Ceinture d'astéroïdes

Publié le par francois.ihuel15.over-blog.fr

Liens : http://francois.ihuel.over-blog.fr/ & http://francois.ihuel05.over-blog.fr/ &http://francois.ihuel15.over-blog.fr/ http://www.francois-ihuel-05.com/

ceinture-asteroidesUn train de cailloux.

Cette image ne donne qu'une vision très partielle de ce qu'est ce train.

Jupiter possède effectivement des anneaux mais si ténus qu'ils sont invisibles.

Qui plus est les distances ne permettent pas d'observer un astre d'un autre avec un tel réalisme.

asteroides principaleCette image serait plus approchante.

Eloignée de nous par une distance de 330 millions de kilomètres cette ceinture est étendue vers l'extérieur sur 200 millions de kilomètres.

En fait la concentration qui en est présentée est très exagérée, elle contient environ 30 millions de corps en mouvement dispersés, sur une surface de 656 millions de kilomètres carrés, dont près de deux millions de plus d'un kilomètre de dimension, on ne peut parler de diamètre pour des objets difformes.

Seuls les plus gros, plus de cent kilomètres, s'arrondissent du fait de la gravité que leur masse génère.

Les collisions sont fréquentes (A l'échelle géologique) pour les astéroïdes de plus de 10 kilomètres, ce qui se généralise par la fragmentation des deux éléments primitifs en collision et la désordonnance de la nouvelle trajectoire des morceaux ainsi dispersés.

La collision d'astéroïdes plus gros se traduit généralement par la fusion des deux en un seul encore plus gros, ce qui est à l'origine de la formation des planètes.

La ceinture serait une potentielle planète que l'attraction de Jupiter aurait interrompu dans son processus de formation.

Collision astéroidesDe la collision d'astéroïdes....

....Se créés des météorites, ceux qui acquièrent une vitesse suffisante de libération sortent de la ceinture et se promènent dans l'espace.

La majeure partie est absorbé par Jupiter dont l'attraction sur la ceinture est énorme quand elle en est proche, les collisions sont pratiquement toutes générées par le voisinage quand la planète est proche.

Cependant, et selon certaines périodes, il arrive qu'un puisse s'échapper vers l'intérieur de l'orbite de la ceinture, il est alors happé par le champ gravitationnel du soleil et commence une course elliptique autour de ce dernier.

Cette nouvelle orbite croise, de façon régulière, les orbites des planètes telluriques dont la terre.

Les collisions sont fréquentes, pour la Terre aussi.

meteorite.jpegL'entrée dans l'atmosphère....

Est des plus mouvementé, ce bouclier naturel qui nous protège a aussi la particularité de désagréger la presque totalité de ce qui arrive de l'espace.

Les satellites artificiels des humains sont très dangereusement exposés à ces météorites que rien n'arrête dans l'espace. 

Des impacts ont été révélés sur certains satellites, une météorite un peu grosse pulvériserait n'importe quel satellite humain ou vaisseau spacial.

Les plus petits météorites, de loin les plus nombreux, sont désagrégés en totalité par l'atmosphère terrestre si c'est leur destination.

D'autres, plus gros, parviennent à la surface de la terre de façon très réduite.

800px-AllendeMeteoriteLa météorite Allende de plus de deux tonnes.

Tombée en 1969 au Mexique n'est, de loin, pas la plus grosse de toutes mais la plus grosse dans sa composition carbonée.

Ahnighito 34t 2eme plus grande meteorite du monde Dscn678Météorite Ahnighito d'une trentaine de tonnes.

En fait un des fragments d'une météorite d'environ 200 tonnes qui s'est scindé, sous l'effet de la chaleur, en plusieurs morceaux en entrant dans l'atmosphère.

Ce fragment tombé au Groenland est le deuxième plus grand découvert au monde actuellement. D'autres, beaucoup plus imposants se sont enfoui plus profondément et d'autres, encore plus grand, ont traversé la croute terrestre pour s'intégrer au magma terrestre.

Ils ont donc fondu, dilué dans l'immense océan magmatique interne, ce qui est à l'origine de notre planète.

Ce dernier présente une surface vitrifiée due à la fusion partielle en entrant dans l'atmosphère.

Essentiellement ferreux ce sont ceux qui restent le plus proche de leur structure d'avant collision.

800px-The Hoba Meteorite near GrootfonteinHoba, 60 tonnes. (The Hoba Meteorite near Grootfontein)

C'est le plus gros découvert et visible, il pesait 66 tonnes lors de sa découverte, les pilleurs et autres collectionneurs l'ont réduit de six tonnes avant qu'il ne soit protégé de ces incivismes, comme on dit aujourd'hui.

Il présente également des traces de fusion de surface mais pas partout, c'est également un fragment.

Ces météorites sont tombés il y a plusieurs millions d'années, certains ont voyagé sur les glaces des inlandsis en déplacement durant ces périodes glaciaires, notamment la dernière.

Raison de leur découverte loin de leur point supposé d'impact.

Asteroide-Itokawa-Hayabusa-UNE.jpgAstéroïdes Itokawa provenant de la ceinture. (Photo agence spatiale japonaise)

C'est une des rares photos d'astéroïdes aussi nette.

Une sonde japonnaise s'est posée dessus en 2004, avec de grandes difficultés qui l'ont rendu inopérationnelle en presque totalité mais elle a ramené des poussières de ce "caillou" spatial.

Ce dernier ne mesure qu'environ 500 mètres de long et 220 de diamètre longitudinal.

Il y en a des millions dans la ceinture d'astéroïdes.

Galileo Ida n DactylGaliléo et Ida. (Photos sonde voyager)

Deux astéroïdes de la ceinture, de près de 30 kilomètres de dimensions maximum, c'est un astéroïde moyen, il y en a des dizaines de milliers dans la ceinture.

D'autres de plus de cent kilomètres sont assimilés à des planétoïdes.

600px-Ceres_optimized-copie-1.jpgCérès, astéroïde planétaire.

Le plus gros découvert jusqu'à maintenant dans cette ceinture, d'un diamètre de plus de 950 km sa forme ronde est le produit de sa gravité, plus un objet céleste est gros et plus il est uniforme.

A la limite, on pourrait dire que Cérès est une planète, plus petit d'environ deux fois et demi Pluton il a une orbite bien défini dans le système solaire.

Toutefois sa gravité ne permet pas de le considérer comme une planète, elle ne pourrait retenir aucun satellite.

Les représentations de la ceinture d'astéroïdes laisserait à penser que ces objets vagabondent en dépit du bon sens, en fait ils sont très éloignés les uns des autres (A l'échelle humaine) ce qui permet de traverser cette ceinture sans trop de difficultés.

L'étendue de cette ceinture la rend cohérente, très peu d'objets s'en échappent, ceux qui le font sont projetés vers l'extérieur de l'orbite.

Les connaissances de cette ceinture sont très diffuses et largement incomplètes, La petitesse et le nombre de ces éléments rendant les observations improbables, l'exploitation en profondeur est pratiquement nulle.

On peu néanmoins déduire que la totalité de tous les astéroides de la ceinture ne représente même pas le volume de la Lune.

On pourrait dire que la ceinture fait un tour complet du soleil en 6 ans, cependant, les astéroïdes n'étant pas tous à la même vitesse il est difficile d'établir une orbite bien définie donc une rotation juste.

Considérant la largeur de cette ceinture, 200 millions de kilomètres, les objets extérieurs sont beaucoup plus rapides que ceux de l'intérieur allant à une vitesse croissante à mesure qu'on s'éloigne.

Un peu comme un disque d'électrophone (Pour ceux qui se rappelle ce que c'est) le centre est quasi-immobile et la vitesse augmente à mesure qu'on s'éloigne du centre, basique donc.

Cette traversée a été longue, cinq jours durant lesquels je suis resté en "silence radio".

Continuons notre voyage vers Jupiter, la plus imposante et mystérieuses de nos planètes.

Bonne soirée.

Si vous désirez recevoir mon blog automatiquement, inscrivez-vous à la newsletter, bandeau droit du blog. C'est gratuit et sans danger. 


Jupiter travel

Commenter cet article