides de Khéops et Khéphren de la IV dynastie pharaonique, pour construire leurs maisons, il y a plus de trois milles ans.

Du moins les marbres blancs de qualité qui recouvraient ces édifices.

A noter que les pyramides, du moins celles nommées, ont plus de quatre mille cinq cent ans et datent de l'ancien empire, de -2700 à -2200 avant notre ère.

Allez, revenons chez nous pour attendre demain ou après-demain, une autre page.

Bonne soirée à tous.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article