C'est peu mais ça vient

Publié le par francois.ihuel15.over-blog.fr

Liens : http://francois.ihuel.over-blog.fr/ & http://francois.ihuel05.over-blog.fr/ &http://francois.ihuel15.over-blog.fr/ http://www.francois-ihuel-05.com/

DSCN0062Le pic de Rochebrune, 3320 mètres.

La tête dans les nuages.

Quelques rares flocons sur le Queyras.

DSCN0063Pic de Peyre Eyraute, 2903 mètres.

Entres autres monts.

DSCN0064Le Grand Aréa, 2869 mètres.

Bien peu de neige à cette époque de l'année.

Hiver sans neige, (Du moins chez nous, un mètre à tout casser à 1500 mètres) celle qui est tombée n'a tenu que grâce au froid de début février et fond à grande vitesse les températures, en quinze jours, accusant une différence du plus de vingt degrés.

Ce dégel subit provoque aussi de nombreuses coulées de neige et de chutes de pierres.

La prudence est vivement conseillée dans certaines vallée, surtout La Clarée et la Cerveyrette, particulièrement accidentées et sujettes à des éboulements rocheux.

Les autres sont inaccessibles de par la fermeture des cols, Izoard, Galibier, etc.

Toutefois, la vallée de la Romanche, de l'autre côté du Lautaret après La Grave, est particulièrement sensible aux différences de températures et bien que très surveillée et mise en sécurité, les pentes abruptes sont sujettes à décrochement de roches. 

Petites pour la plupart mais certaines peuvent peser plusieurs dizaines de tonnes.

Donc prudence aussi de La Grave à Séchilienne, la route est verglacée la nuit et reçoit de nombreuses pierres le jour, dès le dégel.

Demain autre chose.

Bonne journée

Si vous désirez recevoir mon blog automatiquement, inscrivez-vous à la newsletter, bandeau droit du blog. C'est gratuit et sans danger. 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article