Me petite revue de presse 05/12/2020

Publié le par François Ihuel

 

Quelques relevés personnels.

 

Me petite revue de presse 05/12/2020

Mes lecteurs.

Je suis satisfais de constater que j'ai de plus en plus de visiteurs, même si parfois j'écris des conneries beaucoup de mes pages sont remarquées.

Merci donc à tous ceux qui me rendent visite et n'hésitez pas à aller sur l'autre blog, politique, que je viens de créer :

https://pas-d-accord-a-briancon.over-blog.com/    (Copiez-collez sur votre navigateur)

 

Me petite revue de presse 05/12/2020Me petite revue de presse 05/12/2020

Écran de fumée.

Rien de nouveau mais ça marche à tous les coups, pour détourner l'attention des populations on sort quelques scoops sensationnels, on nous laisse imaginer que des petits hommes verts venus d'un autre monde arrivent pour nous impressionner, en fait il y a bien des hommes qui nous impressionnent mais ils ne sont pas verts, sinistres, plutôt tordus et voraces ils trouvent toujours de quoi influer sur les foules crédules et apeurées qu'on a soigneusement préparé.  

Après la séance mondiale de peur d'un virus on nous fait le coup des extra-terrestres. 

Il est vrai que quand on constate les dérives et la soumission de certains on peut aussi imaginer que ça marche, de tout temps le sensationnel a fait de l'effet sur des gens infantilisés et soumis. 

Je me dis que si des extra-terrestres devaient venir nous voir, vu l'état dans lequel on a mis la planète et l'humanité, ils ont dû très vite faire demi-tour, circulez il n'y a rien à voir, le résultat humain sur terre ce n'est pas vraiment une réussite. 

 

Me petite revue de presse 05/12/2020Me petite revue de presse 05/12/2020

Avoir les flubes.  (Cliquez sur les photos pour les agrandir)

C'est de l'argot, ça veut dire avoir peur, être particulièrement craintif, ou plus vulgairement chier dans son froc dès que les prémices d'une potentielle difficulté est palpable.

Bref, même responsable on tremble face à cette énorme vague de neige de dix centimètres qui nous isole du monde des gens normaux ne vivant bien que par grand beau temps.

Une fois de plus instiller la peur permet de soumettre les populations, je vais l'emmener faire une tournée scolaire Mme la Préfète, à Puy-Chalvin, Puy-Richard et Puy-Saint-Pierre, de nuit, dans le blizzard avec 80 cm de neige, la route verglacée, sur des petites routes mal entretenues, par ses services justement, avec une paroi d'un côté et un "gouffre" de 200 mètres sans parachute de l'autre.

Les gosses sont habitués et ravis, dans le car scolaire dans ces conditions ils ne font même pas attention, ils ont l'habitude et sont en confiance, les chauffeurs de haute montagne ont l'habitude et les véhicules sont super équipés, les parents aussi ont l'habitude ; alors qu'elle réserve ses mises en garde aux gens d'en bas qui flippent dès deux centimètres de neige sur l'autoroute bien plate, avec des prés alentour pour ne pas se faire de mal en cas de sortie de route. 

Pourtant je suis parigot adopté par les montagnards, la vie citadine je connais aussi mais à des époques où on ne nous chaperonnait pas en permanence à nous prendre par la main pour même nous montrer comment nous torcher le cul. 

Les commentaires sont à la hauteurs de l'incongruité de l'avertissement. 

 

Me petite revue de presse 05/12/2020

Les bulletins météo.

Les annonces de jeudi en soirée se faisaient alarmantes, c'est devenu classique que d'alarmer en permanence, on nous annonçait entre 20 et 40 cm de neige, ce qui ici est de la rigolade, s'il en est tombé 10 cm c'est le bout du monde.

Maintenant pour une babiole météorologique on mobilise l'armée, les gros moyens, on remue ciel et terre : mais ils deviennent fous !!!!

 

Photos Facebook et Dauphiné Libéré Photos Facebook et Dauphiné Libéré

Photos Facebook et Dauphiné Libéré

Transports scolaire suspendu ???   (Cliquez sur les photos pour les agrandir)

Article DL -  https://t.co/pQWZD1RoBN?amp=1

Je crois que c'est du jamais vu dans les Hautes Alpes, on serait pliés de rire si ce n'était si pénible pour tous ceux qui sont concernés, élèves, parents d'élèves, transporteurs, chauffeurs, etc., mais c'est quoi cette connerie !

Elle vient d'ou Mme la Préfète, des Antilles ?

 

Me petite revue de presse 05/12/2020

Ça ce sont de vraies chutes de neige.

Et pourtant ça roule, les cars scolaires circulent, les enfants vont à l'école.

La vie de la montagne continue, ceux qui sont à la peine ce sont les services de déneigement qui n'ont pas attendu une responsable administrative pour leur apprendre à bosser. 

Mais c'était en 2017, Mme la Préfète était encore aux Antilles, sur une plage ensoleillée sans doute. 

 

Vidéo à Cervières.

Il y a aussi des scolaires à Cervières, aucune chute de neige n'a jamais empêché les cars de rouler, alors franchement 5 cm sur la route c'est comme s'il n'y avait rien.

Nous sommes à la merci de gens ignorants de beaucoup de choses, c'est la continuité de l'infantilisation de la population.

Alors mesdames et messieurs les bureaucrates laissez les professionnels travailler, il est vrai que des professionnels dans vos rangs ça manque beaucoup. 

Il y a, je suppose, des problèmes plus importants pour ces fonctionnaires qui ont peur de trois flocons de neige.

 

Me petite revue de presse 05/12/2020

Comme les contrôles à la fraude.

Sauf que des médias responsabilisent une fois de plus les consommateurs, on nous fait payer pour l'enlèvement des déchets et des emballages mais on ne s'occupe pas de prendre des mesures en amont, il est vrai qu'il est plus facile de taxer un administré qu'une grande enseigne.

C'est pourtant aussi son travail à Mme la Préfète, s'occuper des problèmes qui pénalisent les consommateurs c'est certes moins porteur médiatiquement mais ce serait plus efficace pour sauvegarder le pouvoir d'achat du français moyen.

Il y a tant à écrire que des mois sans cesser de pianoter sur mon clavier n'y suffirait pas. 

On est dans un monde de chiasseux, de couilles molles, de prétentieux qui se font mousser par des annonces puériles mais qui sont dans l'incapacité de réellement être efficaces. 

C'est désespérant.

 

Me petite revue de presse 05/12/2020

La connerie d'État.

Je pense qu'en matière d'irresponsabilité le recul de l'ouverture des stations est un record, il est vrai que ceux qui ignorent la neige et la montagne s'imaginent que sur les remontées mécaniques il y a autant de promiscuité malsaines que dans le RER pourtant autorisé, ce non-sens politique aberrant a de graves conséquences sur nos régions déjà sanctionnées par la défection touristique étrangère à cause de la pandémie politique puisque la sanitaire est terminée.

Ma foi, ils l'ont voulu ceux qui ont voté Macron, ils l'ont et il va falloir le subir encore.

Je cesse là cette page parce que je sens monter en moi une colère difficile à contenir face à toutes ces conneries accumulées depuis des mois.

Bonne journée à tous tout de même.

 

Pour me rejoindre, continuer à me suivre et partager ce blog,  inscrivez-vous à la newsletter ci-dessous.

 

Publié dans Briançon et politique

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article