Les tendances dangereuses

Publié le par François Ihuel

 

La gestion d'une ville c'est avant tout répondre à la demande des administrés, de tous les administrés.

 

 

Les tendances dangereuses
Les tendances dangereuses

Les amours impossibles.

Détonante image d'une alliance contre nature, j'ai hésité choisir entre les photos pour finalement mettre les deux. Sur la seconde le pantalon rose du maire sortant fait une tache dans l'ensemble, je me demande quelle idée lui est passé par la tête à s'affubler de cette façon pour une photo de "famille" électorale.

Bref, pas de quoi se lever la nuit pour se regarder dormir mais franchement c'est ce que j'ai vu en premier, cette tache rose, peut-être pour souligner la couleur socialiste, ce qui rejoindrait donc une logique même si le socialisme français en a un sacré coup dans l'aile.

Je connais quelques élus sortants, puis d'autres de cette nouvelle équipe, s'engager c'est une décision importante à condition d'être motivé, non pas par la place mais par le travail à fournir.

La municipalité d'avant remaniement local n'a pas donné toute la mesure de ce qu'en attendaient les briançonnais, loin s'en faut.

D'ailleurs implicitement leur dépliant le confirme.

 

Les tendances dangereuses

Le pouvoir de perdre.

Parce que si j'analyse bien ne serait-ce que le passage de leur déclaration un gros mensonge apparait dès les premières lignes.

Un rapprochement qui s'est effectué sur plusieurs années, ce que confirme M Fromm dans le débat récent sur FR3 PACA où il avance trois années de collaboration avec son adversaire de l'opposition qui, soit dit entre parenthèses, s'est bien foutu de la gueule de ceux qui lui faisaient confiance et de la population briançonnaise en faisant semblant d'être opposé à celui qu'il caressait dans le dos pendant cette même période.

Jusqu'à aller faire au premier tour une liste contre celui avec lequel il s'est acoquiné, c'est du faux-cul de première classe.

Donc une seule et même ambition : Faire gagner Briançon, ce qui signifie que depuis 2009 la ville perd d'avoir à sa tête ceux qui la font perdre.

Alors fatigué de faire perdre la ville depuis 11 ans on s'allie contre nature pour cette fois la faire gagner avec les mêmes ; il y a comme un problème d'étique. 

Et puis on constate donc que depuis trois ans le maire et son poulain confirment qu'il n'y a plus d'opposition municipale alors que cette équipe en 2014 s'est présentée justement pour qu'il y en ait une, les briançonnais trahis apprécieront.

On ne doute alors pas un seul instant que ce fonctionnement de cachoteries et de tromperies ne continue multiplié par deux puisque maintenant ils sont deux faux-cul à prétendre diriger la commune.

 

Les tendances dangereuses

Virus salutaire.

Les deux affirment de concert avoir géré la crise du Covid 19, comme un trophée ils mettent en avant le travail qui leur incombe mais qu'ils récupèrent électoralement, une spécialité de gauche. 

C'est ça qui est bien chez M Fromm, dès qu'il fait son travail de Maire il en fait une exception qu'il projette en avant afin de s'en glorifier, ce qui prouve aussi qu'il reconnait ne pas le faire dans des conditions normales.

 

Les tendances dangereuses

Payer sa dette.

Ma foi que M Fromm s'engage à rembourser, avec l'argent des contribuables, la dette qu'il a créé rien de plus logique, vu ce que ça donne et le déficit perpétuel de cet investissement c'est enfoncer la ville pour des décennies, par contre il n'en parle jamais des responsabilités, et pour cause, c'est lui qui a signé le prêt empoisonné pour le téléphérique, mais ça fait maintenant si longtemps que de moins en moins d'administrés s'en souviennent mais que de plus en plus payent.

J'ignorais qu'il écoutait la population M Fromm, où alors juste le temps de la campagne électorale, nombre de gens m'ont dit n'avoir jamais reçu de réponse pas plus que je n'en ai reçu.

Relancer l'économie du tourisme : 

Après l'avoir détruite c'est le moins qu'on puisse promettre.

Poursuivre le travail d'assainissement des finances communales :

Ce qui a eu pour effet de réduire drastiquement le personnel des ST, on ne sait pas aujourd'hui ce qu'une nouvelle municipalité va trouver, entre les effets d'annonces et la réalité il y a peut-être matière à interrogation, si un inspecteur des finances met son nez là où ça semble suspect il n'est pas impossible qu'on découvre quelques bizarreries financières. À suivre donc.

Prendre soins de vous... etc..

Les espaces verts je veux bien, les rues on n'en parle pas quand à la sécurité il y a comme un problème.

Préparer le monde du futur....etc..

L'écologie c'est la grande mode et ça ne coute rien d'en avancer quelques lignes, quant au futur je vois pas trop ce qu'on pourrait préparer d'autre.

Le reste de la liste c'est de la démagogie électorale, de la haine et une vision de la démocratie plutôt étriquée.

 

Les tendances dangereuses
Les tendances dangereuses

Fort heureusement.

D'autres ont les pieds sur terre et ont compris depuis longtemps que le tandem Fromm Gryzka c'est de la dynamite.

 

Les tendances dangereuses

Girouette ?

Ça va bien avec M Gryzka, deux girouettes qui se contredisent ça risque de faire des étincelles.

 

Les tendances dangereuses

Affichage nocturne.

Imaginer qu'un candidats, ou plusieurs unis, puisse avoir un esprit tordus laisse à penser que ceux qui sont volatiles et sans pudeur pourraient se faire une idée de ce que certains sont capable de faire, coller des affichettes calomnieuses sur des emplacements stratégiques de la ville pour tenter de démolir un candidat c'est très très bas. 

Alors pourquoi pas un petit billet pour encourager ces exactions !

Dimanche j'espère qu'enfin nous sortiront du cauchemar Fromm.

Bonne soirée à tous. 

 

Pour me rejoindre, continuer à me suivre et partager ce blog,  inscrivez-vous à la newsletter ci-dessous.

 

Publié dans Briançon et politique

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article