Il ne sont pas là que pour manger au plan B

Publié le par François Ihuel

 

Depuis quelques jours, à l'arrivé de gendarmes,

on n'entend que des critiques infondées.

 

Les Hautes Alpes en alerte maximum.

COVID pour la Préfète. 

La population est confiné (du moins c'est ce qui est officiel) le ministre de l'intérieur demande aux préfets de renforcer les contrôles, payants bien entendu sauf pour les SDF insolvables et sans masque(arade) ainsi que les migrants que je vois se balader sans réserve ni protection, mais eux non plus ne sont pas solvables. 

La gare de Briançon, en ces journées courtes et tôt nocturnes, est la plaque tournante de l'accueil des migrants qui arrivent de partout, frontière mais aussi par le train, pourquoi et pour quelle destination ?

Depuis quelques soirs, suite à l'arrivée de renforts de gendarmerie, ce qui a fait beaucoup réagir parce que pour les nourrir il a fallut ouvrir un restaurant, le Plan B c'est l'effervescence des passeurs ; comme la préfète a fait fermer les restaurants du département forcément la cible ce sont les gendarmes qui viennent en renfort, les petits esprits étroit ne se posent pas plus de question.

Il semblerait que les associations pro-migrants, c'est à dire les réels passeurs, profitent de ces dispositions pour agir vite et fort, c'est presque sans retenu qu'ils accueillent ces migrants importés, on musèle la population mais on "facilite" la migration massive qui n'a jamais cessé.  

La vidéo n'est pas de moi, je suis également confiné quand je ne suis pas au boulot, toutefois elle est révélatrice du discourt de faux-cul des autorités qui, d'un côté par la voix de Macron nous donnent l'illusion d'un "combat" contre le terrorisme, alors que ces derniers sont parmis les migrants, et de l'autre révèle un laxisme complaisant apparent qui facilite l'importation des terroristes de tous poils, non content de les libérer pour dégarnir les prisons - peut-être pour mettre les opposants au port du masque on y arrive à grand pas - on les fait rentrer massivement par nos frontières passoires.

Alors avant de fustiger les dispositions qui sont prises pour renforcer les gendarmes que les détracteurs de l'ouverture d'un établissement en urgence cherchent à savoir pourquoi des renforts. 

Les ennemis de la France et les complices de la destruction de la France sont ces dites associations parasites qui facilitent l'invasion programmée.

La suite dans quelques jours. 

Bonne soirée à tous.

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

St Jean 12/11/2020 20:33

Il est évident que ces assos sont des nids à migrants qui sous des discours de fausse charité importent des destructeurs de civilisation et de chaos

Bravo pour les dénonciation

François Ihuel 13/11/2020 14:31

Le problème est vaste, Ce n'est pas à proprement parler une dénonciation, juste un fait que des autorités camouflent et "protègent", la délation ne fait pas partie de mes principes même si je mets en avant ce que d'autres voudraient voir ne pas être su. Demain une page disparate sur les "passeurs".