Vichy et ses adeptes

Publié le par François Ihuel

 

Si le régime de Vichy à des émules il a aussi des adorateurs.

 

Vichy et ses adeptes

Fanatisme.

Non que l'auteur de ce commentaire soit adorateur du régime de Vichy mais il est un des adorateurs de la façon de l'exploiter, comme déjà écrit maintes fois dans quelques pages les poubelles de l'Histoire sont les greniers à réponses de secours pour ceux qui n'ont rien d'autre. 

Ce qui est amusant dans ces détails c'est la prise de position qu'ont certains pour cibler ce qui appartient à tout le monde, parce que parmi tous ceux qui ont été les colonisateurs divers d'époques révolues, mais qui servent de prétextes et de références une majorité se disant de gauche, il y a majoritairement des gens se disant de gauche.

C'est aussi le motif qu'utilise M Gryzka qui considère que la gauche et la droite ça ne veut plus rien dire, il est vrai que quand on a profits à tirer d'une situation on ne s'embarrasse pas de son propre passé ni de ses prétentions anciennes qui pourtant faisaient références à une droite dont il se répondait. 

Une fois de plus la propagande de la gauche briançonnaise semble mettre tous les autres partis dans le même sac afin de hisser la tête au-dessus de tous ces dits partis, alors on ressort les colonies, les églises qui seraient des repères de fascistes, les femmes trompées, les mœurs dissolues et autres.

Jusqu'à insinuer que de disposer de son corps serait une occasion de plus pour alimenter quelques fantasmes du passé et ainsi s'en servir à des fins de propagande mais tout est bon à prendre, c'est le miracle des périodes électorales que de faire se dévoiler quelques rancunes tenaces et quelques états d'esprit plutôt tordus.

Je mets Vichy parce que là l'hésitation à comparaison avec la collaboration au régime Nazi serait une fois de plus un résidu des poubelles du III Reich, toutefois à travers les mots et entre les lignes on comprend aisément l'état d'esprit et la finalité de ces allusions. 

Pourtant, alors que M Fromm semble vouloir ne reconnaitre de républicain que les listes qui lui sont favorables, voilà qu'un de ses "fans" vient fustiger cette source républicaine qui ne serait que véreuse, pourrie ; étonnante contradiction.

Je serait curieux de savoir ce que M Fillon vient faire aujourd'hui dans les élections briançonnaises, il est vrai que côté gauche on politise à tout va sans trop se poser la question de savoir si des élus régionaux n'ont pas aussi apporté leur soutien aux candidats de gauche.

Ma page de ce matin dénonce un cirque local et une cacophonie grand-guignolesque qui ne fait pas état d'une particularité politique dite, aucune position politique n'est avancée dans mes lignes qui ne décrivent qu'une situation pour le moins bordélique.

Depuis le temps que j'entend dire qu'il faut construire l'avenir de briançon je me demande donc pourquoi ça n'a pas été fait durant ces dix dernières années qu'il faille à chaque fois se poser la même question ; l'avenir de Briançon ne serait donc que les destructions et le bradage des terrains de la ville aux promoteurs !

 

Vichy et ses adeptes

Réponse de principe.

J'aurais pu ne pas partager ce commentaire puisque je les filtre à cause des marabouts et autres sorciers modernes qui voudraient se servir de mon blog pour en faire un support publicitaire, toutefois je salue ce commentateur, dont j'ai caché le nom puisque je n'ai pas son accord pour le laisser paraître, d'avoir manifesté son point de vue, je respecte tout le monde quel que soit sa position sociale ou politique, les droits sont les mêmes pour tout le monde même si une partie de ce monde n'a pas la même vision des droits.

Ce qui est dommageable c'est l'insulte voilé qui est derrière les mots, cette prouesse je l'utilise aussi mais je module en ciblant mes personnages afin de ne pas mettre tout le monde dans le même sac. 

Donc, une fois de plus, ce qui ne sert pas un homme ou une cause précise est néfaste à la société, une étroitesse d'esprit qui dans ce sens conforte effectivement une atrophie cérébrale qui rend le cerveau immobile, j'ai donc un interlocuteur qui s'exprime en toute connaissance de cause et qui semble dans ce cas là bien connaitre le sujet ; comme quoi !

Juste une parenthèse, le courage sucé des autochtones des colonies anciennes semble n'être pas celui qu'on trouve aujourd'hui chez ces mêmes, réfugiés chez nous parce que la soupe est meilleure, et qui semblent ne trouver dans le courage des actuels autochtones français que les subsides faciles dont ils se gobergent sans effort, étonnant une fois de plus cette inversion des choses et des comportements. 

Espérons tout de même que des candidats un au moins saura plus s'occuper des briançonnais et de ce qui motive ces élections que de chercher chez un adversaire la façon de le faire tomber.

Bonne soirée à tous.

 

Pour me rejoindre, continuer à me suivre et partager ce blog,  inscrivez-vous à la newsletter ci-dessous.

 

 

Publié dans Briançon et politique

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article