Histoires d'eau

Publié le par francois.ihuel15.over-blog.fr

Liens : http://francois.ihuel.over-blog.fr/ & http://francois.ihuel05.over-blog.fr/ &http://francois.ihuel15.over-blog.fr/ http://www.francois-ihuel-05.com/

DSCN0065Ou histoire de neige.

En fait même si deux ou trois flocons sont venus nous rendre visite, ce n'est pas ce qui bloque le col du Montgenèvre.

Ces camions sont ici à cause d'un accident, de camion justement, dans le col.

DSCN0067Ce qui a sensiblement les mêmes causes.

File de camions bloqués au Champ de Mars puisqu'ils ne peuvent plus accéder au parking.

Ou, du moins, ne pas avoir à payer pour un problème qui ne les concerne pas.

DSCN0068Maintenant, sans être critique !

Une remorque espagnole tractée par un véhicule italien devrait, en principe, passer par Vintimille.

Maintenant, le coût des autoroutes et tunnels est très lourd pour les transporteurs, donc on passe par les cols alpins, gratuits même s'il ne faut s'acquitter que d'un PV à 90 Euros, soit 60 litres de gasoil ou 250 km. (Distance moyenne parcourue par ces véhicules avec cette quantité)

Une économie non négligeable au regard du prix des autoroutes et tunnels pour ces véhicules.

Et l'eau la dedans ? J'y viens.

DSCN0066Ah non, c'est une canette.

Vide et laissée sur le terre-plein central de cette route d'Italie.

Un classique chez nous.

DSCN0069L'eau elle passe là. 

Ah merde, encore loupé, bouché par excès d'entretien.

Et ce n'est pas d'aujourd'hui à moins que les feuilles ne tombent qu'au mois de février, à 1350 mètres c'est un phénomène rare à souligner.

DSCN0070Là, ça y est, j'en ai trouvé.

"Ben", "y-en" a pas lourd.

C'est cher la flotte et puis on ne sait pas encore par quoi sont alimentées les gargouilles.

Mais là, franchement c'est mesquin.

J'ai regardé derrière, des fois que deux ou trois chats qui pissent en même temps nous laisse ce semblant d'écoulement.

Le ciel est gris mais il ne pleut pas, ce n'est pas ça non plus.

Le robinet ! Peut-être rouillé et qu'on ne peut ouvrir plus, "l'entretien" abime le matériel alors pour ne pas nous matraquer par un peu plus d'impôts divers on hésite à nous grever d'avantage.

On restreint l'entretien comme le personnel.

DSCN0071Cette fois c'est bon, il y a de l'eau.

Stagnante, certes, et gelée mais de l'eau quand-même.

La fontaine ne coule pas donc deux possibilités : Soit on a réparé l'alimentation soit on a rempli avec des seaux.

C'est la fontaine "sans nom", la plus abandonnée de la vieille ville.

Je pense plutôt qu'on a réparé l'installation mais ça ne coule plus.

Pourtant, à peine moins trois ce matin ce n'est pas ça qui gêne la circulation de l'eau.

DSCN0072Il n'y a pas bien longtemps.

Le niveau n'a guère baissé mais par ces "chaleurs" c'est normal.

Par contre on a laissé la merde, au fond, avec la glace, ça conserve.

Une honte cette vieille ville délaissée.

Mais ! A propos ! Qui est responsable de ces fontaines et gargouilles ?

La municipalité ? Le service du patrimoine ? Les services techniques ?

Dans cette ville où tout le monde se renvoie la balle nous ne savons plus trop comment ça fonctionne.

DSCN0073Petit filet frileux.

Qui n'évacue même plus les huiles moteur qui gouttent dans la Grande Rue. 

Pourtant avec un label "Eaux qualité baignade" nous devrions être plus vigilants à ces incongruités.

C'est du moins le leitmotiv de la SEERC qui possède, à Briançon, une station d'épuration sophistiquée, je l'ai visité.

Le "hic" c'est que les eaux des gargouilles se déversent directement dans la Durance avec tout ce qu'on peut y ajouter, mégots (innombrables que les employés des ST balayent en les précipitant, justement, dans les gargouilles) Huiles moteurs, merdes de chiens (mais c'est biodégradable et comestible pour les petits poissons qui n'aiment pas le sel) et divers autres objets et ordures diverses.

Et bien tout ça, ça va directement à Serre-Ponçon, 50 km plus loin aux eaux de baignade garanties. (Bon d'accord, en ce moment il est pratiquement vide, voir le Dauphiné d'aujourd'hui)

DSCN0074Fontaine François 1er ou des soupirs.

Sans eau, ce que je n'avais pas vu depuis très longtemps. 

DSCN0075Mais bon, il y a fontaines et poubelles.

Quelle lamentable état qui nous dévalorise un peu plus. 

Je me demande ce qu'en pensent les touristes, car il y en a encore un peu de ces visiteurs qui se font de plus en plus rares.

DSCN0076J'ai trouvé un puits.

Tout beau tout neuf sur une belle place toute aussi belle et neuve.

Enfin de l'eau.

DSCN0077Sécurisé par une vitre.

Opaque (comme les oeufs, les oeufs d'opaque en somme, c'est bientôt Pâques ! Non je déconne) du fait de la crasse qui est dessus.

DSCN0078En tout cas ça ne vient pas du toit.

Un bel ouvrage.

DSCN0079Plusieurs dizaines de mètres plus bas.

On voit de l'eau et un éclairage imprécis.

Mais à travers ces grilles déjà dégueulassées difficile d'avoir une image nette.

Décidément, la crasse, la merde et les ruines on aime ça chez nous.

DSCN0081La preuve.

DSCN0080C'est la fontaine Persens.

Sa réfection est récente mais il n'y a plus d'eau non plus.

Aussi loin que ma mémoire me le permet, je n'avais jamais vu la totalité des fontaines et gargouilles de la vieille ville aussi lamentable et dans un tel état.

Je les ai toujours vu en eau et entretenues, mais le nouveau régime municipal nous impose une nouvelle vision des choses.

Bon d'accord, nous sommes en hiver et il n'y a pratiquement plus de touristes.

On pourrait aussi se dire que la municipalité se fout éperdument de ses administrés puisque ce sont eux qui payent pour avoir un environnement ancien, propre et en état. 

Les touristes ne sont que de passage, on leur montre une fausse image de la ville mais les briançonnais vivent toute l'année parmi les incohérences de fonctionnement de cette ville.

Et ce n'est pas le théâtre ou le skate-parc (que j'approuve d'ailleurs) qui résoudront les problèmes basiques qui nous pourrissent la vie de tous les jours.

DSCN0082Le Mélézin.

Fait partie de notre formidable environnement attractif.

DSCN0083Tout comme le Montbrison.

Neigeux sur ses sommets.

DSCN0084Bien couvert au Nord.

On ne voit plus qu'un peu de la Cucumelle.

Et la grue.

DSCN0086Mais on voit bien nos futures ruines.

Ça se fend de partout sans que les puissances municipales ne réagissent.

Mais ce n'est pas nouveau.

C'est marrant, un coup ça pourrait aller (surtout l'été) un coup ça ne va plus.

En fait ça va de mal en pis bien qu'on essaye de nous faire croire le contraire par des projets utopiques, déments, coûteux et sur des décennies, quand tous ces responsables d'aujourd'hui auront disparus, tout comme moi d'ailleurs. Heureusement du reste.

Plus de responsable, on renverra les problèmes sur les anciens, ceux qui n'auront plus de comptes à rendre. 

Pour info, ça fait vingt ans cette année que Briançon s'est enfoncé dans la merde, la vraie, la bien collante au sens propre comme au sens figuré.

D'ailleurs nous avons une équipe de choc, c'est du moins ce qui m'a été subrepticement insinué par un élu. Qui ? Aucune importance.

Dans les prochains jours autre chose, des photos plus belles, pour changer.

Une bonne nouvelle, le Skate-parc de Briançon sera très prochainement opérationnel, voir sur Facebook, "ville de Briançon".

Le journal, toujours aujourd'hui, soulève un lièvre sur lequel je me suis longtemps interrogé, les finances pas très conformes dans le milieu du sport à Briançon sous l'ancienne municipalité.

Tout ce fric qui part un peu n'importe où pour n'importe quoi, ce sont nos "sous", nos impôts qui manquent pour notre bien-être, attendu et en attente.

Et ça dure, ça dure.

Bonne soirée.

Si vous désirez recevoir mon blog automatiquement, inscrivez-vous à la newsletter, bandeau droit du blog. C'est gratuit et sans danger. 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article