Chat alors, qu'est-ce c'hest beau !

Publié le par francois.ihuel15.over-blog.fr

Liens : http://francois.ihuel.over-blog.fr/ & http://francois.ihuel05.over-blog.fr/ &http://francois.ihuel15.over-blog.fr/ http://www.francois-ihuel-05.com/

DSCN8773Briançon ce matin.

Il ne pleut plus et les températures remontent.

DSCN8774Les Crêtes de Peyrolle.

Point culminant à 2645 mètres.

Qui séparent la vallée de la Clarée de la vallée de la Guisane.

DSCN8775L'Infernet, 2377 mètres.

DSCN8776Le Chenaillet, 2650 mètres.

Au-dessus de la vallée de la Cerveyrette.

DSCN8780Le Mélézin, 2777 mètres.

Ecrasé par son "imposance", Villard saint Pancrace.

DSCN8782Peyre Eyraute, 2903 mètres.

DSCN8783La Maison de Catherine.

Chalet hôtelier de Puy Saint Pierre.

DSCN8785Montgenèvre.

Dans les neiges. Du moins à la limite pluie-neige de ce jour.

DSCN8786La Vachette sur fond du massif de la tête Noire, 2630 mètres.

DSCN8787La Durance, tumultueuse encore, ce jour.

 Maintenant, la presque totalité, des eaux qui coulent ici, provient de la Clarée.

DSCN8788La Vachette, vu côté italien.

Ce n'est pas le beau temps mais ce matin c'est dégagé.

DSCN8790Le fort des Trois Têtes.

Vu de la route d'Italie.

DSCN8791Le Montbrison, 2818 mètres pour le Pic.

Les Tenailles à 2568 mètres.

DSCN8792Le Mélézin vu de la route d'Italie.

DSCN8794Le fort du Château.

Qui domine la cité Vauban ou vieille ville.

DSCN8796Le Prorel vu de La Salle les Alpes, 2566 mètres.

DSCN8797Les Têtes de saintes Marguerite.

Les trois plus hautes : 2588, 2675 et 2794 mètres.

DSCN8798Couleurs d'automne à La Chirouze.

Hameau de La Salle les Alpes.

DSCN8799Un fauve de haute montagne.

En liberté.

DSCN8800Ah "ben" chat alors.

Où sont les souris, mulots et autres.

Dans un jour ou deux, une petite balade en ville, pour voir ce qui a évolué et ce qui a été ignoré.

Bonne soirée.

Si vous désirez recevoir mon blog automatiquement, inscrivez-vous à la newsletter, bandeau droit du blog. C'est gratuit et sans danger. 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article