11 Novembre 1918 - 2011

Publié le par francois.ihuel15.over-blog.fr

Liens : http://francois.ihuel.over-blog.fr/ & http://francois.ihuel05.over-blog.fr/ &http://francois.ihuel15.over-blog.fr/ http://www.francois-ihuel-05.com/DSCN8839Une belle journée qui s'annonce.

Pour les commémorations de l'armistice 1918.

DSCN8840Encore un peu frais.

Les fossés sont encore givrés.

DSCN8841A l'entrée à gauche du cimetière.

Le carré des soldats morts pour la France.

DSCN8842Dans l'alignement de la Collégiale et du Mélézin.

Entretien soigné ainsi que la préparation à cette cérémonie.

DSCN8843Devant chaque alignement un coussin aux couleurs de la France.

DSCN8845Les placements en quinconce sont toujours identiques.

Voir mon album photo sur l'ossuaire de Douaumont, photo 4321 page 2 de l'album sur http://francois.ihuel05.over-blog.fr entre autres photos de ce haut lieu de recueillement.

DSCN8846Stèle en mémoire du Général Barbot.

DSCN8847Les anciens combattants, de différentes guerres, porte-drapeaux.

DSCN8850Ainsi qu'une partie de la délégation municipale.

Mr JALADE, Mme GUERIN, Mme NIEDERLENDER (Souvenir Français) et bien d'autres.

DSCN8851Présentation des drapeaux au carré militaire. DSCN8858Dépose des gerbes et coussins de fleurs.

En hommage à nos morts.

DSCN8860Fin de cette première partie de la cérémonie.

DSCN8861Tête de défilé.

Sur fond de Janus et d'Infernet.

DSCN8862Accueil des personnalités sous une voute de drapeaux.

Fausse note toutefois. Une fois de plus, je déplore la présence des SDF déparant nettement avec l'aspect solennel de la cérémonie.

Je pense que le service d'ordre aurait pu prendre des dispositions en ce sens.

Je ne fais pas la chasse aux SDF, ces pauvres gens seraient mieux dans des conditions de vie meilleures, toutefois, tout ne va pas avec tout et le respect c'est aussi savoir choisir qui doit être là où ne devraient pas être d'autres.

DSCN8863L'autel de la Collégiale.

Avec le drapeau français et des fleurs en harmonie.

DSCN8864Le père Bertrand.

Qui officie nimbé de lumière. Quel signe !

Un pasteur, invité, s'est joint pour respecter toutes les obédiences religieuses.

De même que dans le public se sont joints des gens n'ayant pas la même religion, le respect des morts se doit de dépasser ces clivages.

J'apprécie.

DSCN8865Le "carré" des anciens combattants encore parmi nous.

Pour rendre hommage aux autres.

Et Mme NIEDERLENDER, présidente du Souvenir Français à Briançon.

DSCN8869Direction le monument aux morts.

Pas de pot le SDF, il n'a pas fait une thune, il faut dire que l'occasion n'était pas d'actualité.DSCN8871Une belle brochette de presque toutes les armes.

Y compris les pompiers qui sont intégrés à l'armée.

DSCN8872Des "Poilus" de la Grande guerre.

Je n'en garantie pas l'authenticité mais cette reconstitution d'époque n'est pas passée inaperçue.

DSCN8873Une minute de silence.

Un "Saint-Cyrien" nous a honoré de sa présence.

DSCN8875La musique du 159ème RIA.

Qui y inclut la jeunesse, preuve que rien n'est perdu.

D'ailleurs il y a beaucoup de monde et c'est avec plaisir que l'on constate que ces cérémonies ne laissent pas indifférentes.

Beaucoup de jeunes aussi.

DSCN8877Monsieur BENTALEB, Sous-Préfet de Briançon.

Lit un discourt de circonstance.

DSCN8878Avec lequel Mr JALADE, adjoint à Mr le Maire et délégué pour les lectures.

Habituels mais incontournables hommages à nos morts de toutes les guerres.

Mais aussi, et c'est à souligner, à tous nos soldats en opérations dans divers coins du monde pour assurer la paix et la sécurité, du moins dans ce but et dans cet effort.

Ce qui n'est pas inutile pour contenir la vélléité de peuplades n'ayant pas acquises ces considérations, la démocratie n'étant pas appliquée de la même façon par tout le monde.

DSCN8879Les lectures des enfants.

Pour rendre hommage à ceux qui sont partis, surtout durant ce premier grand conflit et qui n'étaient guère plus âgés qu'eux.

Certains, de 14/18, se sont engagés volontairement à, à peine plus de treize ans, en trichant sur leur âge du fait de leur maturité précoce et avec une certaine mansuétude des personnels de recrutement dans ces périodes où plus rien ne fonctionnait vraiment correctement.

DSCN8880La reconstitution des "Poilus", au repos.

DSCN8881Les Chasseurs Alpins et un représentant de la police Nationale.

DSCN8883Dépose de gerbes par Monsieur le Sous-Préfet.

Accompagné d'une jeune recrue du corps des Sapeurs-Pompiers.

DSCN8888Monsieur Gérard FROM, Maire de Briançon.

Egalement accompagné d'une jeune recrue.

D'ailleurs, chaque délégation est accompagné d'un ou d'une de ces jeunes qui s'engagent aux côté des plus anciens pour perdurer ces corps militaires qui nous sont absolument indispensables.

L'image est belle et symbolique.

DSCN8891Hommage du Souvenir Français.

En la personne de Mme NIEDERLENDER, présidente à Briançon.

DSCN8894

Les représentants du 159ème RIA.

DSCN8895Pour la Sonnerie aux Morts.

DSCN8896Et l'hommage des anciens combattants présents.

A ceux qui ont disparus.

DSCN8898Les "Poilus" sur fond de cité Vauban.

Porte d'Embrun.

DSCN8905Un de nos anciens combattants.

Issu de nos colonies d'antan et qui ont tous répondus présent pour la défense de la France.

DSCN8909Remise des médailles par Mr le sous-Préfet.

DSCN8910Ainsi qu'à un ancien Briançonnais.

DSCN8912Une minute de silence.

DSCN8913Délégation des officiels.

DSCN8914Pour l'hommage aux anciens combattants.

DSCN8916Le corps des Sapeurs-Pompiers de Briançon.

Très sollicité sous nos contrés difficiles.

DSCN8917Allocution de fin de cérémonie par Mr JALADE.

Sur fond des jeunes recrues du corps des Sapeurs-Pompiers de Briançon.

DSCN8918Départ de Mr le Sous-Préfet.

DSCN8922Pose photographique de nos volontaires grimés en soldats d'époque.

DSCN8924Apéritif d'honneur offert par la municipalité.

DSCN8926Cette belle journée sous le Mélézin.

Températures douces, temps splendide, beaucoup de monde, ni pluie ni neige pourtant fréquentes en cette saison.

DSCN8927Le Montbrison vu de la place Eberlé.

DSCN8928Le Grand Aréa.

DSCN8929Les Têtes de sainte Marguerite.

DSCN8931Et un petit coup dans mes chevilles.

Pour que je n'oublie pas que j'existe aussi.

A demain, pour autre chose.

Si vous désirez recevoir mon blog automatiquement, inscrivez-vous à la newsletter, bandeau droit du blog. C'est gratuit et sans danger. 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article