Insulte contre insulte

Publié le par François Ihuel

 

Ce qui est parfaitement lamentable d'un côté est

franchement déplacé et indigne de l'autre.

 

Insulte contre insulte

Bigard je n'en suis pas friand.

Ses insultes basses et grasses lui ressemblent, donc rien de changé dans sa façon de faire mais il en faut pour tout le monde et si se complaire dans l'insulte est une façon de vivre pour certains laissons-la-leur. 

Toutefois on est libre de penser et d'exprimer ce qu'on ressent face à l'indécrottable obstination de ceux qui se prennent sans être et s'imaginent être les meilleurs, j'en ai connu des dizaines très bien placés. 

Ce qui me surprend c'est la réaction de la ministre qui répond sur le même thème et dans la même optique, l'insulte.

J'ignore si Bigard est un alcoolique et je m'en fous, il n'est pas le seul et ça n'empêche pas la terre de tourner, il faut donc considérer ses propos comme ils sont, très très bas, toutefois l'insulte officielle à peine voilé de Mme Schiappa, qui n'est pas non plus dans mes préférences, c'est nettement plus déplacé parce que ce n'est pas ce qu'un citoyen attend d'un haut responsable, qu'elle réagisse mal c'est légitime, l'insulte de Bigard est cinglante mais venant d'un personnage habitué à ces dérives on n'en fait pas une affaire d'État et surtout on passe par les canaux juridiques habituels, encore que l'ignorance des faits et du personnage soit la meilleure réponse.

Décidément depuis quelques décennies nos responsables nommés sont de plus en plus nuls à eux aussi se laisser aller aux dérives. 

Demain une page sur les sucreries médiatiques briançonnaises et les positions politiques de quelques médias locaux.

Bonne journée à tous. 

 

Pour me rejoindre, continuer à me suivre et partager ce blog,  inscrivez-vous à la rubrique "s'abonner" du bandeau droit de cette page

 

Publié dans Délire social, Société

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Monsieur Faure Nicolas 28/05/2021 10:48

La ministre des sports fait de même à propos de ses opposants politiques. C 'est une tradition chez LREM.

François Ihuel 28/05/2021 10:51

Et chez d'autres, preuve que nous ne sommes plus gouvernés que part des "minables"