Cinéma médiatique électoral

Publié le par François Ihuel

 

Tout est bon à récupérer.

Mais pas à distribuer.

 

Le rôle des élus. (Petite vidéo courte mais intéressante, cliquez sur le lien.)

Bien que tardive la distribution de masques à commencé, mieux vaut tard que jamais.

Une logique de fonctionnement devant une situation d'urgence.

Des élus et des employés municipaux qui vont au-devant des administrés pour distribuer des masques c'est leur travail.

 

Cinéma médiatique électoral

Marchand de propagande.

Ou parade médiatique briançonnaise avec des adversaires politiques d'une rare complicité mais il faut bien se faire mousser un peu. 

L'humilité et la vraie nature de l'entraide c'est la discrétions dans l'efficacité.

Sans cinéma médiatique la plupart des maires ne font pas de récupération politique comme à Briançon, par contre distribuer sur la place de l'Europe pour bien se faire voir sans aller vers ceux qui ne peuvent se déplacer facilement c'est quelques part se foutre du monde.

Depuis des semaines je tente d'obtenir un masque mais c'est introuvable sauf à l'hôpital mais uniquement pour les malades et les consultants ; les pharmacies n'en vendent pas.

Aucune d'ailleurs ne m'a informé qu'une distribution aurait lieu. 

Il aurait été logique que les gens confinés et faisant partie de ceux qui sont les plus "restreints" puissent disposer de ces fameux masques par une distribution ciblée et non sur un éventaire de marché en place publique. N'ont donc été servi directement que quelques secteurs ciblés en contact avec du public et ceux qui se sont déplacés avec autorisation de sortie dérogatoire.

Qui plus est je n'ai eu aucune information directe qui aurait fait que je sache qu'il y aurait distribution pas plus qu'il n'est possible d'aller chercher un journal en librairie puisque ce n'est pas un produit de première nécessité, comme les agents verbalisateur semblent à l'affut du moindre PV à établir pour faire du fric il est conseillé de rester chez soit, sauf bien entendu dans certaines villes et banlieues où tout est permis. 

Je ne suis pas non plus en permanence à scruter le site de la municipalité, je cible plutôt sur les cas des "infectés" et leur situation, mais ce n'est pas journellement actualisé.

Maintenant il faut bien se rendre à l'évidence, à Briançon il est fréquent de constater des exceptions contre nature, on voit donc parader cote à cote deux candidats aux élections qui, il y a peu s'insultaient presque pour aujourd'hui s'embrasser.

C'est presque comique. 

 

Cinéma médiatique électoral

Tout est dans l'image.

Savoir comment sont ciblés les bénéficiaires et savoir pour qui ils vont voter, puisque les maux ça en sert certains.

Bonne journée à tous. 

 

Pour me rejoindre, continuer à me suivre et partager ce blog,  inscrivez-vous à la newsletter ci-dessous.

 

 

Publié dans Briançon et politique

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

NICOLAS FAURE 24/04/2020 11:42

"Les copains et les coquins" Raymond Barre 1976