C'est le bordel ? Où ça !

Publié le par francois.ihuel15.over-blog.fr

Liens : http://francois.ihuel.over-blog.fr/  &  http://francois.ihuel05.over-blog.fr/

 

Ben ! Comme d'habitude ! A la mairie.

 

Du moins c'est ce qui apparait en lisant le journal.

 

Mais ce n'est que le journal, comme disait ma mère, le papier ça se laisse faire on peut donc y mettre ce qu'on veut du moment que ça marche.

2011 03 13 maire - copie

Mais il n'y a pas de fumée sans feu et le torchon brûle.

 

Ce n'est pas moi qui le dit c'est le Dauphiné Libéré, mais le résultat de mes recherches d'informations semble confirmer l'article de la page.

 

Mais je doute aussi que le terme soit exact, quand on dit que le "Torchon Brûle" c'est, en principe, entre amis de longue date et très liés, ce qui serait loin d'être le cas "présentement" (On n'est pas obligé de rouler les "R")

 

C'est d'ailleurs l'essentiel de cette page, non parce que les élections arrivent, comme déjà diffusé Mr le Maire à dit une fois qu'on était toujours suffisamment proche d'une élection pour s'en servir de prétexte, mais par le sérieux de mes informations.

 

Donc, retour à l'envoyeur puisqu'il utilise le même argument dans l'article du journal, pour se défendre, comme le fit en son temps Mr Sézanne en réunion du Conseil Municipal, voir un de mes récents articles.

 

Sur le fait, il est indéniable que Mr Teyssier est dans le vrai, pas grand-chose de palpable dans le fonctionnement municipal en dehors de ce que j'ai déjà longuement mis et souligné dans mes trois blogs. (Liens en haut de cette page) 

 

Sur le fond, ce genre d'apostrophes entre élus et/ou personnels de la municipalité ne devrait pas être monté en épingle de la sorte et surtout pas médiatisé.

 

Qui est à l'origine de l'objet de l'article ? Je l'ignore.

 

Ce que je sais et que beaucoup devinent, c'est que si c'est Mr le Maire il se saborde en apportant de l'eau aux moulins des adversaires à la veille d'une élection qu'il voudrait bien lui voir favorable.

 

Si c'est Mr Teyssier, c'est peut-être un coup médiatique préélectoral mais dans la situation de Mr le Maire un peu de retenu et de temps aurait mieux servi sa cause. (On appelle cela une boulette)

 

Maintenant, je me suis laissé largement dire que ce premier n'avait pas une haute opinion de certaines personnes par sa propension à se mêler de ce qui dépasserait ses fonctions. (A prendre sous toutes réserves du fait que sa place n'est pas négligeable)

 

La mairie fonctionne comme un navire dans la tempête (Ce qui est un comble pour un sous-marin) et les fractures politiques des amis d'un jour, pour gagner un suffrage, n'arrangent pas les wagons du train municipal qui est sorti des rails depuis un moment.

 

Finalement, d'un incident mineur et verbal, on informe la population de tout le département des incapacités apparentes (Et certainement réelles) de notre municipalité.

 

Pour un scoop, Mr le Maire, c'est une réussite et il est effectivement navrant que ce soit si proche d'une élection qui vous concerne directement.

 

Il y a deux erreurs fondamentales dans cette affaire puisque c'en est devenu une :

 

La première de Mr le Maire de faire état d'un déballage douteux dont on se serait bien passé et la deuxième de Mr Teyssier d'avoir personnellement écrit à chaque conseiller municipal un roman dont je ne connais pas la teneur mais qui laisse apparaitre des généralités.

 

Un peu de pudeur publique aurait clos l'affaire et Mr le Maire pouvait tout à loisir prendre les décisions définies pour ce cas de figure à l'encontre de son directeur des services, de façon discrète.

 

Si ce dernier a réagi de cette façon c'est certainement pour quelque chose mais s'il l'avait fait outre ses devoirs de réserves, c'est lui qui se serait mouillé et qui en aurait subi les retombés.

 

La politique, c'est très fin et devient vite instable quand on perd les pédales.

DSCN7393

Ce n'est qu'une coincidence mais ça cadre très bien avec le sentiment général de la population, du moins une bonne partie.

 

Cachez-moi ces gens qui me font de l'ombre, qu'on ne voit plus que moi. (Monologue interne à utiliser avec volupté et sans modération)

 

Heureusement qu'il y a des affiches, le vrai est devenu quasi-invisible quand on le réclame.

 

C'est aussi ce qui lui porte préjudice, et Dieu sait si je l'entends, cette petite phrase.

 

A moins que l'affiche présente une candidate à un potentiel emploi, la dernière "info" que j'ai eu c'est qu'elle serait à la recherche d'un emploi, pour un poste de première adjointe au maire, ça fait désordre.

 

Pour info, la plaque rouge, juste au-dessus indique qu'il est interdit de stationner. Mais on ne va pas remattre ça, vous connaissez la chanson, depuis le temps !

Par contre, se garer devant des panneaux officiels délibérément relève, soit d'une débilité mentale certaine, soit d'un acte volontaire pour occulter certains panneaux. (Petit rajout de ce vendredi 18)

Je part en voyage à Strasbourg, donc quelques jours sans rien.

 

A bientôt, pour autre chose.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article