Extension de parking et divers

Publié le par francois.ihuel15.over-blog.fr

Liens : http://francois.ihuel.over-blog.fr/ & http://francois.ihuel05.over-blog.fr/ http://francois.ihuel15.over-blog.fr/ http://www.francois-ihuel-05.com/

DSCN9912C'est en déjeunant au restaurant.

Que j'ai aperçu cette bizarrerie.

Apparemment rien d'extraordinaire sauf que l'inclinaison d'un véhicule a attiré mon attention.

Et pour cause, il stationne sur le glacis du Champ de Mars.

DSCN9913De même que trois jours durant !

Ce véhicule stationne sur un emplacement handicapé mais il a la vignette.

DSCN9914Et quand on en met un....

....On peut bien en mettre d'autres tant que la pente le permet.

DSCN9918A noter.

Que Briançon n'est pas la seule à accueillir les touristes mais pas les moyens de transport de ces touristes.

Puisque dans de nombreuses villes de France les cars sont proscrits.

Allez savoir pourquoi en dehors du fait que ça prend de la place sur un parking dont l'extension n'est pas envisagée, possible ou non.

Par contre, cinquantes places dans un car prennent moins de place que cinquante voitures sur un parking.

DSCN9949Journée noire.

Du moins l'appellation désignée par "Bison Futé" pour nous signaler que nous allons nous retrouver dans les encombrements.

En supposant que les locations saisonnières bénéficient des mêmes tranches que les vacances scolaires, une sur deux du mercredi au mardi, par exemple, nous diviserions ces bouchons par deux.

Chorges / Savine, 45 mn au lieu de dix, maximum, en temps normal.

DSCN9950Le problème des chauffeurs professionnels.

C'est le temps de conduite qui en prend un sacré coup.

Et avec plusieurs personnes dans un car, pas question de s'arrêter 45 mn en faisant patienter ces braves gens qui n'y connaissent rien.

Photo0157Et quand ils doivent s'arrêter.

Quand on ne veut plus d'eux dans les villes (sauf pour livrer "la bouffe") il faut bien qu'ils se posent quelque part autre qu'un désert sans boire ni manger.

J'ai rencontré Mr le Sous-Préfet, fortuitement, un de ces derniers jours.

Je lui ai résumé sommairement les quelques problèmes rencontrés, pour certains il n'était pas informé.

Pour le parking du Champ de Mars non plus, du moins sur certains points puisque ce parking barrièré de façon arbitraire, s'il a fait l'objet de réunions, ce n'était, pour Mr le Maire, que le motif à suivre une procédure fondamentale de débats stériles et qui n'ont abouti à rien.

Photo0158Effet "Tache d'huile".

Maintenant, ces braves gens ont payé puisque la chasse au pognon est ouverte.

Mais payer pour stationner sur un site classé, même si c'est de la moquette naturelle, revient à ce que j'ai déjà mentionné, la municipalité s'acharne à obliger les gens à payer en imposant une "dictature" d'obligations diverses visant à renflouer la dette briançonnaise ou la connerie d'il y a plusieurs années d'élus pas trop scrupuleux qui ont enfoncés la ville et dont l'un des membres, à ce jour, occupe une place privilégiée.

C'est beau le social !

Photo0159Tient ! C'est encore bloqué.

Il m'a été dit qu'un automobiliste (Camping-car), excédé a  été interpellé par différent services, une des barrières dans ses bras.

Depuis la mise en place de ces barrières et bornes, la tension est montée de plusieurs crans et la situation de Mr le Maire va vite devenir intenable.

Une forme de sabordage quoi !

DSCN9962C'est très "vert".

A défaut de pouvoir effectuer ce qu'elle avait promis, la municipalité accepte une extension de parking peu protocolaire.

J'avais d'ailleurs, à l'occasion de ma brève conversation avec Mr le Sous-Préfet, réitéré mon idée de réduire les voies de circulation de la route d'Italie et d'aménager un emplacement plus approprié pour les arrêts de bus.

Ce n'est pas ce que je lui ai proposé puisque son rôle est tout autre mais je lui ai signalé mes démarches et leurs échecs devant un obscurantisme municipal qui n'est plus à démontrer.

Je lui ai aussi parlé du dossier que j'ai remis à Mme DAERDEN le 5 Mars 2010 et toujours à l'étude le 11 Juillet 2011.

DSCN9966Les jours passent et se ressemblent.

Il y a aussi ceux qui réussissent à pénétrer dans le parking "réservé", cherchent une place, n'en trouvent pas mais, après avoir tourné plus d'une demi-heure, doivent ressortir et s'acquitter d'un droit de visite équivalent à une heure de stationnement.

Les noms d'oiseaux volent et le mécontentement s'installe.

Surtout de la part de nos touristes fidèles qui viennent de moins en moins visiter nos ruines en déconfiture.

Il y a une autre ruine à visiter mais comme elle est enfermée dans le sous-marin du haut c'est impénétrable, comme le reste de ce "bâtiment".

DSCN9988Extension sauvage.

Du parking de la gare.

Il y a de la place mais marcher devient pénible et tant pis si les cars ne peuvent pas tourner.

J'ai remarqué, souvent, que c'était une tolérance acceptée de la police. Allez savoir pourquoi.

Je pense qu'un car garé sur un parking VL serait vite "aligné", le téléphone n'étant efficace que dans un sens.

DSCN9970Monument hystérique briançonnais.

C'est en face du parking Durance, les monuments historiques se trouvant, pour la plupart, dans la ville du haut qui semble n'avoir pas de maire sauf pour le parking.

Un gardien de parking, en quelque sorte.

Une municipalité lucide et intelligente aurait exploité ce bâtiment pour faire un marché couvert et, de ce fait, laissé le parking Durance libre pour son usage d'origine.

Maintenant, depuis cet abandon, plusieurs municipalité différentes se sont succédées ! A qui la faute ?

Et le mercredi, quel soulagement pour la ville, en ce moment le bordel y est indescriptible.

Et peut-être qu'un jour, on fera un vrai carrefour juste après le Pré du Moulin pour enfin réduire le bordel du matin et du soir, qui prend de plus en plus d'ampleur chaque année.

Il faut dire que le sous-marin du bas est planqué et facilement accessible sans passer par ce point noir.

Quant au sous-marin du haut il est en cale sèche largement au-dessus du niveau de ces emmerdes quotidiennes auxquels sont quotidiennement confrontés les administrés.

A Dimanche, du répétitif alarmant.

Bonne soirée et bon week-end.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article