Entre deux dimanches de fêtes

Publié le par francois.ihuel15.over-blog.fr

Liens : http://francois.ihuel.over-blog.fr/  &  http://francois.ihuel05.over-blog.fr/

 

DSCN6498

Place Dauphine, lundi 27 à 8h00,  moins quinze degrés.

 

Circulation difficile et pas de place pour garer.

DSCN6496

Même place, même heure, et la porte Dauphine.

 

Remarquer le stationnement près du passage en planche, fragilisé et glacé.

DSCN6497

Avenue Vauban, le Prorel et le cœur de la Collégiale.

 

Pas de sel pas de "plaquettes" qui seraient d'ailleurs inutiles.

 

Tous les hivers la vieille ville est défavorisée.

 

Effets discriminatoires à conjuguer avec les péages de stationnement.

DSCN6499

Possibilité de stationner avant le péage.

 

Qui leur en voudrait ! Ras le bol d'avoir toujours la main au porte-monnaie pour les collectivités locales ou nationales.

 

D'autant qu'il n'y a strictement rien en retour.

DSCN6500

Aussi sur l'avancée de la porte Dauphine, même véhicule que tout à l'heure, de l'Eure justement.

DSCN6501

Accès à la porte Dauphine et places "handicapée".

DSCN6502

Parkings côté nord de la route d'Italie.

DSCN6503

Parking officiel du Champ de Mars et disponible.

 

Payant, bien sûr.

DSCN6504

Côté sortie, trois véhicules.

 

Allez, encore quelques années et on finira par le remplir, ce parking.

 

Evidemment, pas de camion ni car, en abondance à ces époques.

 

Recettes, depuis le 18 décembre, quelques dizaines d'Euros.

 

Frais ? Incalculables. Déneigement ? Passable mais loin des prestations attendues.

 

Les camions ? Ils "tirent" jusqu'en Italie, les Cars, ils ne s'arrêtent plus.

 

Plus de petits déjeuners à La Vigne et aux Remparts. Manque à gagner énorme pour ces commerces.

 

C'est également comme ça le midi et le soir pour les cars, les restaurants vont souffrir.

DSCN6508

Ancienne sortie du Champ de Mars, condamnée pour être sûr de faire du fric.

 

Loupé, personne ne vient plus.

 

A constater la présence d'un panneau d'orientation, totalement inaccessible sans se casser la gueule sur la glace en abondance.

 

A l'instar des trottoirs.

 

On voit bien l'effort d'une ville touristique qui met tout en oueuvre pour accu.. refouler les touristes.

DSCN6507

Le fort des Salettes pour se consoler.

 

Je pense que c'est la dernière page de l'année sur ce parking maudit qui fait tant de vagues.

 

Pour un échec, pour ces fêtes, c'est un échec. Leçon ? Certainement pas, l'obscurantisme n'est pas que clérical et nous ne sommes plus au moyen-âge.

 

Demain quelques belles images, pour changer un peu. Bonne journée.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article