Aménagements urbains

Publié le par francois.ihuel15.over-blog.fr

Liens : http://francois.ihuel.over-blog.fr/ & http://francois.ihuel05.over-blog.fr/ &http://francois.ihuel15.over-blog.fr/ http://www.francois-ihuel-05.com/

DSCN9623Photo rare.

Ou plutôt cette file de voiture jusqu'à cette hauteur avenue de Provence.

Circulation alternée pour travaux, difficile de faire autrement surtout quand la circulation en centre-ville est déjà bien chargée.

L'urbanisme a grandi plus vite que n'ont été étudiés (Si ils l'ont été !) les axes de circulation en rapport avec l'expansion de la ville.

Comme déjà marqué dans une page précédente, l'urbanisation à la limite anarchique de la ville s'est faite sans trop de concertation et les dessertes de ces nouvelles constructions n'ont pas été pensées.

Le parking payant de l'Aigle Bleu, près du casino ayant été réalisé sur une durée interminable et à la capacité inférieure à la demande.

Une solution ? Oui.

Parking souterrain sous l'actuel parking Durance (Bien que trop près de la rivière, problèmes d'infiltration des eaux) ou à l'emplacement qui sera libéré à la place de Mr Bricolage avant d'aménager un carrefour qui, semblerait-il, est en voie d'élaboration.

Possibilité également d'en faire un à la gare, à la place du terrain vague qui sert de parking.

Même payant, ce qui rentre dans la logique, une bouffée de bien être pour la circulation et le stationnement à Briançon.

DSCN9625Mr Bricolage.

Ce sera là.

Avenue de Provence, sous le lotissement de serre-Paix et en face des Cros.

Si la route est aménagée fonction de la circulation des véhicules des clients, ce sera certainement plus pratique que ce qui existe actuellement au "cisaillement" de l'avenue du Dauphiné et de la rue du Gal Barbot.

Tenant compte également que les camions devront accéder facilement pour livraison.

DSCN9626Un emplacement mieux adapté.

Toutefois, je me demande si certaines nuisances ne seront pas subies par les riverains immédiats, je pense qu'un cahier des charges a été élaboré et mis à la disposition de la population comme tout ce qui touche l'urbanisme.

DSCN9627Par contre, un élargissement routier est indispensable.

Voie très "passante" et utilisée par la totalité de tout le trafic Nord-Sud, D1091 venant de Grenoble et RN94 Italie-Gap, unique route principale pour traverser Briançon sans passer par le centre-ville.

Sauf, vision utopique de ma part, tracer une déviation de Briançon qui passerait derrière Villard saint Pancrace, encore réalisable avant que les terrains ne soient achetés par les promoteurs immobiliers.

Le trafic "poids-lourd" venant du Lautaret étant minime puisque (théoriquement) limité à 26 tonnes.

DSCN9628Dans un autre domaine.

Les festivités, devenue rares, manquent cruellement de place.

La soirée "transhumance", installée aux pieds des remparts, pourrait bénéficier d'un emplacement plus adapté.

Non que celui-ci soit mauvais mais je sais par expérience (Fête médiévale 2010) que des objets "balancés" par-dessus les remparts sont un danger potentiels, et des "cinglés" capables de ce genre d'actes, ce n'est pas ça qui manque.

DSCN9629Soirée hélas loupée.

Un violent orage ayant annulé la fête.

Mais il faut payer quand-même, j'espère que les assurances prendront en compte si cette festivité a été assuré. (Assurance et non exécution)

DSCN9631Couvent des Récollets, rénové.

Suite à rachat de ce bâtiment historique dans lequel ont été conçus des logements.

Clocher de la chapelle des pénitents Noirs.

Relique de ce que fut ce bâtiment également historique mais détruit en presque totalité par un incendie.

Jamais remis en état, ce qui reste n'est plus reconstructible sauf à investir des sommes colossales.

La remise en état du clocher serait une bonne chose.

C'est en vieille ville, rue du pont d'Asfeld.

DSCN9632Le Mélézin.

Au pied duquel on pourrait faire passer une déviation de Briançon, derrière le village de Villard saint Pancrace en tenant compte de l'environnement et en "noyant", sous tunnel, une partie de cette potentielle route.

Ce pour préserver la nature et l'environnement.

Même si cela parait insensé, il faudra bien y venir un jour et plus on attend, plus c'est cher.

De là à remettre sur le devant de la scène un tunnel sous le Montgenèvre reviendrait à allier deux chantiers en un seul pour le plus grand bien de l'économie briançonnaise.

Manquent les finances et la volonté politique incessamment remise en question à chaque changement de tendance. (On appelle aussi cela de l'immobilisme)

DSCN9633Casernes du fort des Trois têtes.

Vu d'ici, ça va. Ne pas aller trop près, ce n'est pas spécialement joli à admirer.

DSCN9753Je n'ai pas de miroir à mettre sur le journal que je n'achète plus.

Alors je me fais prendre en photo mais pour ma satisfaction personnelle, je n'ai pas besoin des médias.

Je voulais me boucher le nez, les urinoirs, à proximité (Echauguette) n'ayant pas encore eu droit au nettoyage.

DSCN9765Un des sommets du Mélézin.

DSCN9766Le Prorel.

Bien vert.

DSCN9665Si l'orage a annulé la fête !!!!

Au moins il a nettoyé les déversoirs des eaux de pluie.

C'est déjà ça de gagné mais ce n'est peut-être pas trop bon pour la pollution bien que, si ce n'était que des feuilles, aucun problème.

Le problème, ce sont les innombrables mégots de cigarettes.

Il se vend, en France, environ 35 000 000 de paquets de cigarettes par jour, soit 700 000 000 de cigarettes si on considère par paquets de vingt.

Donc autant de mégot la plupart avec filtre.

Connaissant la composition hautement toxique de ces filtres de cigarettes, on doit considérer environ 2 grammes de matière polluante par mégot de cigarette soit 1 500 000 000 de grammes de pollution chaque jour ou pour faire plus simple 1 500 tonnes de matière polluante dont les trois quart vont dans la nature tous les jours.

Soit près de 548 000 tonnes par an de pollution directement liée aux fumeurs.

Le restant de la cigarette alimentant les futurs cancers puisque ça reste dans les poumons.

Comme beaucoup de ces fumeurs sont aussi des écologistes, aller batailler contre la pollution des gaz d'échappement et s'injecter directement et volontairement des quantités impressionnantes de saloperie dans les poumons on peut s'interroger de savoir s'il faut se passer de voiture ou de cigarettes.

Mais comme ces deux pollutions sont légales et régies par des lois (Et oui) parce que ça rapporte à l'état, on n'est pas près de résoudre nos problèmes autrement qu'en médiatisant l'inévitable.

Donc, tant qu'on jouera, qu'on boira, qu'on fumera et qu'on roulera, l'Etat peut être assuré d'une manne non négligeable pour alimenter les caisses chroniquement déficitaires de la France.

DSCN9668Depuis le temps que je vous le montre !

Vous connaissez cet endroit.

Du moins pour les Gargouillards.

J'avais émis l'éventualité de mettre, dans cette dépression, quelques pelles d'enrobé à froid afin de faciliter l'écoulement gravitaire des eaux de pluie.

Loupé, attendons la prochaine municipalité.

Inutile de réécrire l'état du déversoir neuf cassé, souvent mis mais toujours pas résolu.

Les oeuvres d'art caravanières sont prioritaires.

DSCN9674"Ça serait-y" qu'enfin on déplace l'arrêt de bus ?

C'est du moins ce que laisse penser ce chantier.

Rond-point de Pont de Cervières.

Prévu, en première instance, pour la sortie des pompiers dont la caserne se trouve en contre-bas.

Histoire de compliquer encore un peu plus leur travail, non content de les avoir collés au fin-fond de la ville.

Finalement ils partagent la route rénovée qui mène aussi au dépôt des cars RESALP.

Le tout coincé entre les Toulousannes et la ligne de chemin de fer.

DSCN9675L'abribus ayant été démonté !

C'est ce qui m'incline à déduire cette hypothèse.

Donc un point très positif pour la municipalité, la dangerosité de ce capharnaüm au milieu des écoles n'étant plus à démontrer.

DSCN9676On ne peut tout avoir.

Il semblerait que la position définitive de ce rond-point ait été arrêtée.

Mais va-t-on refaire les enrobés ?

Mal pensé, mal conçu, ce point noir de la ville nécessite des travaux plus approfondis compte tenu de l'importance du trafic, surtout poids-lourds et cars.

Très dangereux par la présence de très nombreux enfants de l'école et du collège à proximité.

Non que les enfants soient dangereux pour les véhicules, ce serait plutôt le contraire.

Cependant, les panneaux routiers (Du moins ceux qui existent) indiquent "Attention enfants", ce qui laisse supposer que le danger vient des enfants.

Moi j'aurais fait des panneaux "Prudence, enfants".

Mais bref, ne jouons pas sur les mots ce n'est pas toujours assimilable.

DSCN9680Gigantesque parking des Garcins.

Avant, défoncé mais suffisant, maintenant, rénové mais ridiculement insuffisant.

Les 3 000 m2 du fond, n'ayant pas fait l'objet d'étude ni de réfection, semblent n'être pas inclus dans ce secteur.

DSCN9681On a affiché les nouveaux horaires.

Mais on a laissé le support dans l'état de délabrement dans lequel il se trouve puisqu'il n'y a aucun irresponsable qui se serait interrogé sur le bien-fondé de refaire l'abribus avant d'y mettre un bel affichage lequel, vu le système d'apposition, ne va pas durer bien longtemps.

Impressionnante la recherche dans l'incohérence !

DSCN9682Remplacement de suppression.

Ou, avoir rasé un terre-plein central végétal pour en refaire un en enrobé et barrières.

Pourquoi les barrières ? Présentes depuis plus d'une année.

Ce qui n'empêche pas le bordel circulatoire du matin et surtout du soir.

Mais bon, nos têtes pensantes sont élues pour cela, sortir des conneries pareilles, sans concertation comme d'habitude.

Trois bus et c'est la merde surtout quand certains chauffeurs sont empêchés par la présence des voitures particulières.

J'avais émis une hypothèse pour avoir la solution mais n'étant ni écouté ni entendu ce n'est pas demain la veille qu'on trouvera du cohérent dans cette ville.

Je vais bientôt revenir, début novembre, pour régaler mon appareil photos de toutes ces conneries accumulées.

DSCN9722Dans le cadre de l'incompétence.

Ces mêmes éléments photographiés des dizaines de fois (Même passés sur TF1 au JT de 13h00) qui sont intégrés au patrimoine, classés donc devenus intouchables.

DSCN9723Comme les caméléons.

Ça s'intègre doucement dans l'environnement, la même couleur, pas la même matière mais avec encore quelques décennies de persévérance dans la connerie je pense qu'on pourra l'intégrer dans la visite du patrimoine de la vielle ville.

Ce sont les meurtrières des remparts au-dessus du grand Caire dans la vieille ville, visible de tous en entrant par la porte de Pignerol ou visible de la porte dauphine, ce n'est pas le fantôme de l'échauguette qui gênera la vision.

DSCN9725Le champ de Mars.

A apprécier sans modération mais moyennant finances pour le stationnement ou agrémentation dûment reconnue et également payante.

DSCN9732En car ou en camion (Devenus très rares pour ces derniers).

Descendre du véhicule, faire le tour, prendre le ticket et remonter dans le véhicule, la prestation d'installation n'ayant pas prévu de rehausse de distributeur bien qu'ayant prévu un passage aménagé pour ces véhicules.

On ne peut penser à tout !

DSCN9733Pour finir cette page.

L'avaloir glouton à goudron de la place Dauphine.

Ne pas chercher d'où ça vient, tant qu'on peut boucher on bouche et ne pas se poser la question de savoir où peut bien aller tout cet enrobé qui est gloutonnement avalé par ces cavités.

J'ai ma petite idée mais je la garde pour moi, les têtes pensantes de la municipalité vont bien finir par avoir les résultats de ces incohérences.

Encore de futures dépenses excessives qu'on pourrait résoudre par une volonté de chercher la cause.

Non, ici comme ailleurs, à Briançon on attend que ce soit dégradé pour réparer, la prévention, "pas connaitre".

Bon dimanche et à bientôt.

Si vous désirez recevoir mon blog automatiquement, inscrivez-vous à la newsletter, bandeau droit du blog. C'est gratuit et sans danger. Photos rare.


Commenter cet article