Déconfinement avant reconfinement

Publié le par François Ihuel

 

Ça sent l'été qui approche, les vacances incertaines et les finances improbables.

Alors déconfinons le temps d'engranger pour reconfiner plus tard. 

 

Déconfinement avant reconfinement

Guignol à tous les étages.

 La cacophonie du déconfinement pire que celle du confinement.

 Ça laisse rêveur quelque part, c'est la chienlit à tous les étages du pays, même chez les scientifiques, de ceux qui sont achetés par les gouvernants pour aller dans son sens et de ceux qui sont nettement plus raisonnables et scientifiques mais qui ne bénéficient pas de l'appui de l'État.

 Finances obligent.

 Nos chers enfants vont-ils retourner à l'école ?

 À en croire les grands scientifiques politiques d'État avec quelques précautions ça devrait le faire, sauf que des enfants c'est tout sauf ce qu'on en attend et je doute qu'ayant en perpétuel exemple l'indiscipline nationale et le multiculturalisme d'une grande pagaille ils soient réceptifs à ce qu'on va leur demander pour respecter les mesures de protection, en fait ils vont retourner en classe pour apprendre les règlements sanitaires si nombreux et si disparates qu'il ne restera plus assez de temps pour apprendre autre chose. 

 Qui plus est fonction des appartenances ethniques et communautaires je sens que quelques frictions vont égayer les établissements scolaires où déjà plus aucun pédagogue ne parvient à imposer quelle que discipline que ce soit.

 Mi-mai l'année scolaire est presque terminée, je doute que ce qui est "perdu" se rattrape, d'autant que le choix est donné d'y aller ou pas, ce qui prouve bien la fantaisie de la décision. Alors ne reprendre l'école qu'en septembre ça ne changera rien.

 Séparés d'un mètre en classe, portant masques et autres bizarreries qui prennent de l'ampleur ; ils seront plus à même de partager leurs virus et microbes en cours de récréation, à moins qu'on ne les affuble de protections exceptionnelles et physiques les empêchant de s'approcher à moins de la distance de sécurité tout aussi élastique que les annonces gouvernementales. 

 Le spectacle vaudra quelques photos BFMTV en tête, ce média d'une nullité à se chier dessus.

 Je dirait bien que c'est guignol tout ça mais le vrai guignol garde sur le fond une partie de rêve, là on ne va avoir que des cauchemars.

 

Déconfinement avant reconfinement

Infantilisme national.

 Depuis Mitterrand le peuple français s'infantilise chaque jour un peu plus, à tel point qu'il ne reste plus beaucoup de gens lucides pour réaliser que des mesures sanitaires basiques devraient passer avant les quelques frivolités dont la population est devenue accroc et friante, il est vrai qu'habituer à ne travailler de temps en temps qu'entre les congés, vacances, RTT et autres facilités qui ont détruit l'économie française, se passer du moindre loisir, fut-il à risque, n'est plus accepté d'une population veule et de plus en plus fainéante.

 Alors, pour donner l'illusion qu'il existe encore des périodes de vacances, il faut des périodes scolaires, à croire que ceux qui se sont retrouvés au chômage technique n'ont pas subit de dommage financier qui ferait que ces gens soient devenus raisonnables en préparant le retour de la pandémie dès début septembre, puisque je ne doute pas un seul instant que ce mélange hétéroclite de populations diverses va de nouveau relancer le virus qui est tordu de rire de ce cinéma politico-social dont le seul attrait est le fric que perdent ceux qui ont peur de plus en avoir avant de perdre la vie d'avoir voulu se reposer de ne plus en avoir. 

 Putain qu'est-ce que je marre.

 Vous voulez que je vous dise, au pays des cons c'est le nombre qui fait le vainqueur, je ne doute pas un seul instant que la France soit tout en haut du podium, politiques gouvernementaux en tête.

Bonne journée à tous, confiné ou pas. 

 

Pour me rejoindre, continuer à me suivre et partager ce blog,  inscrivez-vous à la newsletter ci-dessous.

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article