Briançon ville climatique

Publié le par François Ihuel

 

Un article remarquable.

 

Un lien à ouvrir.

En effet le climatisme dans le briançonnais disparait, est presque mort, et c'est bien dommage. 

Dommage aussi que l'article ne développe pas plus les bienfaits de ces séjours, si la médication est à moindre coût elle a des effets secondaires néfastes et contraignants que n'a pas un séjour à la montagne.

Qui plus est l'effet psychologique du dépaysement, de l'environnement et de la structure conviviale d'un séjour santé à la montagne c'est aussi une part non négligeable de la thérapie. 

Le lien social d'un enfant ou d'un adolescent dans un milieu de partage dans le même objectif est aussi un point positif dans le développement de l'enfant en séjour santé, certains n'ont pas les moyens d'y accéder à ces séjours de bien-être et de remise en forme, une pilule médicale ça ne vaudra jamais quelques copains ou copines.

En 1963, à Villard-de-Lans dans le Vercors (photo personnelle de présentation), j'ai effectué un séjour de santé suite à une grosse opération chirurgicale mais également consécutif à ma chétivité languissante, ça m'a été bénéfique et j'en garde un des meilleurs souvenirs d'enfance, je n'oublierai jamais les gens de l'encadrement médical, pas plus que les copains et copines rencontrés qui sont restés bien encrés dans ma mémoire presque 60 ans plus tard. 

Je pense que si les années qui ont suivi ont permis que je me développe physiquement en prenant beaucoup de forces c'est en grande partie dû à ce séjours. 

Il faut garder et redévelopper ces structures même si les services de l'État, sous l'égide de l'institution sociale, deviennent défaillants alors que d'autres aides moins utiles fragilisent les dit budgets.

Il y a aussi l'effet transformation du caractère montagnard, dès les années 1980, alors que la pratique du ski prenait de l'essor en poussant vers la sortie ce caractère médical de la montagne peu rentable pour l'économie, là aussi l'attrait financier à été déterminant dans la disparition de ces maisons d'enfants. 

En espérant que les montagnards se mobilisent en ce sens je vous souhaite une bonne journée.

 

Pour me rejoindre, continuer à me suivre et partager ce blog,  inscrivez-vous à la rubrique "s'abonner" du bandeau droit de cette page

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

NICOLAS FAURE 14/01/2021 08:26

Un dévoiement du climatisme qui a été transformé en instrument de résolution des problèmes sociaux, transférés des métropoles à la France périphérique.