Gaspillages briançonnais

Publié le par francois.ihuel15.over-blog.fr

Liens : http://francois.ihuel.over-blog.fr/ & http://francois.ihuel05.over-blog.fr/ &http://francois.ihuel15.over-blog.fr/ http://www.francois-ihuel-05.com/

Survol parcellaire d'une infime partie de ce qu'on ignore ou ce qu'on nous induit à ignorer.

DSCN9983Pluies.

Qui rentrent plutôt dans la rubrique "excès" que gaspillage, le gaspillage s'entendant sur des critères plus subtils.

A classer, donc, dans la catégorie "overdose" mais comme personne n'y peut rien (Heureusement) il faut faire avec.

Concernant le temps je suis admiratif de constater à quel point on a pu, d'un phénomène naturel incontournable, rendre obsessionnel ce qu'on subit en en faisant un sujet de grande importance.

Avant l'avènement des vacances programmées et de l'incontournable budget qui accompagne, la notion de temps (Pas durée, conditions atmosphériques) était négligeable, par définition et surtout par nécessité ne comptait réellement que l'agriculture très dépendante des conditions atmosphériques.

Depuis une trentaine d'années c'est à celui qui se lamentera le plus de ce "temps pourri" qui lui perturbe les sens.

Ce gaspillage de salive et de "scoops" plus débiles les uns que les autres sur la "catastrophe" qui s'abat sur les vacanciers et surtout sur ceux qui en tirent profit.

A ce point, qu'à la limite, des commerces divers qui vivent du tourisme sont prêt à demander des indemnités pour manque à gagner.

Dans ce contexte précis on rentre dans la catégorie gaspillage de l'argent public au profit de gens qui "chialent" de ne pas gagner assez en se gardant bien de faire état des périodes où ils gagnent de trop. (J'entends par là ceux qui sont spécialisés dans l'exploitation touristique en stations ou bords de mer, j'écarte bien sûr la restauration, l'hôtellerie et les bars qui fonctionnent toute l'année)

DSCN9985Le Mélézin.

Pour garnir cette page un peu indigeste pour certains je vais y inclure quelques clichés qui ont mes préférences et dont on ne se lasse jamais.

DSCN9986L'Aigle Bleu à Briançon.

Ce complexe d'habitation, bien conçu par ailleurs, aurait pu avoir un autre emplacement que l'actuel.

Certes près du téléphérique du Prorel (Déficitaire) il côtoie cependant un quartier qui demande plus d'attention qu'il n'en a reçu jusqu'à ce jour.

Qui plus est cette résidence est loin d'afficher complet, l'accès en est assez pénible, l'environnement pas très propre, les parkings et garages sont à louer à qui veut bien s'en "offrir" un à condition toutefois de n'être pas trop regardant à la dépense.

Ça pourrait rentrer dans le gaspillage financier, construire ce qui n'est pas rentable coûte, les promoteurs immobiliers ne s'encombrent pas de ce genre de détail, c'est au Maire qu'il appartient de délivrer ou non le permis de construire.

En ce sens, connaissant bien sa commune (Ou du moins sensé la connaitre) si le Maire est intègre il est à même de savoir ce que risque de couter, à moyen terme, un complexe qui rapporte peu dans l'immédiat mais se trouve en situation de générer d'importants frais superflus d'entretien et d'aménagement de l'urbanisme environnant.

Ce qui n'a pas été fait dans ce cas de figure.

DSCN9987Le fort du Randouillet.

Qui vient de se faire offrir un lifting digne de ce qui aurait dû être fait depuis bien longtemps.

Je salue donc la municipalité actuelle qui a eut les "couilles" d'enfin s'atteler à cette tâche longtemps délaissée par les prédécesseurs à la mairie.

Sur le long terme c'est aussi un gaspillage financier puisqu'on attend (Mais c'est chronique à Briançon) que la note soit très salée pour enfin intervenir.

Un suivi du patrimoine avec intervention dès le premier signe et un entretien constant, donc moins couteux, de l'ensemble de l'urbanisme routier auraient permis à la ville de minimiser les frais de réfection qui suivent automatiquement les longues périodes de laxisme et de carence.

Ce sont des centaines de milliers d'Euros de gaspillés au détriment d'autres choses.

DSCN9988Route d'Italie.

Au Champ de Mars.

Un petit trou par-ci, un arbre coupé par-là, des petits bouts de tout et n'importe quoi étalés dans le temps et voila un cadre qui disparait.

Ce n'est pas du gaspillage, c'est du gâchis.

DSCN9989Aire de "rollers" payante.

Pratique, les véhicules ne se bousculent pas ce qui est mieux pour faire du Roller.

Stationnement au choix.

Tracés sur tracés et voilà une complexité à résoudre.

Une forme de gaspillage puisqu'il va falloir recommencer.

Maintenant, à décharge des services techniques, la peinture pour le traçage de la signalisation horizontale ne dure pas bien longtemps, surtout après les épisodes neigeux et le sel (Quand on en met) qui dissous la peinture. (Pour nourrir les petits poissons de la Durance, voilà qui va faire plaisir aux écologistes)

DSCN9990Période de vacances scolaires.

Ça se voit mais ça ne rapporte pas. 

Loupé, effet inverse de celui escompté. 

Elles sont amorties les installations ???

DSCN9991Les dents de la pierre ont encore frappé.

Compenser le manque de personnel par l'utilisation des machines ne résout pas les problèmes.

Comme déja mis je ne sais combien de fois, d'enlever la neige à la main quand elle est fraiche est moins couteux que de casser la glace à coup de tractopelle.

Qui plus est, le personnel ne pollue pas, il est plus efficace à ces échelles et ça permet d'utiliser ailleurs un matériel mobilisé à des endroits dans lesquels il ne convient pas.

DSCN9993Le Montbrison.

Du moins ce qu'on en voit.

Ce n'est pas représentatif de mauvais temps, à ces altitudes, de croiser des nuages est courant. (Du moins ce sont les nuages qui nous croise partant du principe que le reste est immobile)

DSCN9994Plots de non franchissement.

J'avais rédigé des pages sur lesquelles je déplorais l'attitude pour le moins incivique de se garer sur le glacis du Champ de Mars.

J'avais donc trouvé très bien d'en interdire l'accès pour essayer de préserver ce qui pouvait l'être encore.

Cependant je constate, une fois de plus, la légèreté des travaux effectués pour ce faire.

Pour être cohérent, ces plots auraient dû être scellés dans une maçonnerie continue et conséquente courant tout le long de la partie à protéger.

Dans le cas présent c'est du travail bâclé, ni fait ni à faire mais à refaire.

Tout ça a un coût au détriment des contribuables.

Si les dépenses excessives et inconsidérées dues à ces petites conneries sont additionnées les unes aux autres les sommes deviennent conséquentes.

Sur la durée d'un mandat ça représente rapidement de quoi investir dans du plus logique et surtout du plus urgent.

Je reste persuadé qu'une gestion des abus financiers injectés dans ces petites misères aurait permis de refaire certaines rues, construire une passerelles au dessus des voies de chemin de fer pour permettre un accès direct aux complexe sportif pour les habitants des Toulousannes ou autres projets peu coûteux et qu'attendent les briançonnais, dépenses autres que du culturel gourmand en finances inutiles. (Comme déjà marqué antérieurement sur d'autres pages, il y a culture et culture)

DSCN9995Ça ou rien c'est pareil.

D'autant qu'entre chaque plot on peut aisément passer une voiture de taille normale.

Il est fort probable que c'est plus le résultat d'un déneigement que de "poussettes" effectuées avec des voitures sauf 4x4 blindés ou véhicules ne craignant plus grand chose.

Le support des plot est ridicule au regard de ce dont à quoi ils sont supposés servir.

DSCN9996Stationnement sur route.

Du moins c'est ce qu'on pourrait penser puisque ce véhicule stationne sur un fléchage qu'il est impossible de ne pas voir.

Soit c'est du crétinisme paroxysmique, soit c'est une attitude volontaire donc incivique dénotant chez le chauffeur de ce véhicule un mépris total de la réglementation, un mépris total des autres et une entrave au bon fonctionnement des infrastructures permettant d'accueillir les touristes potentiels.

A noter que je connais le véhicule, il appartient à quelqu'un de la vieille ville, du moins venant y travailler ce qui est d'autant plus paradoxal, avoir un commerce en vieille ville et empêcher les potentiels clients d'y venir est surréaliste.

Mais bon, ce n'est pas moi qui y changera quoi que ce soit, ça rentre dans une catégorie de gaspillage qui fait que des gens se plaignent de ce qu'ils génèrent eux-mêmes.

DSCN9997Cette aire abandonnée.

Pourrait être entretenue, soit en faire des emplacements "handicapés", ce que j'avais déjà suggéré, soit l'aménager en jardin d'agrément ou de jeux pour les enfants.

Dans ce dernier cas la sécurisation du fossé adjacent devient indispensable.

Bref, quand on veut on peut et c'est du ressort de la municipalité (Toutes, pas spécifiquement celle actuellement en place) de considérer les briançonnais en rendant leur ville et leur environnement agréable à vivre et à regarder.

Pour qui regarde le Champ de Mars aujourd'hui s'aperçoit vite que l'abandon domine.

Longtemps entretenu, il ne ressemble maintenant plus qu'à un espace purement fonctionnel dégueulasse (Parking) et délaissé de façon navrante.

Sur le glacis, il y a un carré aménagé sur lequel il y avait les armes de la ville en plantations florales, les fleurs à Briançon ne sont pratiquement plus de mise et c'est bien dommage.

DSCN9998Pour ceux qui ne le sauraient pas encore.

Le système d'aqueducs d'alimentation des gargouilles a été refait.

En fait des deux aqueducs dont un très abimé un seul (Celui d'origine) a été conservé et remis à neuf.

Qui s'en plaindrait depuis des années que j'en faisais état.

Cependant, je me demande s'il est judicieux de laisser ce panneau plus d'une année pour prouver au monde entier (Pour peu que le monde entier vienne) que c'est un des exploits de la municipalité actuelle. (Exploit en effet sachant que les précédentes n'ont absolument rien fait pour améliorer ce cadre précis)

A ce même titre, j'avais également avancé que ce panneau passerait l'hiver. Gagné, j'aurais dû parier.

DSCN9999Parce que franchement....

....Dans un cadre patrimonial qu'on veut mettre en valeur ç'à la fout mal.

J'allais mettre "c'est Briançon", ce serait critiquer un peu vite, la ville et ses habitants ne sont pas responsables (Quoi que, dans les urnes !) des carences municipales, les briançonnais ont plus envie de mettre leur ville en valeur que de subir les sarcasmes de tiers (Dont les miens) surtout quand ils émanent de gens en visite dans cette belle ville.

Il faut si peu de choses pour arranger les choses, surtout qu'il suffit d'être à l'écoute.

En 2014, peut-être ?

DSCN9390-copie-1.JPGElle est si belle notre ville.

Briançon 2011, j'ai coupé et arrangé la photo pour ne pas voir les nombreux véhicules en stationnement.

DSCN8958Les riverains et commerçants aussi.

Font le maximum pour rendre agréable l'accueil des touristes.

Bonne journée et à bientôt.               

Si vous désirez recevoir mon blog automatiquement, inscrivez-vous à la newsletter, bandeau droit du blog. C'est gratuit et sans danger. 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article