Elections. Tout est à faire ? Ou tout est fait ! (2)

Publié le par francois.ihuel15.over-blog.fr

Liens : http://francois.ihuel.over-blog.fr/ & http://francois.ihuel05.over-blog.fr/ &http://francois.ihuel15.over-blog.fr/ http://www.francois-ihuel-05.com/

DSCN9916Aujourd'hui, repos.

J'ai fait la grasse matinée et ne me suis levé qu'à 8h00.

Le ciel est dégagé, il fait -16 sur mon balcon.

De quoi rester à la maison ce matin et de continuer mes pages politiques.

DSCN9917D'autant que tout est gelé.

N'ayant pas couvert la voiture hier au soir, je n'ai pas trop envie de gratter.

Dans d'autres sphères, ça chauffe de plus en plus.

L'imminence d'un évènement déclenche, souvent, des réactions parfois assez insolites, du moins à mon avis.

Le penMadame Marine Le Pen.

Fille de Jean-Marie Le Pen qui a créé le Front National mais a eu quelques débordements verbaux excessifs mal interprétés par beaucoup et soigneusement exploités par d'autres.

Ce n'est pas vraiment une valise à trimballer quand on est prétendante à une élection présidentielle. 

Cependant, c'est une candidate qui tient la route ne serait-ce que par le simple fait de n'être pas "caméléon", terme que j'emploie assez souvent dans mes pages politiques sur les indécis.

Maintenant, elle tient tellement la route que tout est fait pour qu'elle n'obtienne pas les 500 signatures obligatoires alors qu'elle représente un électorat non négligeable.

Ce qui est un paradoxe quand on constate que d'autres candidats, absolument insignifiants, les obtiennent dans des délais record.

Ce qui prouve une fois de plus deux choses :

La première étant que ces signatures sont probablement "achetées" en numéraires ou en promesses de potentielles largesses.

La deuxième étant qu'il y a suffisamment de sympathisants FN pour avoir le nombre de signatures nécessaires.

Parce que 20 % de 43,2 millions d'électeurs est un poids qui pèse lourd dans la balance, plus de huit millions de personnes.

Le "hic" ce sont les pressions faites sur certaines personnes ce qui revient à dire qu'avant même les élections les dés sont "pipés".

A la limite, en prenant des magistrats totalement neutres (Et si, il y en a) qui engageraient une enquête poussée, il y aurait peut-être des surprises après les élections, voire les invalider pour déstabilisation du processus de campagne.

En fait tout le monde crie au loup (Du moins ceux qui sont concernés par les résultats des scrutins pouvant basculer à leur avantage) sous le fallacieux prétexte qu'il faut unir des évènements d'il y a 80 ans au fonctionnement de la constitution actuelle.

Ou se sont des niais, ce qui m'étonnerait beaucoup, ou ce sont des gens tellement craintifs de leur mini-score qu'ils font tout pour qu'un potentiel candidat n'arrive pas au premier tour, ce qui sera certainement si elle obtient les 500 signatures.

J'en reviens donc à ma première impression qu'entre rhéteur politique et menteur la marge est très mince.

Je rappelle que je ne fais qu'une synthèse de ce que j'enregistre, je ne suis encarté nulle part et ne prends pas parti pour l'un ou l'autre.

HollandeMonsieur François Hollande.

Homme politique de valeur et de longue date n'ayant pas, non plus, changé d'optique.

Maintenant ses raisons sont assez floues puisqu'il fait un pas en avant et un autre en arrière. (Imbroglios avec EELV entre autres et lamentable épisode "DSK").

Ses démêlés conjugaux avec madame Royal ne l'ont pas, non plus, avantagé et comme je l'ai déjà marqué sur un autre sujet (Forum Orange) à propos des fils De-Villiers, nous ne sommes pas aux "STATES" ou la bagatelle est médiatisé à outrance. 

Les déboires ou bonheurs conjugaux de nos dirigeants n'étant pas à médiatiser.

C'est un énarque qui connait parfaitement la politique, qui la connait justement trop bien pour ne pas en reconnaitre les risques arrivé à ce stade.

Je l'ai mis en troisième position sur ma page, non par choix personnel mais par logique des choses.

Il y a des probabilités pour que Mr Nicolas Sarkozy soit battu par Mr Hollande et Mme Le Pen.

Ce qui nous ferait exactement le même scénario qu'en 2002.

De ce fait, connaissant le matraquage médiatique contre Marine Le Pen, il est pratiquement certains que François Hollande emporte ces élections.

D'où mon interrogation qui est :

Je doute fort que ce soit le PS qui bat campagne contre les signatures pour Mme Le Pen puisque c'est le potentiel nécessaire à Mr Hollande pour remporter ces élections.

Je pense plutôt que ce pourrait venir de l'UMP puisque les sympathisants FN ne voteront pas forcément pour Mr Sarkozy.

L'homme en lui-même m'indiffère totalement, à l'instar des autres candidats puisqu'une élection de cette importance est avant tout de mettre à la tête de l'état quelqu'un capable de gérer le pays, et c'est un travail pharaonique.

Comme Nicolas Sarkozy et Mme Le Pen, Mr Hollande est largement à l'abri du besoin, comme les autres on ne le verra pas faire la queue aux "Resto du Coeur".

Cette aristocratie à peine voilée est toujours en avant pour récolter les mannes financières non négligeables que rapporte la Présidence de la République.

Ce qui me chagrine un peu c'est le programme du PS, non qu'il soit mauvais mais il est répétitif et s'octroie des idées venues d'ailleurs (Nucléaire, immigration, intégration, nature et écologie) ce qu'on n'entendait jamais de la gauche avant la création du parti écologiste et la propulsion médiatique d'Arlette Laguiller.

Autre petit "bémol" c'est la politique extérieure, si la gauche est fort capable de gérer le pays "socialement" encore qu'il faille en avoir les moyens, la politique extérieure n'est pas le "fort" de son fonctionnement.

Les yeux de l'Europe sont tournés vers cette élection et la tendance de l'Europe est que ce soit plutôt la droite que la gauche qui "passe".

Sachant que l'Europe c'est aussi l'économie de la France, sans finances solides et défendables, l'économie française s'écroule.

Il faut se rappeler qu'en 1981, suite à l'élection de Monsieur François Mitterrand à la tête de l'état, s'en est suivi une pagaille financières qui a déstabilisé l'économie française et a donné le 'top" départ des entreprises vers l'étranger (On appelle cela la délocalisation) qui continue à ce jour.

Les grands patrons sont les gagnants ou les perdants d'une élection de cette importance fonction de celui ou celle qui sera élu(e).

Qui plus est, les grandes fortunes ont mis leur argent et "biens" divers (actions, acquits, contrats, etc.) à l'abri à l'étranger.

Parmi ces grandes fortunes il y en a qui se répondent de la gauche parce que ce n'est pas en venant pleurer sur l'état de misère des pauvres ouvriers et agriculteurs qu'on est forcément issu de ce milieu, celui qui paye tout d'ailleurs.

Pour mémoire, Mr Laurent Fabius "une des plus grosses fortunes de France" mais socialiste, s'épanchait sur le malheureux sort de ceux qui n'ont jamais assez pour finir les fins de mois. (Chez certains, ça commence le quinze)

Nous avons, ici à Briançon, quelques exemples mais j'y reviendrais sur une autre page.

Pour conclure, si Mme le Pen a ses 500 signatures Mr Hollande est pratiquement certain de remporter les élections Présidentielles de 2012, Mr Sarkozy ayant loupé la marche suivante, n'ayant pu la construire en cinq ans de présence.

BayrouMonsieur François Bayrou.

Candidat à l'élection que je mets en quatrième puisqu'il a toutes ses chances.

Pourquoi ? Parce que les magouilles qui entravent l'obtention des signatures de Mme Le Pen vont certainement lui profiter aussi.

Les gens de droite ne voteront pas à gauche, si Mme Le Pen n'obtient pas ses signatures, l'électorat du FN votera pour Mr Bayrou pour contrer Mr Hollande.

Le ras-le-bol sensible des français défavorisant Mr Sarkozy malgré les sondages qu'il faut comprendre avec une certaine mesure.

Mr Bayrou a bien remonté la pente et il faut admettre qu'il ferait un bon Président.

L'électorat du FN représentant plusieurs millions de votants, l'électorat de Mr Sarkozy (Ou UMP) en représentant aussi plusieurs millions, il est pratiquement certains que si Mr Sarkozy sent que le vent à définitivement tourné pour lui il risquerait de se désister en faveur d'un présidentiable allant dans le sens de sa politique.

En réunissant ces deux facteurs, désistement de Mr Sarkozy et non obtention par Mme le Pen de ses précieuses 500 signatures, on a potentiellement un candidat démocrate à la tête de l'état.

Il a des atouts et surtout reflète le plus la réalité de l'existence de notre République, basée sur la Démocratie dont tout le monde parle mais qu'aucun élu n'applique dans sa substance pure.

Longtemps à la traine, il a étoffé ses connaissances en matière politique et ses propos sonnent juste.

Il ne va pas à la pêche aux voix d'autres candidats, ces voix viendront toute seules.

C'est un adversaire redoutable pour François Hollande.

Il est assez bien vu du patronat et a de bonnes connaissances en politique extérieures.

A suivre, et à suivre de très près.

DSCN9920.JPGEntracte.

Un rayon de soleil vient d'apparaitre et il ne fait plus que -10.

J'en profite donc pour faire cette photo ayant pour fond les têtes de sainte Marguerite.

MélanchonMonsieur Jean-Luc Mélenchon.

Se veut rassembleur des partis de gauche (hors PS).

La déconfiture irréversible du parti communiste est le reflet des échecs successifs de l'extrême gauche.

L'effet mondial de la désintégration du communisme y est en majeure partie responsable.

Il assez difficile d'avoir vécu des décennies de terreur dans certains pays se répondant du communisme pour en avoir un sentiment de sympathie.

Maintenant, la France ce n'est pas l'URSS ni la Coré du Nord, seul pays restant au monde appliquant une tyrannie d'un autre âge sous l'égide du communisme.

Il y a d'autres tyrannies moyenâgeuses mais se répondant des religions

Même la Chine, qui est restée communiste dans les principes doit se plier aux exigences montantes de la démocratie, non seulement pour garder ses dirigeants en place (Preuves que ces places sont bonnes par le lucre qu'elle amène) mais aussi pour s'intégrer dans le système commercial planétaire.

Cependant, je pense que Mr Mélenchon semble avoir des tendances "paranoïaques" et certains de ses discours le discréditent plus qu'ils ne le servent.

Parler d'extermination de certains partis comme de laminer ceux qui gênent ne va pas sans rappeler certains propos entendus de l'autre côté du Rhin il y a 80 ans.

En fait, mon opinion personnelle, c'est que c'est un peu "l'hôpital qui se fout de la charité".

Les incohérences d'un discourt à l'autre ne sont pas rassurantes, pour être chef d'Etat il faut déjà pouvoir se maitriser soi-même, ce qu'il ne semble pas pouvoir faire.

Maintenant, crédité d'environ 6% d'intention de votes il sera d'un grand secours à Monsieur hollande puisque de toutes les façons ses sympathisants ne voteront pas à droite, ou alors ils s'abstiendront en attendant des jours meilleurs et que leur leader se calme.

La vindicte des discours de ce dernier est trop marquante et véhémente dans les esprits pour obtenir une crédibilité qui tient la route. 

Augmenter le "SMIC" à 1700 € relève plus du délire que de l'utopie sachant que les autres salaires devront suivre.

L'état des finances de la France est déjà désastreux, alors plonger dans l'abime type "Grèce" c'est la faillite du pays.

Par contre, s'il veut donner du travail aux pays de l'Est en leur apportant nos entreprises qui fermeront en France en quantité non négligeable, il fait exactement ce qu'il faut pour ça.

A mon avis personnel, ce n'est pas sérieux, pour donner de l'argent, il faut en avoir et nous n'en avons pas.

ChevènementJ'apprends à l'instant, à 10h40 exactement, que Mr Chevènement se désistait de sa candidature, ce qui fait qu'il n'y a plus que 14 candidats.

De VillepinMonsieur Dominique De Villepin. 

Aucune chance ni crédit. (Environ 2,5 %)

Un temps homme fort de l'état (Son véto à l'ONU contre la guerre en Irak entre autres) et ses connaissances non négligeable en politique.

Torpillé par des affaires son électorat l'a laissé tomber et franchement, à sa place j'aurais fait autre chose et surtout je ne me serais pas porté candidat à une élection perdue d'avance.

Les conflits avec l'Elysée, ses prises de position contre le Président de la République en place n'ont pas joué en sa faveur.

Ce que j'approuvais chez lui, il fut un temps, s'est éteint par son obstination à vouloir avancer contre vents et marées, ce qui en politique est du véritable suicide social.

Il s'est mis à dos des hommes politiques de valeurs et influents, ça ne pardonne pas dans ce panier de "requins".

A sa place, je ferais comme Mr Chevènement.

JolyMadame Eva Joly.

Présidente d'Europe Ecologie, et maintenant d'EELV.

Ses échanges mouvementés avec Nicolas Hulot, présentateur d'émissions de télé, se voyant déjà en haut de l'affiche à l'instar d'autres candidats écologistes.

Parti supposé politique se répondant de la gauche comme si l'écologie avait une position politique en continuel mouvance.

Tellement mouvant qu'on ne sait plus trop qui est qui et qui fait quoi.

Maintenant, si des sympathisants peuvent payer des cotisations pour assister à un tel cafouillage, je préconise à Madame Joly de continuer d'éponger les porte-monnaie.

J'ai du mal à comprendre qu'une personne de sa condition et de ses compétences ait pu se discréditer par ses dernières allocutions.

Les intentions de votes en sa faveur ne dépassent pas 3 % et ces mini-candidats aux élections faussent la donne et discréditent les autres partis dont les tendances s'en répondent.

Ce fut une regrettable erreur de Mr hollande qui a perdu des points pour cette raison.

Maintenant, l'écologie n'est que l'application du respect de l'environnement et la surveillance des abus, je me demande quel poids cela jouerait-il en politique internationale devant des pays comme la chine ou les Etats-Unis pour lesquels l'écologie est une vaste rigolade.

Qui plus est, l'écologie a créé la culture "bio", c'est à dire exactement ce qu'on faisait avant l'avènement des engrais chimiques sauf que le "Bio" est plus cher que le "chimique" et donc antisocial puisque le pouvoir d'achat en pâti.

Si encore les écologistes s'attelaient à faire réduire les emballages qui sont une des plus grosses nuisances de notre époque, je comprendrais qu'ils puissent faire pressions sur certains comportements.

Cependant, je n'ai pas entendu de discours incluant cet état de fait.

On nous demande juste de faire attention à nos déchets, qu'on nous impose par des emballages de plus en plus sophistiqués et de plus en plus envahissants.

Nous payons donc l'emballage et nous payons aussi sa destruction quand on peut le détruire, ou le recycler.

C'aurait été un bon argument écologique dans l'intérêt des consommateurs. Raté.

BoutinMadame Christine Boutin.

Un temps ministre, députée, accumule les gaffes quand elle ne pleure pas à l'Assemblée nationale.

Femme intelligente et cultivée mais n'ayant pas de politique bien arrêtée.

Je n'en connais pas plus et son crédit, 0,5 % d'intentions de votes devrait l'inciter à jeter l'éponge comme l'a intelligemment fait Mr Chevènement.

Puis viennent les autres candidats.

J'allais mettre les "fouteurs de merde" mais je reste correct.

Corrine LepageMadame Corinne Lepage.

A l'instar de Mme Le Pen elle cherche aussi 500 signatures sauf qu'entre elle et Mme Le Pen il y a gouffre électoral puisque cette dernière est créditée de plus de 20 % d'intentions de votes alors que l'autre est crédité de 40 fois moins.

Entre se répondre d'un mouvement supposé ouvrier et prétendre diriger un pays il y a un gouffre absolument infranchissable.

Mme Arlette Laguiller s'y est essayée durant un demi-siècle sans autre succès que de se faire mousser devant les caméras.

Nathalie ArthaudMadame Nathalie Arthaud.

Sister-ship d'Arlette Laguiller mais sans sa vindicte ni sa force de persuasion.

0,5 % d'intentions de votes. Passons.

MorinMonsieur Hervé Morin.

Trop tard, il a loupé la marche.

Mais la première, lui. 1 % d'intentions de votes.

Président du Nouveau Centre (En fait ça ne veut absolument rien dire) tard arrivé et certainement tôt reparti.

Passons aussi.

Nicolas Dupont AignanMonsieur Nicolas Dupont-Aignan.

Président de "Debout la République", 0,5 % d'intentions de votes.

République debout depuis le 21 septembre 1792 par l'abolition de la royauté et le sacre de napoléon 1er.

La dénomination de ce parti, puisque parti il y a (Ne pas oublier que ce sont tous les contribuables qui financent les partis politiques, raison de ce si grand nombre. Encore le fric !) le discrédite d'entrée.

Pour rentrer en politique, il faut avoir "baigné" dedans et surtout commencer jeune.

On se rappelle des vieillards (certains à la limite séniles) qui ont gouverné la France dans les précédentes Républiques, surtout la quatrième jusqu'en 1958.

Maintenant, Mr Dupont Aignan n'est pas un vieillard, mais si on compte une vingtaine d'année avant de pouvoir obtenir une place confortable en politique, des questions se posent.

PoutouMonsieur Philippe Poutou.

Anarchiste anticapitaliste.

Bref exactement tout le contraire de ce qu'il faut pour relever un pays "malade".

Crédité de 0,5 % d'intentions de votes, c'est à dire tous les anarchistes qui veulent, depuis des millénaires, changer le monde.

Frédéric NihousMonsieur Frédéric Nihous.

Pêche, chasse et traditions. 0 % d'intention de vote.

J'espère que ses adhérents ont assez de pognon pour payer sa campagne.

Certainement pour obtenir l'autorisation de pouvoir saboter la nature en faisant à peu près tout et n'importe quoi en matière de détente du week-end.

Tuer des animaux pour se nourrir est dans les gênes et se justifie quand il n'y a rien d'autre. Ce qui n'est plus le cas à notre époque du moins dans nos pays en surconsommation.

Tuer pour faire la bringue entre copains nantis pour étaler sur les murs les "trophées" de chasse doit être une raison plausible, du moins pour certains, à se présenter au suffrage universel en vue d'une élection Présidentielle.

Maintenant, si c'est pour acheter des fusils de chasse deux coup pour contrer les "Kalachnikovs" des loubards de certaines villes, il va lui falloir du monde parce qu'entre quelques petits bourgeois qui tripotent le fusil sur des cibles sans défense et les bandes surarmées qui déciment les banlieues, il y a un gouffre qu'il n'a pas encore assimilé.

Sauf faire comme aux Etats-Unis, vente libre d'armes pour transformer le pays en terrains de tir aux pigeons ou donner l'occasion à quelques malades de régler des comptes personnels.

La bienséance et le respect de l'individu ne me permet pas de continuer à décrire ce que je pense de ce Monsieur et je lui conseille également de se désister pour aller faire un bon "gueuleton" avec ses amis dans une auberge qui lui cuira son trophée de chasse, ça coute moins cher qu'une campagne électorale absolument inutile.

En fait, Mme Le Pen qui n'a pas ses 500 signatures, serait désavantagée par ces derniers candidats insignifiants qui, eux, auraient les 500 signatures. Ça ne sent pas l'arnaque et la magouille ? 

Demain, mes conclusions et mon analyse qui n'engage que moi.

Bonne journée.

Si vous désirez recevoir mon blog automatiquement, inscrivez-vous à la newsletter, bandeau droit du blog. C'est gratuit et sans danger. 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article