Incompréhension et incongruités

Publié le par francois.ihuel15.over-blog.fr

Liens : http://francois.ihuel.over-blog.fr/ & http://francois.ihuel05.over-blog.fr/ &http://francois.ihuel15.over-blog.fr/ http://www.francois-ihuel-05.com/

402039_288345421222567_100001413356027_823651_1258991597_n.jpgTravaux de raccordements de divers égouts. (Photo "Ville de Briançon" sur Facebook).

Pour répondre à une interrogation d'un ambulancier local et répondre indirectement aux multiples interrogations des briançonnais en général, j'ai relevé une petite phrase de cet ambulancier qui pose, sur Facebook à Ville de Briançon, une question concernant l'état de la route Adrien Daurelle, qui dessert l'hôpital.

J'ai ajouté ma propre réponse qui n'engage que moi et qui ne critique en rien le travail accompli mais seulement celui qui n'est pas fait.

Dans l'esprit des "politiques" l'urbanisme routier n'est pas une priorité puisque ça fait parti du quotidien normalement payé par les impôts. La création de théâtre, et autres, a le mérite d'être accompagnée d'une inauguration, donc de paraître et d'être sur les journaux. (Qui sont d'ailleurs fait pour ça) On n'inaugure pas une route ! Le sujet précis cible un raccordement des eaux usées, ce qui fait également partie des travaux pour lesquelles nous payons des impôts. Sauf que ça fait des années que ça dure, que cela aurait dû être fait depuis longtemps (Mr BAYROU avait un projet réalisable à moindre coût mais "torpillé" par l'opposition, non sur le thème du projet mais pour récolter un électorat politique). C'est là tout le problème des changements de politiciens à la tête d'une organisation (Municipalité dans le cas présent) qui s'empresse de défaire ce qu'a fait ou prévu le précédent. Insoluble ? Allez ! Faites changer vos amortisseurs et envoyez la facture à la mairie avec un constat d'huissier, j'ai ouï dire que ça marchait dans certaines villes.. Avec l'Avenue du Lautaret, vous gagnez à tous les coups.

DSCN9751Il y a aussi d'autres emplacements qui méritent attention.

Cette place Dauphine, est partiellement dégagée cette année, comme la presque totalité de l'urbanisme routier de Briançon, sa réfection devient urgente.

Sauf que nous sommes dans un domaine de moindre importance, la vieille ville ne faisant pas partie des priorités. Mais nous allons y revenir sur la prochaine page.

DSCN9753Garer son véhicule pour lequel on a payé, après 18h00.

Relève du domaine de l'impossible sauf à se mettre en infraction ou en allant se garer place du Temple ou autres rues de la vieille ville, là où la police ne verbalise jamais.

Certains de ses agents (réflexion collégiale) sont à l'affut des infractions lucratives dans des secteurs bien précis ou à la demande à des heures biens définies, je ne puis ni affirmer ni infirmer cet état d'esprit.

De ce fait, concernant le stationnement intra-muros, je ne peux pratiquement plus aller dormir en vieille ville ne pouvant accéder à une place "officielle" passé 18h00.

Mais sortons de l'incompréhension pour entrer dans l'incongruité.

DSCN9816Quand je marche je suis à pieds.

Ce qui rejoint la quasi-totalité des briançonnais qui, dès lors qu'ils quittent leur voiture deviennent piétons sauf à aller se coucher avec leur véhicule.

Qui dit véhicules dit routes ou rues et qui dit piétons dit trottoirs ou considérés comme tel.

Nous avons un hiver particulièrement clément, du moins jusqu'ici.

Depuis des semaines je constate la présence de personnel, dès très tôt le matin, pour rendre l'urbanisme routier praticable donc application d'une logique de gestion.

DSCN9817Je me doutais bien....

....Que ce parking ne pouvait être "soigné" tel que prévu pour plusieurs raisons.

La première c'est qu'aucune municipalité n'a pu résoudre le problème du fait qu'il est quasi impossible de vider dans sa totalité ce dernier, même dans les périodes les plus creuses.

La deuxième c'est le barrièrage, qui ne facilite pas la tâche des engins de déneigement.

La troisième c'est l'évacuation de la neige.

Certes, il faut du personnel et du matériel d'autant que quand il neige c'est partout.

Alors de prioriser les axes et les parkings prioritaires semble logique.

Maintenant, les écologistes ayant pu obtenir que l'on se dispense de sel, (à cause des petits poisons que le bruit de la mer empêche de dormir et que le sel transforme en poisson de mer) nous sommes confrontés aux banquises qui n'existaient pas avant mais qui contribuent au refroidissement de la planète. (ça nous change du rabâchage continuel du réchauffement, réchauffement dû aux pays émergeants mais pour lesquels on nous responsabilise)

DSCN9818Donc, routes "noires".

Parking acceptable (en trois semaines rien de trop) mais trottoirs innommables.

DSCN9819Passages interdit aux piétons.

DSCN9820Passages obligatoires pour piétons.

Qui plus est, ces barrières "en vrac" dénotent un suivi des ST très soigné.

DSCN9821Autre passage pour piétons.

Ah si, trente centimètres qui ont fondu et potentiellement utilisables, sauf en fauteuil roulant.

Pour information et pour ceux qui ne connaissent pas, il y a, juste à côté du tas de neige-glace-merdique et dégueulasse un fossé dans lequel il suffisait de pousser la neige pour dégager.

Maintenant, c'est un travail de "titan" puisque sont scellées des barrières de bois pour empêcher les automobilistes indélicats de ne pas s'acquitter de la taxe "parking".

Il y a également une solution toute simple dans ce cas de figure mais les cervelles incompétentes risquent de chauffer "grave".

Laissons donc faire nos "chèrs" responsables. (Volontaire la conjugaison du mot)

DSCN9823Une photo agréable (si, il y en a !)

Avant de réattaquer la période glaciaire.

DSCN9824Et tant qu'à faire autant mettre le Montbrison avec.

DSCN9825Passage pour piétons. (Du moins supposé l'être)

Dans la logique les piétons ne sont pas des pingoins donc non prévu pour la marche sur banquise.

DSCN9826Avenue du Lautaret.

Du moins ce qu'il en reste.

DSCN9827Si on fait abstraction :

De la glace, des trous, des véhicules garés perpendiculairement en empiétant très largement sur la chaussée, il reste juste la place aux bus pour passer à condition qu'ils roulent sur la glace sous laquelle est censé se trouver un trottoir.

Pour les piétons, comme "d'hab", démerdez-vous.

La réfection de cette avenue n'est pas à proprement parler "médiatique" et si la municipalité écoute certaines gens qui la préfèrent tel du fait que les trous ralentissent les véhicules, on n'est pas près d'en voir sa réfection dans le Dauphiné.

J'ai d'ailleurs constaté, ce jour dans ce même journal, page "sucreries", qu'un candidat UMP aux élections municipales de 2014 est déjà en course.

Notre ville va-t-elle s'en trouver améliorée ! Attendons.

DSCN9829Rue Jean Moulin.

Face aux locaux techniques des ST.

Du fait que Madame DAERDEN, élue écologiste, a interdit le sel pour déneiger, on laisse prendre et une fois glacé on casse au tractopelle.

Parce que si le sel pollue les rivières (pas la mer, juste les rivières) les gaz d'échappement des engins des ST ne polluent que l'atmosphère.

Sachant de quelle façon sont entretenus ces véhicules (il suffit de les suivre pour respirer les fumées noirâtres) les petit poissons de la Durance sont sauvés.

Juste les poumons des briançonnais qui en prennent un coup mais comme il y n'y a pas d'hôpitaux pour les poissons autant faire travailler ceux des humains.

D'ailleurs, pour information, Briançon est "ville climatique".

Maintenant, la neige ne tombant pas avec le sel, ce qui serait un paradoxe, d'évacuer la neige fraiche non salée directement dans la Durance ne devraient pas empêcher les petits poissons de vivre.

Constatant que ce trottoir, parmi tant d'autres, est situé directement le long de cette même Durance, je me demande pourquoi avoir laissé en l'état sans prévoir une évacuation directe dans la rivière, gain de temps, gain de sel, gain de finance parce que le travail de titan des employés des ST à casser cette glace ne s'est pas fait gratuitement d'autant qu'ils travaillent de nuit.

Les rembardes en gardent quelques séquelles mais comme c'est nos sous ça n'a pas d'importance.

J'espère que lorsqu'ils recevront l'ordre de reboucher ces "saignés" les ST leur fourniront le matériel adapté et qu'ils ne seront pas obligé de travailler la nuit.

telechargement-copie-1.jpegUn matériel de ce genre résoudrait bien des problèmes directement. (Photo Internet)

Peut-être pas de cette taille, mais le nombre de voies qui se trouvent à proximité de réceptacles de neige (rivières, fossés) permettrait au personnel de n'avoir à traiter que les voies "difficiles".

Il en existe un, petit, à main, je l'ai vu plusieurs fois mais mal utilisé il est inefficace.

La mince pellicule de neige restante au sol serait vite transformé en eau qui s'écoulerait dans les égouts et fossés surtout quand on reste des semaines avec des températures permissives.

DSCN9830Peut-être pas cristalline mais très claire.

L'eau de la Durance est suffisamment limpide pour qu'on voit le fond.

Mais je n'ai pas vu les petits poissons.

Pourtant il n'y a presque plus de sel sur les routes et dans les rues, raison des nombreux "casse-gueule" dont sont victimes les piétons.

DSCN9831Non, pas un seul poisson visible.

Mais je n'ai pas mis mes lunettes.

DSCN9832Ou alors ils ont pris un virage à 290° pour remonter la Guisane.

Ou inversement pour remonter la Durance et la Clarée suivant le lieu duquel ils sont censés venir.

DSCN9833A pieds, donc piéton, je me suis rendu en ZA.

Impressionnant, on risque de se faire "tailler un short" à chaque pas.

Mais il semblerait que cette partie de la ville ne soit pas gérée par cette dernière.

C'est du moins ce qui m'a été rapporté, je ne suis pas allé chercher des infos en mairie.

DSCN9834Il est absolumlent impossible de se rendre en ZA.

Par les trottoirs disparus sous la glace.

La route, elle, est "nickel".

DSCN9835Marquage au sol.

Avec mon petit car (du moins celui de mon employeur) j'ai eu du mal à passer.

Mais à qui en vouloir, ce capharnaüm qui s'est installé dans le stationnement ne permet plus de distinguer ce qui est possible et ce qui ne l'est pas.

DSCN9836Ce car est arrivé tôt ce matin.

Et il a largement la place sur la banquise du Champ de Mars.

Banquise gratuite jusqu'au 10 février 2012.

DSCN9837Je l'ai photographié plus près.

Puisque j'ai reconnu la raison sociale de l'entreprise pour laquelle j'ai travaillé en 1975.

Les "cars Suzanne" à Valenton dans le Val de marne (94 pour ceux qui ne connaissent des départements que le numéro sans même savoir les situer géographiquement) en région parisienne.

J'effectuais des transports scolaires, ramassage "d'usines" (ce qui n'existe pratiquement plus) et billets collectifs, c'est-à-dire service à la demande et voyages.

Pas avec ce matériel, bien sûr, je conduisais un "S45 FULGUR" ou un "S53 MAN" carrossé Jonquiere pour les voyages et un "SC5 CHAUSSON" pour les ramassages, avec le moteur à l'avant à côté du chauffeur.

J'habitais alors dans le 91, l'Essonne pour ceux qui connaissent les départements, pour ma part n'ayant jamais habité un numéro je continue à appeler les départements par leur nom. L'essone c'est au sud de Paris et la préfecture c'est Evry.

Maintenant, ayant beaucoup bougé, j'ai eu l'avantage de pouvoir apprendre les noms des départements plus facilement qu'à l'école si toutefois cette discipline y est encore dispensée.

Mais revenons à nos glaciations.

DSCN9838En fait c'est la porte de Pignerol.

Et derrière la vieille ville enneigée.

DSCN9839Sur laquelle est inscrite la devise de la ville.

Du moins sous la guirlande lumineuse, les touristes attendront mi-Mars début-Avril pour pouvoir la lire.

Sauf s'ils sont blessés par la chute d'un des glaçons qui pendent sous la porte, juste au-dessus des têtes "passantes".

Preuve de l'étanchéité de l'ouvrage et de son abandon, déjà signalé.

DSCN9840Et aller admirer les nouveautés du salon de l'auto improvisé Grande Rue.

Il y a, en ce moment, les travaux de finition de la place d'Armes, que j'approuve, cette dernière était devenue une véritable honte visuelle.

DSCN9842Pratiquement autant de véhicules que d'ouvriers.

Mais bon, il faut bien que ça fasse bien que les véhicules particuliers auraient pu être garés ailleurs.

Eternels problèmes insolubles.

DSCN9843Une fois terminé....

Je pense que ce sera la plus belle place de Briançon ce qui met en valeur le musée d'arts contemporains.

Demain, la suite de cette page ayant pour sujet principal la vieille ville proprement dite. (Quoi que, proprement n'est pas d'actualité et ne s'en approchera guère)

Je l'appellerais "Quand va-t-on le faire ?".

Et oui je vais mieux, un passage qui, un peu malade, ne m'a pas permi d'être disponible et a perturbé ma vision des choses, on ne peut être et avoir été.

A demain, pour la suite. 

Si vous désirez recevoir mon blog automatiquement, inscrivez-vous à la newsletter, bandeau droit du blog. C'est gratuit et sans danger. 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article