Brest

Publié le par francois.ihuel15.over-blog.fr

Liens : http://francois.ihuel.over-blog.fr/ & http://francois.ihuel05.over-blog.fr/ &http://francois.ihuel15.over-blog.fr/ http://www.francois-ihuel-05.com/

DSCN8733.JPGBienvenu à Ménéham.

Caractéristique des côtes bretonnes, rivages granitiques déchiquetés par les tempêtes.

DSCN8746De surprenants assemblages.

Qui paraissent fragiles mais sont très solides.

DSCN8749A l'échelle humaine.

La côte foisonne de ces mégalites travaillées par les embruns et les vents.

DSCN8786Une aussière.

Cordage pour amarer les navires, de différentes tailles suivant les dimensions du navire à retenir à quai.

Ces cordages ont l'avantage d'être souple donc de résister à la rupture classique des câbles en acier.

Celle-ci est grosse comme mon poignet, d'autres sont bien plus grosses, celles qui constituaient l'amarage du Du-Chayla, escorteur d'escadre sur lequel j'ai navigué et servi, étaient de la taille de mon avant bras.

Sur le Clémenceau elles étaient encore plus grosses.

En chanvre pendant des siècles elles ont été remplacées récemment par du nylon, moins facile à travailler mais ayant l'avantage d'être imputrescibles et inertes aux attaques des organismes micro-biologiques.

Bien trempées donc plus lourdes, quand il fait froid et avec des doigts engourdis, les lover autour des doubles-bites d'amarrage vous garanti des sensations qu'on n'oublie pas.

Pour info il n'existe pas de bite d'amarrage sur les quais, ces dernières ne sont que sur les navires, sur les quais ce sont des bolards ou des canons toujours inclinés en direction de la terre pour éviter que les cordages ne s'en échappent.

DSCN9016Le pont d'iroise.

Qui enjambe l'Elorn.

Une vue partielle du port de plaisance.

DSCN9020Arc de triomphe.

Au-dessus de l'arsenal militaire.

DSCN9025Radoub.

Ou cale sèche pour les profanes.

C'est à cet endroit précis que j'ai embarqué sur le Du-Chayla le 10 octobre 1968, il était en carénage pour refonte "Tartar", missiles anti-aérien.

DSCN9029Affut de 380 mm du Richelieu.

Croiseur cuirassé désarmé à Toulon en 1967, une tourelle était munie de quatre "canons" de ce calibre, le tout, en ordre de marche, pesant 3000 tonnes pièce.

Le Richelieu, sister-ship du Jean-Bart sur lequel j'ai fait mon apprentissage d'électronicien canonnier, possédait deux tourelles de quatre "tubes" de 380 mm.

Si on le mettait dans Briançon il y aurait tout juste assez de place de la place du Gal De Gaulle à la gare.

DSCN9038L'Etoile et la Belle Poule. (Du moins je suppose si mes souvenirs ne me trahissent pas)

Voiliers écoles de la Marine Nationale de l'école des mousses.

DSCN9042Echauguette du château de Brest.

Une des fortifications Vauban.

DSCN9043A côté de Recouvrance.

Bâtiment de l'Etat Major maritime de Brest.

DSCN8838Bonne journée à tous.

Je vous invite à regarder l'album photos sur le bandeau droit de ce blog, visite d'océanopolis et autres photos.

A bientôt et merci de votre fidélité.

Si vous désirez recevoir mon blog automatiquement, inscrivez-vous à la newsletter, bandeau droit du blog. C'est gratuit et sans danger. 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

francine 28/02/2013 11:10


bonjour,


je ne trouve pas que vous êtes insignifiant


votre indignation est juste et c'est dommage qu'il n'y est pas de réaction de la part des élus.


continuez ainsi, j'adore et je passe souvent sur votre blog.


ET j'aimerai souligner que : si les taxes n'étaient pas si exhorbitantes, le coeur de briançon serait peut etre mieux entretenu - mais à coup de 2000 euros par taxe pour un 100 m2, ca fait un peu
chéro !!!


à bientot

francois.ihuel15.over-blog.fr 02/03/2013 09:35



Ne vous en faites pas, les élus ne vont pas réagir, çà irait à l'encontre de leur
fonctionnement et me donnerait une importance qu'il ne veulent surtout pas. Chaque fois qu'une réunion publique à laquelle j'ai assisté a été diffusée dans le Dauphiné, j'ai été soigneusement
occulté de la photo, ce dont je me moque éperdument mais c'est une preuve que j'ai une certaine efficacité. Toutefois, mes pages dérangent et sont prises, quelques fois, en compte. Mon état de
santé passager ne m'a pas permis d'être plus attentif ces derniers temps mais rien n'est perdu, je vais bientôt revenir et je serais plus attentif que jamais.