Briançon Vauban, cimetière de misère

Publié le par francois.ihuel15.over-blog.fr

Liens : http://francois.ihuel.over-blog.fr/ & http://francois.ihuel05.over-blog.fr/ &http://francois.ihuel15.over-blog.fr/ http://www.francois-ihuel-05.com/

 

DSCN1547

C'est clair.

Et logique, il est raisonnable de ne pas "construire" dans le cimetière communal sans autorisation.

 

DSCN1549

Seule la nature le peut.

Je ne vais pas souvent au cimetière parce que je n'y ai personne (Du moins à Briançon) sauf, de temps en temps, pour me recueillir sur les tombes des soldats qui y sont enterrés.

De la même façon je n'y fait pas de photos sauf quand on me le demande, dont acte.

Le résultat est édifiant, un air d'abandon qu'on trouve plutôt dans les petits villages isolés et sans moyen.

C'est vrai qu'à Briançon on n'a pas les moyens, ou plutôt on a des moyens pour certaines choses mais pas pour d'autres.

 

DSCN1550

Les morts peuvent attendre.

On le comprendrait aisément s'il n'y avait personne pour entretenir ces lieux, ce qui semble n'être pas le cas ayant rencontré des personnels communaux, desquels, un, m'a obligeamment rappelé où est la tombe de Mr Alain Bayrou après qu'un autre n'ait pas vu d'un bon oeil me voir faire des photos.

Tombe que j'ai retrouvée dans un carré à peu près propre.

       

DSCN1551

Ce qui est loin d'être le cas....

....Pour la presque totalité du cimetière.

J'ai été pressenti, ce matin, à m'y rendre pour, à travers mon blog, montrer ce que peut ne pas faire une municipalité quand elle n'a pas trop envie d'investir dans du basique pourtant également compris dans le montant des impôts.

Durant quelques années, de fin 2009 à mi-2013, la stagnation municipale a été perceptible, en dehors des travaux préférentiels de Mr le Maire et de ses conseillers y compris ceux d'opposition très laxistes, on ne peut pas dire que la ville a évolué dans le sens du désir de ses habitants.

De mi-2013 à début 2014 la frénésie grouillante s'est fait sentir à travers diverses interventions d'urgence et ayant un impact visuel très politique, on ne compte plus les photos de Mr le Maire devant les réalisations de son cru, même celles qui ne nécessitent aucun intérêt réel pour ses administrés, le voyeurisme électoral n'étant réservé qu'à une élite.

Les autres clichés, les miens pour la plupart, n'étant réservés qu'à ceux qui voudraient bien que Mr le Maire se préoccupe un peu plus du bien-être de la population et non de celui des promoteurs et autres privilégiés ayant remis ce maire en place pour en tirer avantages.

 

DSCN1552

Neuf et ancien.

La nature, se renouvelant en permanence, laisse son passé pour installer son avenir précaire. (Annuel)

Si les herbes folles envahissent les allées de ce cimetière les autres plantes desséchées restent pour le souvenir, après tout le cimetière étant un lieu de souvenirs autant que ça serve pour tout ce qui y est, y compris les feuilles mortes qui ne pouvaient trouver meilleures sépultures en ces lieux.

Je suis donc reconnaissant à ces personnels de respecter ces "cadavres" végétaux qu'on ne peut ensevelir, ce lieu de repos semble en effet bien porter son appellation.

Non que le personnel se repose, j'en ai vu un arracher des herbes dans une tombe très très dégradée, acte préférentiel ou ordres hiérarchiques ?

 

DSCN1553

Une tombe ?

Concession à perpétuité d'indigents (Je suppose vu l'absence de sépulture) d'une époque révolue ! Qui se soucie de cet être enterré là depuis on ne sait quand ? Plus rien ne laisse apparaitre ne serait-ce qu'un nom.

En dehors des registres municipaux et de la numérotation cadastrale de la tombe toutes traces sont éteintes.

L'entretient aussi.

 

DSCN1554

Un carré d'une dizaine de tombes.

Totalement à l'abandon les objets représentatifs sont envahit par les herbes.

Une commission municipale pourrait se pencher sur ce problème des sépultures totalement abandonnées, fussent-elle à perpétuité, pour trouver une solution.

 

DSCN1555

Un relevage s'impose.

Mais par qui ?

Cette pierre tombale semble n'être pas très ancienne, je n'ai pas eu l'outrecuidance d'en relever le nom, ce n'est ni de mon ressort ni de ma compétence.

Par contre, en 1966, scout, nous avions été pressentis par la municipalité d'un petit village alsacien, Rothau, près du tristement célèbre camp de concentration et d'extermination du Stuthoff, pour relever les tombes très dégradées de ce petit cimetière.

Nous y avions installé notre camp pour un mois (Pas dans le cimetière, à Rothau)  et avons effectué le nettoyage et la remise en état partiel de ces tombes, nous avons fait de bon coeur un excellent travail.

Une tâche qui rentre bien dans le cadre de ce mouvement.

Qui sait ! Une idée à creuser !

 

DSCN1556

Ressemblances....

....Avec l'état général de la ville hormis les lieux préférentiels municipaux, ce qui coute cher à la ville donc aux contribuables même si la municipalité se veut rassurante, les chiffres ça se laisse faire comme ceux qui ont voté pour en redemander une deuxième couche.

 

DSCN1557

Terrain vague.

Où se régalent les herbes folles et le chiendent.

 

DSCN1558

Partout un petit peu.

Un gros "peu" même.

 

DSCN1559

Un petit peu partout.

 

DSCN1560

Chaque allée.

Chaque cliché.

 

DSCN1561

Sous toutes latitudes.

 

DSCN1562

C'est le même spectacle.

Un travail énorme à faire si ce cimetière veut retrouver un aspect acceptable.

 

DSCN1563

C'est un abandon caractérisé.

A l'instar de la ville, un petit peu plus un petit peu ça fait beaucoup de dégradations, Mr le Maire semble ne rien voir, d'ailleurs c'est ce qui est reproché à son chef direct François Hollande à l'heure actuelle, ne rien voir et continuer dans un objectif unique.

C'est d'ailleurs ce qui ne peut m'empêcher de penser que la politique actuelle, pro-algérienne avec les conséquences actuelles, risque de laisser les cimetières français dans le même état que sont ceux qui y a là-bas.

 

12013645h-20-2187694-1282125736

Etrange ressemblance, les détritus en moins.

 

DSCN1567

Quoi que ???

Un bidon de lessive servant d'arrosoir cruellement absent et bien loin d'un point d'eau.

 

DSCN1566

Oui, une ressemblance.

Ce n'est pas le sujet mais l'actualité brulante nous rattrape, le ballon rond ayant, en très peu de temps, transformé un chaudron brulant en cocote sous haute pression.

Mais ne pas tout mélanger et rester lucide, plusieurs français d'origine maghrébine, habitant à Briançon, se sont battus pour la France, un porte drapeau (Le français) et fidèle à ses camarades tombés pendant les guerres, il est écoeuré de deux choses, la mentalité de ces fauteurs de troubles d'aujourd'hui qui jette l'opprobre sur une communauté toute entière et l'attitude de la municipalité briançonnaise pour ses administrés. 

Je me mets à la place de ces gens si intégrés qu'on montre du doigt à cause des erreurs de certains de "leurs" jeunes.

 

DSCN1564

Alain Bayrou, homme que je respectais.

Non que je partageais toutes ses idées mais son fonctionnement allait en partie dans le sens du mien.

Le "carré" où est située sa sépulture semble n'être pas trop dégradée. 

DSCN1565

Faisant face à la Collégiale.

Et au Mélézin.

 

DSCN1548

Le "carré" des soldats morts pour la France.

Moins négligé, je ne mets pas mieux entretenu puisque ce cimetière n'est pas entretenu.

Un alignement de croix, incliné, le passage d'un engin de terrassement sans doute, ce n'est pas le vent.

 

DSCN1568

On voit nettement la négligence.

J'en ai visité des cimetières militaires, aucun ne présentait cet aspect d'abandon.

 

DSCN1569

Dans des herbes presque sauvages.

 

DSCN1570

Croix délaissée.

Pas même un semblant de peinture pour rendre propre ces témoignages.

C'est chronique l'absence de peinture dans cette ville, sauf pour le magnifique parking tout neuf de la mairie.

J'ai d'ailleurs constaté que la seule route fréquentée en bon état, dans sa totalité, de Briançon est celle de Fonchristianne, passage obligé pour que Mr le Maire rentre chez lui. Hasard ?

Mr le Maire, qui vient jouer les faux-cul de service aux commémorations, n'est pas foutu capable de faire entretenir les tombes de ceux qui ont fait qu'il soit là aujourd'hui, c'est peu dire qu'il respecte autant les morts que les vivants, moins les seconds d'ailleurs.

C'est étrange qu'il faille à ce point faire preuve de mimétisme avec ceux dont on dépend jusqu'à en arriver à faire écrire ces présentes lignes.

Je vais aller faire un tour à l'autre cimetière au-dessus de Pont de Cervières, il m'a été dit que je me régalerai.

 

DSCN1575.JPG

Retour en vieille ville. 

Tient ! On se croirait au cimetière !

Les écologistes de pacotille vont être content, de la verdure partout.

Allez, la prochaine page pour la zone d'activité, depuis le temps que je suis dessus.

A bientôt.

           

Si vous désirez recevoir mon blog automatiquement, inscrivez-vous à la newsletter, bandeau droit du blog. C'est gratuit et sans danger. 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

corbineau 01/02/2019 03:43

Reportage intéressant. Mais je crois que ce cimetière fut un temps non administré par la Mairie mais par la Police... Il y a six ou huit ans, ou plus peut-être. En fait je voulais me renseigner mais je n'ai jamais trouvé d'interlocuteur. Je n'ai pas insisté trouvant bizarre que l'on m'ait dirigée vers la Police pour des renseignements sur ce cimetière... Cela expliquerait le non-entretien qui ne relève pas de la Police. Comment la Mairie a-t-elle pu déléguer ainsi ? et ne pas en reprendre l'obligation d'entretien qui lui revient devant cet abandon terrible. Dans un cadre de montagnes si grandiose.

francois.ihuel15.over-blog.fr 01/02/2019 07:09

Je suis étonné que la police ait eu un jour la responsabilité d'un cimetière communal ou alors on vous a raconté des salades de n'avoir pas la réponse à votre question, ce qui est d'ailleurs le plus courant dans l'administration. Le carré militaire fut un temps sous la "tutelle" de l'armée mais depuis la désertification militaire à Briançon c'est la municipalité qui est responsable de l'ensemble de tous les cimetières de la ville. Quand j'écris responsable c'est pour situer bien que ces dernières années on ait noté un effort en ce sens, peut-être l'effet "blog" ! Merci de votre commentaire, n'hésitez pas à commenter, c'est ce qui fait avancer les choses. Bien cordialement.

Laura 31/03/2015 12:08

C'est triste de voir ces monuments funéraires tombés à la dérive sans que personne ne viennent les entretenir.

IHUEL 31/03/2015 18:33

C'est le problème des concessions à perpétuité, ce qui ne se fait pratiquement plus