Concours de trous en vieille ville.

Publié le par francois.ihuel15.over-blog.fr

Liens : http://francois.ihuel.over-blog.fr/  &  http://francois.ihuel05.over-blog.fr/

 

DSCN6712

Ceci, c'est un parking.

 

Avec des trous mais bouchés provisoirement par la glace qui recouvre le parking.

 

Comme il n'y a pas de fraise à glace dans la commune et que le sel est proscrit il faut attendre le dégel.

 

Pour le moment le parking est gratuit, il sera payant aux vacances scolaires mais à défaut de glace à la fraise il n'y aura certainement pas de fraise à glace pour compenser.

 

Pour les glaces à la fraise il faut attendre les beaux jours, donc le dégel.

 

Nous avons quelques spécialistes en vieille ville mais en ajoutant le prix du parking, l'augmentation des prix et des carburants il va y avoir défection de clientèle.

 

Concernant le carburant, d'ailleurs, j'ai remarqué que de descendre de 500 mètres avait un effet particulier sur les prix.

 

Ou plutôt, de monter d'Embrun à Briançon le carburant prenait environ 6 à 10 centimes du litre suivant les stations.

 

Sachant (pour les pro's) qu'un camion citerne semi-remorque transporte 32 000 litres de carburant, il faut en déduire que la montée des rampes de l'Argentière revient à bénéficier d'environ 2500 € par camion pour seulement 30 km aller et retour.

 

Moi je veux bien effectuer deux voyages par mois, c'est très très lucratif.

 

Au passage, Mr le Maire n'y est strictement pour rien et je pense que côté régional il y a un laxisme qui laisse interrogateur.

 

Revenons à notre parking.

DSCN6713

Après avoir trouvé une place non dégagée de glace (il n'y en a pas. De place déglacées, bien sûr).

 

 

J'ai pris quelques clichés.

 

Ce dernier, ci-dessus, laisse apparaître un trou étanche à la glace et encore visible.

DSCN6714

Ce pourrait être une coulure d'eau.

 

C'en est une d'ailleurs mais elle est gelée. Venant du Champ de Mars, la lumière de face, je n'ai pas vu cet oubli chronique municipal et me suis étalé au sol en me faisant relativement mal.

 

Un témoin s'est proposé à m'aider et à appeler un médecin et un touriste Italien m'a aidé à me relever.

 

Entier, je ne donne pas de suite médicales et juridiques (Pour le moment) à cet accident bien que l'envie m'en ait traversé l'esprit.

 

Sachant les tribunaux débordés de ce genre de problèmes, connaissant la mauvaise fois municipale (Les silences sont souvent plus révélateurs que les discours) je ne vais pas m'emmerder à engager une procédure.

 

J'ai quand même appelé la mairie, le secrétariat du maire plus exactement, et j'ai laissé un message sur la boite vocale, seule présente à son poste.

 

Comme d'habitude, pas de réponse.

 

Pour quelqu'un qui veut se présenter à une élection d'importance, je trouve que notre maire est plutôt désinvolte vis à vis des Briançonnais et que dire s'il a un poste aux prochaines élections cantonales.

 

Le sel proscrit, les plaquettes inexistantes (Heureusement, vu le prix) mais sur de la glace je n'en verrais pas l'utilité et on n'en entend plus parler, que reste t-il pour le bien être des payeurs pompe à fric..

DSCN6715

Ici, c'est la porte de Pignerol.

 

Et le tablier en bois que Mr le Maire à fait transpercer de deux beaux trous (Volontaires ceux-là)  l'an passé pour laisser s'écouler les eaux stagnantes de la fonte des neiges non enlevées.

 

Cette année, il y a beaucoup moins de neige mais elle n'est toujours pas enlevée.

 

D'ailleurs, en ville, on ne voit plus d'employés municipaux autrement que dans divers véhicules.

 

Non qu'ils ne veuillent travailler, ils vont là où on leur demande et font ce qu'on leur commande. Au fait, qui commande ?

DSCN6716

Si mes prévisions de l'été dernier se confirment !

 

L'arche de la porte de Pignerol ne va pas tarder à rendre l'âme.

 

De l'eau et du gel, vous connaissez tous le phénomène et les conséquences.

 

Enfin, presque tous.

 

Remarquable nature qui réussi à persévérer sur notre patrimoine, encore bien verte la nature. (La plante à gauche)

 

Comme quoi ont peut être responsable mais pas coupable, des mois de signalements.

DSCN6718

Et ça pousse partout.

 

Sur les abribus, sur les toits des forts, sur la Collégiale, etc. Mais je n'ai pas fait d'inventaire, ce n'est pas mon boulot.

DSCN6720

Et quand la glace tombe des toits ! 

 

Au dessus de passages fréquentés, il est préférable de ne pas s'y trouver ; En automne les ardoises et l'hiver la glace.

 

Il en a des tuiles dans cette ville !

DSCN6721

C'est derrière la poterne de la place du Temple, côté Collégiale.

 

Il y a aussi les décharges des toits mais ça c'est connu, signalé et incontournable.

DSCN6722

Le Mélézin, le 11 au matin pour être précis.

DSCN6723

La ville.

 

Qui attend depuis quelques temps qu'on veuille bien s'occuper réellement d'elle.

DSCN6725

Et ! Miracle (derrière la Collégiale ça se conçoit) pas une voiture.

DSCN6726

La non plus.DSCN6727

Et encore là non plus.

 

Je ne me souviens pas d'un vide intégral à cet endroit.

 

Mais il ne doit pas y avoir bien longtemps, les traces sont révélatrices.

 

Mais il y a les trous, nos fameux trous.

DSCN6728

Aussi beaux qu'avenue du Lautaret, mais plus ronds.

 

Moins de passage sans doute mais preuve flagrante qu'ils sont plus anciens.

 

En fait plusieurs mois, voire plusieurs trimestres.

 

Vous savez, ces trous bleus que le rose ne peut combler.

DSCN6729

Tout aussi profond que les autres de la ville.

DSCN6730

L'intérieur d'une échauguette.

 

Visites fortement déconseillées.

 

Au fait, ils visitent quoi ? Les touristes !

DSCN6732

Et bien l'avenue Vauban !

 

Et ils comptent les trous pour le concours.

DSCN6733

Il y en a aussi de magnifiques.

 

Certainement classés, ils sont très anciens.

DSCN6735

La banquise Vauban de l'an passé.

 

Mais elle s'est déplacée, mouvements tectoniques oblige, mais seulement vingt cinq centimètres d'épaisseur.

 

L'an passé c'était plus de trente mais il faisait plus froid et le personnel était partiellement en congé.

 

Cette année aussi sauf que certains congés sont devenus définitifs, compressions de personnel et dette, et puis il faut payer le parking du Champ de Mars.

 

Pourtant, dans le programme socialiste, il y a la préservation des emplois, entre autres. (Sans arrières pensées, je suis apolitique)

DSCN6736

Eventuellement payer l'enlèvement des voitures.

 

Surtout quand on vient de voir autant de places de libres.

 

Mais c'est chronique, c'est normal, c'est Briançon.

DSCN6737

Je crois que c'est un accès à un passage pour piétons.

 

Mais il faudrait vérifier, vu l'état j'ai un doute.

DSCN6731

Avenue Vauban à Briançon 1346 mètres.

DSCN6738

Rue principale de Chantemerle 1371 mètres.

 

Même jour et sensiblement même heure.

 

A mon avis, plus on monte en montagne plus il fait doux.

 

A moins que ce soit géré autrement, c'est probablement ça.

 

La route est en état, c'est normal, déneigée on voit les trous et on peut réparer.

 

Mais alors ! A Briançon ! En été !

 

On ne voit rien, le poids de la dette rend aveugle.

DSCN6743

Il y a pourtant de si belles choses à voir.

 

La suite demain, ce soir c'est largement suffisant.

 

Bonne nuit.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article