Union des Mauvais Perdants (UMP)

Publié le par francois.ihuel15.over-blog.fr

Liens : http://francois.ihuel.over-blog.fr/ & http://francois.ihuel05.over-blog.fr/ &http://francois.ihuel15.over-blog.fr/ http://www.francois-ihuel-05.com/

Murgiat.jpgMonsieur Murgiat.

Le petit dernier de la saga UMP.

Jeune, ce qui est bien, inconnu, ce qui l'est moins, parachuté et adulé par les instances supérieures d'un parti malade ce qui devient très gênant.

Il a le soutien d'un nombre de potentiels élus briançonnais en mal de place et de notoriété. (Ceux qui veulent être "bien en vue")

Briançonnais ? Ce qui épate beaucoup de monde, il tombe là comme un cheveu sur la soupe. 

Il se dit briançonnais ce qui, quelque part, est vraiment secondaire.

Il ne connait pas la ville, ce qui est déjà plus gênant et surtout il prétend à une place qui demande plus d'attention qu'un petit coup de pouce de Mr Copé (Par Mr Ollier, Dusserre et autres interposés) qui le balance en ville comme un pavé dans la mare. De la politique politicienne à l'état pur, ce qui a été et est toujours néfaste à la ville. 

Programme ? Inconnu pour le moment.

Mais il ne s'agit que d'une investiture, on a pu constater, à la fin de l'an passé, comment se passait l'investiture à l'UMP, une lamentable bataille de chefs, de la fraude, de l'autoproclamation, des refus, des petits mots, quelques gros, du raccommodage et des déchirements.

Des arbitrages bidons, des préférences litigieuses, enfin bref, tout sauf de la démocratie. Pour diriger un pays ou une commune, c'est pourtant un élément essentiel.

Va t-on assister à un remake à Briançon ?

romain-gryzka-22-ans-etudiant-en-5e-annee-de-droit-ump-suppMonsieur Gryzka.

Jeune également, briançonnais, ce qui ne gâte rien, connu en ville, ce qui est déjà un "gros" plus, un programme, ce qui semble indiquer une volonté mais pas de soutien important, du moins dans les instances UMP.

Pourtant largement soutenu par une majorité d'anciens élus de Mr Bayrou, il est en bonne place pour en être une continuité nuancée. 

Ce soutien de gens qui connaissent bien la ville et son fonctionnement est très favorable.

Candidat aux dernières législatives il a fait un score très honorable.

Toutefois je suis un peu réservé, mon survol sur son programme annoncé semble ressembler furieusement à ce que nous sommes habitués depuis quelques mois.

Je n'arrive pas encore à cerner des motivations sincères, mais ça n'engage que moi, il reste neuf mois.

Les hautes instances de Paris vont trancher pour savoir lequel des deux va être "intronisé" (J'ai horreur de cette expression prétentieuse mais c'est celle qui est employée) il ne fait pratiquement aucun doute que Paris va pencher pour Mr Murgiat, Mr Copé ne se sera pas donné du temps et un peu de mal à placer son poulain pour avaliser une candidature concurrente.

Il est cependant surprenant que pour départager les deux le collège de "juges" ait été d'un nombre pair qui risquait d'entrainer un vote égalitaire, ce qui s'est curieusement passé laissant par là la décision définitive à Mr Copé.

Etrange coïncidence, on avancerait "fraude" ou manipulations que je n'en serais pas surpris. 

Bizarre résurgence d'un passé très proche, la guerre Fillon/copé ferait-elle des émules ?

Il y en a un qui doit bien se marrer c'est Mr Fromm bien qu'empêtré dans des problèmes internes et confronté à une vague d'incendies mystérieux, critiqué pour son insistance à mettre en route une quantité de chantiers dans le même temps, il va pouvoir sereinement aborder sa campagne électorale, s'il se représente puisque pour le moment nous ne sommes sûr de rien.

Mais cette page à un but autre que de mettre en avant une scène grotesque de jeunes lions près à se bouffer.

J'avais laissé entendre que je ferais une liste, c'est une idée qui fait son chemin.

Ayant observé et pris parti, un temps, je réalise que Briançon a besoin d'autre chose que ces gesticulations qui seraient risibles si elles ne mettaient pas en jeu les six prochaines années briançonnaises.

La ville est dans le collimateur de la Cour des Comptes et je me demande si la course effrénée à la construction est positive pour les finances de Briançon.

Cette précipitation me parait suspecte.

La population commence à perde patience, les maires se succèdent mais rien ne change (Ou plutôt si mais pas dans le bon sens), au contraire, ce n'est pas de beaux et grands travaux qu'attendent les administrés.

Il est étonnant que les candidats ne s'en soient pas rendu compte sauf s'ils sont pris dans une spirale politique de partis desquels ils ne peuvent s'exonérer.

Personne n'aura été dupe de constater la grande agitations de ces derniers mois, c'est une stratégie classique mais qui marche à tous les coups.

944465_10201598156660535_1860067555_n.jpgBâtiment "DDE" Durance. (Photo Romain Gryzka (Facebook))

On m'a demandé si j'étais contre les travaux d'amélioration de la ville ?

Certainement pas, au contraire, mais il y a beaucoup de points qui m'achoppent.

Si on se rappelle bien, il n'y a pas deux ans, la municipalité dirigée par Mr Fromm laissait largement entendre que l'administratif briançonnais serait intelligemment regroupé dans un pôle unique, centré et bien desservi.

J'ai abondé dans cette optique puisque c'est effectivement le bon sens même.

Sauf que ?

L'appétit immobilier l'emporte sur une logique de fonctionnement, ces précédents projets (Non officiels mais médiatisés localement) ont été rapidement abandonnés au profit de plus admiratives constructions.

Alors que le gouvernement, socialiste aussi, gèle les projets d'importance par manque de fond et pour enfin prendre en compte l'état de vétusté de beaucoup de secteurs, le maire de Briançon fait exactement l'inverse.

Une bonne part des rénovations est concevable, l'incursion d'une multinationale l'est moins, la "folie des grandeurs" reprend le dessus et d'un fonctionnement logique et homogène on va continuer avec de l'administratif disséminé dans toute la ville sans concertation pour en assurer la praticité.

La CAF déménage aux CROS, ce qui n'est pas mieux que dans l'avenue du Lautaret.

Les services techniques vont continuer de fonctionner dans leurs locaux vétustes et mal pratiques.

Nous sommes fin juin 2013, les deux mois de vacances vont laisser dormir les affaires courantes comme tous les ans sauf les urgences.

Pour peu que nous ayons un hiver précoce et enneigé les priorités vont se décaler.

Je vais passer une partie de ma semaine à bouger, je suis curieux et impatient de passer à l'action.

Il va y avoir de bons perdants et des mauvais perdants, j'ai senti que les positions sont rigides, trois courants "électriques" à droite, la gauche et peut-être moi.

Je ne pèse pas lourd dans la balance mais ce n'est pas ce qui importe, la place en elle-même ne m'intéresse pas, c'est la fonction qui est indispensable pour se mettre au service de la population.

Demain ou plus tard, un petit tour à Cervières.

Bonne soirée. 

Si vous désirez recevoir mon blog automatiquement, inscrivez-vous à la newsletter, bandeau droit du blog. C'est gratuit et sans danger. 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article