Deux réponses

Publié le par francois.ihuel15.over-blog.fr

Liens : http://francois.ihuel.over-blog.fr/ & http://francois.ihuel05.over-blog.fr/ &http://francois.ihuel15.over-blog.fr/ http://www.francois-ihuel-05.com/


La première c'est mon désistement de la "course" aux élections municipales.


Entre une pathologie passagère légère et une autre (Voire plusieurs) plus lourde n'ayant pas de durée bien définie il est raisonnable de penser qu'on ne peut en même temps être efficace dans une fonction fatigante (Maire, ce n'est pas spécialement reposant surtout pour l'esprit) et indisponible souvent pour cause de santé.


Soyons juste et logique, persévérer ne me servirait à rien sauf accentuer les maux qui existent.


Je suis assailli d'appels téléphoniques, je comprends certaines déceptions. Ceux qui en sont ravis ne m'ont pas téléphoné.


Rien n'entrave donc qu'une liste FN puisse prendre la relève, la décision ne m'appartient plus sachant toutefois que certains de mes colistiers n'iront pas avec quelqu'un d'autre. La personne comptant, pour eux, plus que la tendance politique.


On me demande pour qui je vais voter alors ?


Je devrais ne pas répondre pour raison d'étique mais si je ne le fais pas on va me repprocher quelque "sournoiseries" déjà abordées.


Pour une liste FN bien sûr si quelqu'un prend la relève comme je l'ai envisagé, pour Mr Gryzka dans le cas contraire et pour Mr Fromm (Le vote blanc n'étant pas encore pris en compte) si Mr Murgiat parvient au deuxième tour contre ce premier. (Je vais m'attirer l'ire de certains mais je m'en fous, je ne considère pas l'action politique politicienne mais les capacités à représenter la ville)


Ce n'est qu'une décision personnelle qui n'engage que moi.


Le travail, maintenant commencé par la municipalité actuelle, doit être terminé sans grever encore un peu plus le budget de la ville, les projets utopiques de Mr Murgiat vont dans le sens contraire.


S'il est nécessaire de lui barrer le chemin (Utilisant ce terme très usité ces derniers temps contre le FN) je ferais barrage à Mr Murgiat pour desservir son parti, que je combat vu l'état dans lequel il est devenu, mais surtout pour que le parachute reparte vite au prochain coup de vent électoral qui assainira le climat briançonnais tendu entre les candidats.


Je ne doute pas un instant que Mr Murgiat tente d'écraser Mr Gryzka par des artifices "tordus" mais comme ce sont les briançonnais qui ont la réponse ces derniers ne tomberont certainement pas dans le panneau "UMP" qui consiste à promettre l'intenable et l'irréaliste.


Je reste en observateur en persistant dans le fait que la seule chose qui puisse satisfaire les briançonnais c'est un "break" financier de plusieurs années.


La deuxième.


banquesConcerne ma page "Avant, c'était bien ?".


Quelques Mails sont arrivés sur ma boite me disant que les banques prêtaient bien avant 1968.


C'est exact, les premiers prêts aux ménages pour l'électroménager balbutiant ont été effectués dès 1951, cependant les critères étaient draconiens puisque peu de ménages possédaient un compte bancaire tel qu'on le conçoit aujourd'hui.


C'est à partir de 1967 que le crédit aux particuliers à pris tout son essor.


Ce sont dissociées des banques traditionnelles les grandes sociétés de crédit. (Tout en restant sous leur coupe mais çà c'est encore autre chose !) 

 

 

Cofidis w484La banque aux gros mollets.


Et aux coureurs capricieux (Les larmes de crocodile du "benêt" faux-cul Virenque, Tour de France 1998, affaire Festina), trop payés pour être crédibles et trop "vérolés" pour garder un peu d'amour propre.


Effectivement qui n'a pas vu ces splendides publicités pendant le Tour de France ?


Les sommes énormes brassées durant cette compétition annuelle proviennent des taux d'usure prohibitifs de ces sociétés de crédit, investir pour gagner plus, le rêve de tous les entrepreneurs.


Ceux qui payent ce sont ceux qui engraissent ces banques, donc le citoyen moyen.


les sociétés de crédit ne prêtent pas pour rendre service à une population laborieuse, elle prêtent pour avoir un maximum de "pigeons" à plumer afin de vivre confortablement sur le dos de ces pauvres gens qui n'ont rien compris aux baratins de ceux qui les plument.


Maintenant, partant du principe que ce sont ceux qui dépensent 250 Euros par mois en clopes, 300 Euros en apéros divers au café ou à la maison, qui jouent plusieurs centaines d'Euros au Loto ou autres jeux à gratter, il est compréhensible que ceux qui en profitent ne se lassent pas de cette manne insondable si peu regardante de son budget.


Partant du principe qu'une bonne partie des gens qui râlent contre l'augmentation de 0,03 Euro le litre de gasoil pour deux pleins par mois, ce qui leur coute environ 3 Euros de plus par mois (Soit la moitié du prix d'un paquet de cigarettes quotidien), les sociétés de crédit seront toujours là pour trouver une solution au budget de ces gens qui n'arrivent pas à joindre les deux bouts à en être obligé de restreindre l'indispensable au profit du superflu pour lequel ils sont prêts à tout sacrifier.


Comprenne qui pourra.


Ne pas oublier que l'Etat se base sur ce genre de statistiques pour considérer que tant qu'il y a de l'argent pour le superflu il y en a pour le fisc.


Donc, mesdames et messieurs, les magnifiques véhicules du tour de France (et autres), les beaux coureurs et la magnifique caravane publicitaire c'est votre argent investi malgré vous.


Campagne-Pub-Sofinco-1.pngUne autre, SOFINCO.


A la gestion assez "merdique" (Opinion personnelle) tellement ils ont de bureaux et personnels à travers la France concernant certains dossiers, cette société (Banque) promet monts et merveilles, jusqu'à faire des cadeaux à ses futurs potentiels clients. (Tient encore des cadeaux !)


Ça doit marcher puisqu'il y a pas mal de monde à s'endetter pour des années à des taux frisant quelque fois l'inconcevable mais camouflés par des offres alléchantes et surtout par le baratin bien rôdé des conseillers financiers formés pour ce faire.


Je n'ai jamais connu un seul organisme bancaire qui faisait des cadeaux, la crédulité des gens est exploitée à son maximum par force promesses de lendemains heureux et d'avenirs qui brillent.


Cependant, pour sponsoriser les courses "Transat" et autres sports il faut de l'argent, celui des "gogos" qui payent des taux prohibitifs afin de financer les millionnaires désoeuvrés en quête de sensations maritimes.


sofinco-pret-perso-4-7-pour-centTaux alléchants.


En effet, emprunter 8000 Euros sur lesquels on ne paye que 376 Euros en plus c'est superbe.


Oui mais pour un an !


Considérant un remboursement de 180 Euros par mois sur 8000 empruntés ne seront déduits que 2160 Euros soit un reliquat de 6216 Euros toujours au taux de 4,7 % soit 6508 Euros qui repartent pour une année supplémentaire.


Bref, je ne vais pas faire un cours vous calculerez vous-même en considérant que la société de crédit, entre-temps, vous fera miroiter de magnifiques avantages et "cadeaux" à souscrire un autre prêt pour autre chose en incluant le présent pour réduire les frais.


En fait ça ne fait que les augmenter mais c'est tellement tourné que la plupart s'y laissent prendre, j'en fut. 


Les clients, pris dans la spirale du crédit et des facilités accordées, rentrent dans le compliqué boulevard du financement des multinationales, riches à crever, qui n'en ont jamais assez.


24-HEURES-DU-MANS-2012-PESCA-03-MANU-COLLARD-Photo-Thierry-CETELEM la banque du bonheur. (Le leur)


On habille donc des véhicules aux prix inconcevables aux couleurs de la société de crédit pour faire de la "PUB" aux frais des clients afin d'attirer encore plus de clients à plumer. 


C'est donc "une" des principaux fournisseurs des commissions de surendettement de la Banque de France.


Ça les mets dans un drôle d'état ces clients !


téléchargementSimplices capita memoriam manserunt. (Simple d'esprit)


En effet, on pourrait penser que cette caricature rend tellement abruti que seul un simple d'esprit pourrait s'y laisser prendre !


Vu la "tronche" du gars et le déguisement de l'autre (Déguisé heureusement, ce serait moi je n'oserais plus sortir dans la rue) on peut en déduire que l'endettement rend débile, exactement comme la "PUB" d'ailleurs.


Le pire c'est que ces publicités archi-débiles sont financées elles aussi par les intérêts que vous versez et les frais qui accompagnent.


cetelem-metroAprès avoir signé plusieurs contrats.


Ou le même plusieurs fois restructurés avec une rallonge, on en arrive à cet état de délabrement intellectuel irréversible. (On a gardé la cravate pour faire plus sérieux)


Il n'y a encore que cinquante ans on se retrouvait à Sainte-Anne pour moins que çà. (Centre psychiatrique parisien célèbre, appellé "asile de fous" et maintenant centre psychothérapeute ou neurologique, par pudeur ou néologisme, allez savoir !)


Il faut dire, de crainte d'être rendu dans un tel état rien qu'en ayant refusé de signer un contrat avec CETELEM, qu'on n'hésite pas un instant, on va suicider nos économies auprès de cette société, si clairvoyante qu'elle prend même soin de l'état psychique et mental de ses futurs clients pour leur éviter des déconvenues et surtout pour qu'ils ne fassent d'économies qu'au profit de cette "banque".


Quand les banquiers se substituent aux médecins spécialisés dans ce domaine mental c'est qu'il y a matière à en tirer profit.


Savoir que les consultations médicales sont remboursées par la sécurité Sociale, pas les taux d'intérêts abusif.  En fait si la "Sécu" devait rembourser la connerie humaine le budget d'un siècle de l'Etat n'y suffirait pas.


Maintenant ce n'est pas un conseil, chacun fait ce qu'il veut, c'est une expérience à laquelle j'ai heureusement mis fin il y a déjà plus de dix ans en conseillant au maximum de mes connaissances de faire des économies personnelles (Quand on peut) sur un livret d'épargne que de se lancer dans des "crédit-goufres". 


Jadis on économisait avant d'acheter, c'était moins cher (Pas de crédit à rembourser) et on respectait bien plus un achat si chèrement acquis pour le faire durer.


Le crédit c'est un peu comme l'assistanat, moins ça nous coute (Prêts) et plus on gaspille ce qu'on acquiert.


Bref pour finir j'espère avoir partiellement répondu aux interpellations qui ont suivi cette page spécifique de blog.


A bientôt pour autre chose.


Si vous désirez recevoir mon blog automatiquement, inscrivez-vous à la newsletter, bandeau droit du blog. C'est gratuit et sans danger. 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article