Désillusions et quelques vues

Publié le par francois.ihuel15.over-blog.fr

Liens : http://francois.ihuel.over-blog.fr/  &  http://francois.ihuel05.over-blog.fr/

 

100 8767

Serre Ratier (La Salle Les Alpes).

 

9h15, -16°.

DSCN5962

Le Grand Peygu 2796 mètres.

 

En bas de la photo les forts, des Trois Têtes et du Randouillet.

DSCN5965

La Gérarde, commune de Saint Chaffrey.

DSCN5967

L'Infernet 2377 m, Pic de l'Aiguiller 2725 m le Mélézin 2680 m et le flanc Nord Est du Prorel.

DSCN5969

Le rond point de Saint Chaffrey.

 

Avec une télécabine du téléphérique de Chantemerle, une des premières bien sûr qui date de 1941, celle de l'inauguration.

 

Toutefois, ce téléphérique fonctionnait pendant la guerre, utilisé par les occupants.

 

Sa construction daterait de 1937 (Sous réserve pour la date) et a été interrompu par la guerre.

 

Ce sont les allemands qui l'auraient terminé. (Mais je vais mieux me renseigner)

DSCN5970

Les Têtes de Sainte Marguerite, 2796 m.

DSCN5971

La crête de l'avenue Baldenberger, environ un mètre près des grilles.

 

Comme l'an passé, c'est dur de pousser la neige en contrebas.

 

Il y a bien des fraises mais ce n'est pas la saison et quand c'est la saison il n'y a plus de neige.

DSCN5972

Pour prendre le bus, c'est un régal, surtout pour en descendre.

 

Mais il y a aussi ailleurs, à voir demain.

DSCN5973

Route de Grenoble.

DSCN5974

Passage pour piéton.

 

Réservé aux acrobates pour escalader, et voiture et boudin de neige.

 

Au moins, ça c'est une vraie ville de montagne.

DSCN5975

Pour accéder à la poste.

 

C'est marrant, j'aurais dû mettre les photos de l'hiver dernier, c'est à l'identique.

DSCN5978

La porte de Pignerol.

DSCN5979

Des barrières de péage et leur poste de distribution de tickets.

 

Aussi lecteur de carte, pour les riverains afin qu'ils aient enfin le droit de payer pour habiter la vieille ville et le Champ de Mars.

 

En fait, payer pour pouvoir rentrer chez soi sans aller garer en ville du bas, payante aussi, mais beaucoup moins cher.

 

Puis monter en bus (A condition de rentrer avant le dernier, vers dix neuf heures) et redescendre également en bus le lendemain récupérer sa voiture (A condition de ne pas commencer avant le premier, à 7h05 exactement).

DSCN5980

 Se garer sur le champ de Mars relève (Mais c'est provisoire) de l'acrobatie.

 

Places restreintes au plus près, travaux oblige et il faut absolument que la pompe à fric soit opérationnelle pour Noël.

 

Plus loin c'est vide mais il faut marcher.

DSCN5982

Ne plus sortir par le milieu.

 

Et obligation de marquer le "Stop", mais là, il n'y a pas le choix.

 

Sortie condamnée par des plots en bois et pour ne pas les abimer avant que le ciment ne prenne par moins quinze degrés on a mis des plots de chantier. (Il faudrait redresser la flèche, bizarre cette direction).

DSCN5988

Et le porte-monnaie municipal.

 

Pas encore opérationnel et il y a un dégagement sur la droite.

 

Certainement pour installer la pompe "spéciale poids lourds" mais comme il n'y a rien, je ne m'avance pas sur le sujet. Attendons.

DSCN5983

Le fort Dauphin vu du Champ de Mars.

 

Et le glacis qui n'est pas mobilisé cette année.

 

Les plus démunis n'auront pas à aller payer pour une heure de luge.

DSCN5991

Eviter de monter la luge avec la voiture.

 

C'est délicat et même en pneus neige chaînés ça ne montera pas.

 

A pied c'est plus sûr.  DSCN5984-copie-1.JPG

Il y a beaucoup de place sur cette partie du parking bien dégagé.

DSCN5986

Vraiment beaucoup de place.

 

Même inachevé, il est déjà dissuasif ce parking.

DSCN5990

Très dissuasif.

 

Mais où sont les voitures ?

DSCN6023

Et bien ! Mais elles sont là !

DSCN5987

Le fort des Trois Têtes, sur fond de Janus, sommet de Château Jouan, 2565 m.

DSCN5992

La porte du Grand Colombier.

 

Celle qui a encore sa herse en état de fonctionnement.

DSCN6005

La neige atténue la crasse.

 

Mais ne la nettoie pas, dommage, qu'est ce que la ville serait propre !

DSCN6007

L'occupation de la voie publique.

 

Par quelqu'un déjà cité, entrave le stationnement à cette place qui est privilégiée pour y mettre la neige raclée sur la place Dauphine.

 

Parking payant, place "squattée", neige accumulée, il promet l'hiver.

 

Désillusion complète.

 

Hier, j'avais pensé que les choses avaient été prises en compte. Loupé.

 

Les employés qui ont nettoyé la place du Temple ont reçu l'ordre d'arrêter pour dégager le parking de la mairie.

 

La veille d'un week-end ça peut toujours être utile.

 

Source d'information sûre mais confidentielle.

 

Le personnel ne doit plus comprendre grand chose surtout quand on leur dit que de dégager la vieille ville n'est pas franchement nécessaire.

 

Vous pouvez démentir, Mr le chef des services techniques ?

DSCN6015

Le Mélézin.

DSCN6016

Les Toulouzannes et Villard St Pancrace.

 

Dans une légère brume, j'attends la fin d'obsèques à la Collégiale.

DSCN6017

Dans laquelle il y a des radiateurs.

 

Electriques s'il vous plait.

DSCN6018

Ici aussi, deux.

DSCN6019

Et encore là, deux aussi.

 

Quelle consommation !

DSCN6020

Il faut dire qu'il y a du volume.

 

Six radiateurs n'y parviendront pas.

 

Bon, d'accord, c'est juste le temps d'une messe ou d'obsèques.

 

Mais comme l'air chaud plus léger monte, en bas ça ne sert pas à grand chose.

 

Pourquoi avoir attendu le début des périodes froides pour s'atteler aux travaux de chaudière ?

 

Pas d'info et pas de réponse aux appels téléphoniques.

DSCN6021

A travers les vitraux le soleil fait ce qu'il peut.

 

Mais il peut peu.

DSCN6022

On a l'école "Mi-chaussée" et la rue "Mi-glacée"

 

Ou la Gargouille, ou la Grande rue, ou la patinoire de la vieille ville.

 

Pas de sel, pas de sous mais !

DSCN6008

On a des idées.

 

L'écologie allant dans le sens des économies, acheter plus cher pour faire plus de dette.

 

Et puis couper des arbres pour ne pas se casser la gueule sur des chaussées et trottoirs (quand il y a des trottoirs) non déneigés pas les services qui vont étaler ces copeaux de bois au lieu de déneiger relève du surréalisme.

 

Il parait qu'on peut récupérer les copeaux, là je me marre, je vois très bien l'image du pauvre Baptiste, à quatre pattes en train de ramasser les "plaquettes" puisqu'on ne les nomme pas copeaux.

 

La, c'est une connerie de plus à mettre dans le livre des records, une ville sur-surendettée qui remplace le sel largement disponible par des éléments nouveaux dont on n'ose même pas nous annoncer le prix va faire bondir les riverains payeurs.

 

Avec le parking du Champ de Mars, question gaspillage financier on ne peut faire mieux.

 

C'est qui ? L'initiateur (trice) de cette brillante idée ?

 

Franchement, cette ville, c'est vraiment tout et n'importe quoi.

 

Ah si, on a refait l'enrobé de la rue du Bacchu-ber, certainement stratégique pour y apporter autant de soins. L'avenue du Lautaret ? Pfff, pacotille à côté !

 

Et au moins, à Pont de Cervières, on pourra danser sans se tordre les pieds. (Pour les érudits)

 

Putain, on est plié de rire de voir de telles conneries.

 

Allez, à demain pour la suite, j'ai trop de photos pour une seule page.

 

Et puis demain on va en bas, ce n'est pas mal non plus.

 

Bonne nuit quand même.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article