La sécurité urbaine

Publié le par francois.ihuel15.over-blog.fr

Liens : http://francois.ihuel.over-blog.fr/ & http://francois.ihuel05.over-blog.fr/ &http://francois.ihuel15.over-blog.fr/ http://www.francois-ihuel-05.com/

DSCN8961Le Mélézin.

Ne voulant pas déroger à mes bonnes habitudes.

2011 11 15 Les fortsBien plus tard dans la journée.

Cet éclairage, d'avant coucher de soleil, sachant qu'avec les montagnes il fait nuit plus tôt qu'ailleurs, fait bien ressortir les principaux forts de la ville.

J'ai réduit l'image, les grues ne sont pas du meilleur effet sur des photos.

DSCN8963L'Infernet.

Vu de saint Chaffrey et le fort du Randouillet.

DSCN8965Le Mélézin.

Vu de Saint Chaffrey.

DSCN8964Le Grand Peygu, entre autres.

Ce mois de novembre nous offre de belles journées, il n'y a de la neige qu'au-dessus de 2200 mètres.

Bon, vous allez me dire "et la sécurité dans tout ça" ! J'y viens.

DSCN8968Gare routière du lycée Vauban.

Egalement collège Vauban et occasionnellement écoles des Artaillaux et de Mi-chaussé, respectivement écoles maternelle et primaire.

400 à 500 enfants, de 3 à 18 ans, circulent deux fois journellement à cet emplacement pour descendre ou monter dans les cars suivant l'heure.

La journée, ce sont les sorties périscolaires qui sont l'objet de circulations d'enfants.

A l'encontre de toutes logiques de sécurité et de décision (Approbation du Conseil municipal pour favoriser les transports en commun) on favorise de plus en plus les déplacements particuliers aux abords des établissements concernant des enfants.

Ce non-sens laisse interrogateur et je me demande pourquoi les "écologistes élus" (bien que cette situation ne soit pas de nature écologique mais pour faire des voix il faut bien se rendre utile) se sont subitement octroyés un rôle qui ne leur appartient pas et qui va à l'encontre de la sécurité la plus élémentaire.

Je comprends l'écologie dans le sens ou plusieurs personnes fondent un mouvement dans le but de préserver un minimum de nature, d'air pur et autres de la même branche dans l'intérêt de la santé puisque les deux sont indissociables.

Maintenant, de créer des espaces permettant d'augmenter le nombre de véhicules en circulation va à l'encontre totale de l'écologie puisque les émissions de gaz d'échappement se trouvent augmentées.

Pour rappel, un car c'est 55 places donc 55 véhicules légers en moins sur un parcours identique.

J'avais, sous la précédente municipalité, proposé une possible mise en place de mesures ponctuelles afin de réduire les émissions de gaz d'échappement aux heures de rentrées et sorties des écoles, notamment rue de la République, la plus polluée de Briançon dans ces plages horaires. Je n'ai jamais reçu de réponse.

DSCN8969Un autre exemple concernant la sécurité.

Cet endroit, tous les briançonnais le connaissent.

Pour ceux qui ne connaissent pas c'est le bas de la "Chaussée" ou rue de la République, juste à côté de la place de l'Europe.

De là ou je prends la photo, juste sous ma voiture, il existe un passage souterrain qui relie la place de l'Europe à la place Centrale en passant par une galerie marchande.

Cette dernière est pratiquement inutilisée alors qu'elle est très sécurisante pour les gens se rendant de la place de l'Europe à la Rue Centrale.

Qui plus est, elle est chauffée l'hiver.

DSCN8970Ce rond-point.

Est un des plus délicat à aborder sachant que les trois quart de la circulation urbaine y passent en permanence, géographie montagneuse oblige.

Mais il n'y a pas que la géographie, il y a aussi l'insouciance des diverses municipalités successives de n'avoir pas su juger de la dangerosité de ce carrefour.

Certes le rond-point amenuise considérablement les risques d'accident mais créé également un complexe d'embouteillages qui vont crescendo à mesure qu'augmente la circulation.

Ce passage piéton, c'est "guignol", les piétons, du moins une bonne partie, se jettent sur la chaussée sans calculer les risques que cela entraine et quand un piéton disparait un autre apparait aussitôt, d'un bord ou d'un autre.

C'est une spécialité régionale, un véhicule ce n'est pas un piéton, ça ne s'arrête pas instantanément et il n'est pas rare de voir des situations, limite "sans retour".

J'avais prôné la suppression de ce passage puisque l'alternative existe. 

La visibilité réduite de par la conception de ce carrefour est un handicap pour les piétons comme pour les véhicules.

DSCN8971Le soleil en "pleine poire" est également un facteur de risques.

On ne peut éteindre le soleil ni changer la conception de la voirie.

Cependant certains passages pour piétons ne sont pas sécuritaires de par leur conception et/ou leur emplacement.

Celui-ci a déjà été plusieurs fois d'actualité justement par les piétons renversés à cet endroit précis.

En fait, il est très difficile de déplacer des infrastructures en place, à quelques exceptions près, mais d'installer une signalétique adaptée serait un "Plus" pour la sécurité.

DSCN8972Ce camion de 26 tonnes. (Photo prise au hasard)

Vient de passer sur un pont limité à 19 tonnes. 

Je suppose que ce chauffeur qui téléphone en conduisant, (Je ne l'ai vu qu'en regardant la photo sur l'ordinateur) à l'approche d'un carrefour dangereux que traverse un passage piétons peut-être le plus "débile" de toute la ville, doit posséder un permis de conduire.

Ce qui laisse supposer qu'il connait le code de la route, qu'il le respecte, qu'il a passé la FCO donc une remise à niveaux quinquennale en plus d'appliquer la réglementation.

Je ne sais pas qui est-ce et ça ne m'intéresse pas mais je me pose la question de savoir s'il est plus censé de verbaliser un automobiliste qui achète un pain en laissant, sans vignette, sa voiture sur un emplacement payant sans s'en acquitter que de demander a ce chauffeur s'il à besoin de lunettes, soit pour voir les panneaux soit pour lire la plaque de "tare" de son véhicule.

La plaque de "tare" c'est un petit panneau collé sur la portière, ou à côté, du chauffeur et qui précise le poids du véhicule, à vide, en charge ou autorisé roulant (possibilité d'une remorque) en plus des dimensions du véhicule.

Comme spécifié dans une de mes précédentes pages, quand le pont sur la Durance sera à bas on cherchera des coupables.

Il y en a plusieurs et certains savent pourquoi.

En fait, s'il y avait eu les forces de l'ordre à ce moment, et sous condition qu'elles soient intervenues, ce chauffeur perdait six points d'un coup.

Je ne suis pas "flic" et je ne me permettrais pas de porter préjudice à qui que ce soit mais dans un pays démocratique qui possède des Lois il est du devoir de chaque citoyen de respecter ces Lois.

Imaginons un instant qu'un piéton se jette sur le passage piéton tout proche comme c'est de coutume chez nous et qu'il passe sous ce camion !

Qui sera en tort et qu'en résultera-t-il en admettant que le piéton s'en sorte ?

La présence du camion alors que c'est interdit au plus de 19 tonnes ! Le fait de téléphoner en conduisant ! Ou la présence d'un passage pour piétons dans un des carrefour les plus dangereux de Briançon ?

Je suis "chiant" ! Et oui mais il vaut mieux être "chiant" avant que de se lamenter après.

DSCN8973Oui oui, c'est bien "toujours" 19 tonnes.

Il m'a été dit, rarement, que j'étais un emmerdeur.

Si les quelques personnes qui m'ont sorti cette connerie ont, un jour, un accident consécutif à ce genre d'attitude, (Ou un de leurs proches!) ils changeront peut-être d'avis.

DSCN8974Autre situation sur un point bien connu.

Le parking du collège des Garcins.

Alors là, pour une trouvaille c'est une trouvaille.

DSCN8975Deux ou trois cent gosses qui s'égaillent.

Au milieu d'un capharnüm de voitures et de cars.

Celui de Névache vient de partir, le bus urbain ne peut accéder à son emplacement sécurisé et le ridicule emplacement réservé aux cars scolaires ne peut en accueillir que deux grands ou trois petits. 

A ma connaissance, il y a neuf lignes de transports scolaires qui desservent ce collège.

L'emplacement réservé aux bus et cars est d'à peu-près 250 mètres carrés.

Je serais curieux de connaitre le concepteur de cette trouvaille, il ne doit pas prendre le bus souvent ou/et est totalement ignorant de la gestion qui lui est confié. 

On appelle cela de l'incompétence.

Et chez nous, on en a à revendre.

Il m'a été dit, que le temps de présence des cars et bus est très négligeable à cet endroit, je tairais la source pour ne pas porter préjudice à des gens "responsables".

Pour écraser un gamin turbulent et inattentif il suffit de quelques secondes d'autant que la disposition de l'emplacement réservé aux cars de ramassage scolaire oblige ces derniers à effectuer une marche arrière, particulièrement interdite dans ce contexte aux milieu des "mômes".

Je ne manquerais pas, si malheureusement cela arrive, de faire état de mes divers signalements.

DSCN8976Il serait très regrettable que ça se termine à la Collégiale.

Pour des obsèques d'innocents consécutifs à l'incapacité de quelques-uns.

DSCN8977Et finissons cette page sur cette image.

Je ne fais que commencer cette petite série sur la sécurité, il y aura d'autres pages.

Bonne soirée.

Si vous désirez recevoir mon blog automatiquement, inscrivez-vous à la newsletter, bandeau droit du blog. C'est gratuit et sans danger. 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article