La polémique Shappe

Publié le par francois.ihuel15.over-blog.fr

Autre blog :  http://francois.ihuel05.over-blog.fr/ 

 

Ce qu'il faut savoir

 

DSCN3142Le Dauphiné assume.

 

Moi aussi et l'article rejoint ce que je marque mais aussi ce que pense une bonne partie de la population briançonnaise.

 

En 2013 un feu s'était déjà déclaré mais il a été circonscrit rapidement sans embraser tout le bâtiment.

 

DSCN3143La main de l'homme.

 

En effet, il est difficile qu'il en soit autrement, si encore il y avait eu un orage le doute aurait pu s'installer mais là !

 

Et puis soyons logique dans la déduction, ce bâtiment était vétuste mais encore exploitable, diverses tentatives de réhabilitation ont été avancées mais toutes se sont terminées en échec.

 

La précédente polémique est récente, elle opposait la municipalité à Mme Sylvie Caulet qui l'a "acheté", ses projets tenaient la route même s'ils restaient encore indécis.

 

La rampe d'accès à l'aqueduc, en mauvais état (voir ma page à ce sujet "Parc de La Shappe à Briançon 1" du 21 Mai 2013) pouvait être démolie (Le plus gros est fait) pour reconstruire quelque chose de plus sobre et moins cher qu'une réfection, ailleurs, pour libérer l'espace occupé sur la parcelle vendue avec l'usine.  

 

Rien qu'avec ces éléments il y a un malaise, pourquoi la municipalité a laissé pourrir cette rampe (Mais il n'y a pas que çà à Briançon qui est en train de pourrir) tout en s'opposant à sa destruction alors qu'elle est dangereuse ?

 

Il ressort, dans cette attitude, une volonté de nuire qui n'est pas cachée, beaucoup de gens me l'ont dit mais c'est un secret de polichinelle.

 

DSCN3146Navrante cette attitude municipale.

 

Evidemment les demandes sont suivies d'effets (Exceptionnel, ce n'est pas dans l'habitude de la municipalité de répondre aux administrés), pour suivre des procédures il faut des traces, un courriel, un SMS ou quelques lettres, ce procédé n'est pas nouveau qui veut qu'on laisse des traces d'une opération financière ou immobilière.

 

Savoir quels genres de dispositifs sécuritaires aurait mis la mairie, si ça ressemble à ce qu'elle fait pour Colaud et Berwick il y a de quoi se poser des questions. (Voir ma page "Inquiétudes fondées" du 16 Août 2014)

 

Si c'est çà la mise en sécurité ça va faire marrer pas mal de monde.

 

Comme je l'ai récemment écrit, mes archives sont immenses en photographies diverses et en articles sur le fonctionnement municipal, si je passe pour un con débile et loufoque avec mon blog (Pas pour tout le monde, ce qui me rassure) il a le mérite de révéler ce que la mémoire ne retient pas toujours parce qu'il n'y a pas que La Shappe qui fait l'objet d'abandon et de dégradations.

 

Les quatre murs restant ont pris un sacré coup de chaud, je doute que les enduits de l'époque aient tenu le coup, je ne vois malheureusement qu'une issue, démolir le reste mais qui va payer ?

 

Je ne serais pas plus étonné que cela qu'un consortium quelconque se propose pour faire table rase du bâtiment et du terrain, on a vu ça récemment pour le bâtiment de la DDE. (Sous réserve)

 

Rien n'est clair là-dedans et sans prétendre que cet incendie est volontaire on peu toujours le supposer.

 

DSCN3145Les voies divines du devin.

 

Son Altesse Sérénissime Fromm serait devin, je l'ai marqué récemment, il semble n'avoir pas la totale perception des voix divines qui pourtant lui ont insinué comment démolir un adversaire politique (Détention d'un diplome à Mr Gryzka), il faut dire que le quartier de La Shappe n'est pas spécialement valorisant, ce n'est certainement pas son lieu de détente favori.

 

Loin des briançonnais, loin de leurs préoccupations et de leurs doléances, ses priorités sont "du neuf au milieu d'un furoncle" qu'on appelle ville, son état d'extase devant ses propres réalisations occultent sa vision du reste.

 

Mr Le Maire sait très bien que tout un chacun pouvait rentrer dans cette bâtisse pourtant dangereuse par son état de délabrement, il n'a pas fait grand-chose pour sécuriser les lieux ni pour faire intervenir la police municipales quand cela aurait dû être, déjà qu'il n'arrive pas à faire respecter la réglementation basique !

 

Son air fataliste et presque satisfait dans la vidéo de "D'ICITV" a étonné pas mal de monde, c'est presque avec le sourire qu'il semble commenter cette issue, beaucoup me l'ont dit, pas mal en sont persuadés, à aucun moment il ne fait allusion à la cause possible de cet incendie mais fait la promotion des constructions HLM, comme quoi dès qu'il y a l'occasion de se "passer la pommade" il la saisit.

 

Donc, en effet, sujet à polémique.

 

DSCN3147Etonnantes réactions.

 

Mr Djeffal semble s'en réjouir mais il a un membre de la famille au conseil municipal, donc ne pas heurter Mr le Maire qui semble avoir une curieuse pratique envers les membres du personnel (Nous verrons çà plus loin).

 

Une femme fataliste qui ne connais de ce bâtiment que l'aspect rebutant (Vu son âge c'est normal).

 

Une autre qui a à peu près la même opinion.

 

DSCN3148De la même façon....

 

....Ceux qui n'ont connu que cette ruine encore en bon état il n'y a pas si longtemps, jusqu'à ce que Mr Bayrou en avance quelques projets, notamment un marché couvert qui aurait sauvé ce bâtiment. 

 

Je retrouve dans ces lignes quelques réflexions du genre "Ce n'est pas plus mal", ce qui laisse supposer que cette issue arrange pas mal de monde.

 

DSCN3149Et pour beaucoup....

 

....Un sentiment de "perte". (Noter que des personnes interrogées sont soigneusement choisies)

 

DSCN3154D'autres plus anciens....

 

....N'ont pas la même optique, il est vrai que ceux qui ont connu la fin des activités de cette usine, où la famille y a travaillé, ne voient pas les choses de la même façon.

 

Difficile de garder un patrimoine non entretenu, soit il n'est pas entretenu dans l'attente d'un projet (Dont acte) soit par manque de moyen sachant quand-même qu'un entretien régulier et suivi ne coute pas grand-chose. (A relativiser)

 

Maintenant, quand c'est délaissé durant des décennies, le temps fait son oeuvre et les dégradations s'accumulent, les coûts aussi jusqu'à devenir impossibles à assumer.

 

C'est aussi une méthode pour se débarrasser de ce qui est gênant, si en plus la politique vient s'y ajouter c'est à coup sûr des problèmes de longue durée, des amalgames et des polémiques, dont acte. 

 

C'est bien pourquoi je me pose la question de savoir pourquoi la caserne Colaud est quasi à l'abandon même si un projet Coeur de Ville semble l'inclure, entre le projet et la réalité il y a un gouffre.

 

Je ne serai pas surpris que la caserne Colaud parte aussi en fumée un jour.

 

Remarquer aussi que la caserne Berwick prend le même chemin, soupiraux arrachés et squats, surtout ne pas me dire que Mr le Maire l'ignore.

 

Une ville comme briançon qui est dans un état lamentable, endettée avec bientôt une autre couche, ne peut supporter encore et encore des investissements "superflus" (Projets excessifs qui ont couté la place aux représentant de l'UMP investisseurs tout aussi excessifs) alors que les investissements de fonctionnement sont quasi au point mort. 

 

DSCN3160Troublant intervenant.

 

Les avis divergent, les positions aussi.

 

Savoir si ce projet immobilier cité aurait eut plus de chance que les précédents ce n'est pas sûr mais les circonstances sont troublantes.

 

Cependant, au niveau polémiques il y en a d'autres, le parking du Champ de Mars en est une.

 

DSCN3150Réfection de rue.

 

Par deux fois, concernant ce parking, la municipalité a mis les briançonnais au pied du mur, une première fois un gros investissement loin d'être indispensable pour créer un "péage".

 

Une seconde par la restructuration totale de ce parking, un bien et un mal. Il fallait faire quelque chose mais fallait-il créer un tel agencement qui laisse interrogateur ?

 

Là aussi il y a sujet à polémique, à qui profite cette restructuration si elle a plus d'inconvénients que d'avantages ! Et puis ça ne cadre pas avec la volonté municipale de réduire la dette, ça ne cadre pas non plus avec une potentielle baisse d'impôts, tout çà ce n'est pas gratuit, le parking ce n'était pas une urgence qui justifait de telles dépenses.

 

La population a du mal à croire que les investissements sont bénéfiques, jusqu'à présent seuls les promoteurs et entreprises de construction en tirent avantages, les briançonnais n'en n'ont que les inconvénients.

 

Ce n'est pas un centre commercial supplémentaire, un foyer pour le troisième âge et un parking trop sophistiqué qui vont améliorer le quotidien des briançonnais.

 

Bien sûr rien n'est instantané mais les urgences sont, une fois de plus, mises de côté.

 

DSCN3161Une autre polémique.

 

Basile, l'entraineur des Diables Rouges, a été remercié parce qu'il aurait osé se présenter sur une liste adverse à celle de Mr le Maire.

 

Il est maintenant à Gap à reconstruire autre chose avec quelques-uns de ses meilleurs joueurs, ce qui se ressent à Briançon.

 

Ça rejoint ce que je disais il y a peu, pour être actuellement accepté à Briançon il faut avoir la carte du PS et surtout savoir être obséquieux pour flatter Mr le Maire, curieuse démocratie qui consiste à acheter la bonne conscience, il va y avoir un moment où certains auront des comptes à rendre.

 

Pour être accepté ailleurs aussi il faut savoir faire le dos rond, j'en ai eu la confirmation très récemment en répondant à une annonce, c'est une autre histoire que je garde sous le coude, ça peu servir.

 

2014-10-07-La-pole-mique-Shappe 5561Une autre polémique.

 

Il y a bientôt deux ans le maire de Briançon refusait le concours de Mr Dusserre pour le remplacement de ce pont, la raison invoquée laissant planer quelques doutes sur sa justification.

 

Aujourd'hui ce pont est enfin prêt à être mis en place mais à un coût nettement supérieur, serait-ce que les prix auraient augmenté de 35% en deux ans ?

 

De 700 000 Euros on en est à un million passé prévisionnel, et encore, c'est ce que les médias avancent, les chiffres se laissent faire comme les pages des journaux.

 

Qui a donc eu intérêt à ce que ces travaux aient été repoussés de deux ans et qui a intérêt à ce que ce soit spécifique ?

 

De la même façon.

 

2014-10-07-La-pole-mique-Shappe 5562Qui à des intérêts et dans quoi.

 

Cette volonté d'imposer ce que la presque totalité de la population refuse c'est créer un doute sur l'opportunité d'implanter une méthode de chauffage très controversée, les "Verts" qui sont bras ouverts à accepter la pollution et la dégradation environnementale ce n'est pas clair, ça va à l'encontre de leur déontologie.

 

Ça rejoint ce que j'ai écris plus avant, il faut "acheter" (Par son silence, sa soumission ou sa bassesse) sa place à la mairie ou dans une des institutions locales pour rester dans les papiers municipaux.

 

2014-10-07-La-pole-mique-Shappe 5564En revenant à La Shappe.

 

Les "requins" qui s'en disputent les cendres encore fumantes pour avoir le terrain c'est caractéristique d'une magouille potentielle.

 

Non, c'est pratiquement certain, La Shappe ne s'est pas embrasée pour rien, cet attrait soudain pour ce secteur délaissé qui n'intéressait personne, c'est curieux.

 

Plus ça va et plus le fonctionnement municipal devient polémique, je pense que d'ici quelques années il va y avoir des surprises.

 

Cette page un peu longue à sortir afin d'avoir des éléments, reflète ce que beaucoup de gens pensent, je ne suis pas seul.

 

Je ne suis pas devin, moi, mais je pense qu'on va avoir encore l'occasion de soulever des polémiques, à Briançon.

 

A bientôt, pour autre chose.

 

Bon dimanche à tous.

 

 

Pour me suivre, inscrivez-vous à la newsletter, bandeau droit du blog. 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Francine 11/10/2014 18:21


Bientôt une mosquée !

francois.ihuel15.over-blog.fr 11/10/2014 18:54



Ma foi on peu se poser la question mais j'en doute.