Tout faire à tout prix

Publié le par François Ihuel

 

Pour éliminer un candidat il faut s'unir.

Quitte à s'acoquiner des adversaires.

 

Tout faire à tout prix

Petit panneau.

Connus de tous les internautes ces panneaux tout fait de préceptes divers.

Approchant certaines mentalités on découvre qu'en effet pour arriver on est prêt à sacrifier son amour propre, voire louvoyer dans les plate-bandes des autres. 

Une attitude d'un potentiel élu qui fait froid dans le dos, représenter des administrés par des expédients mafieux c'est assurément vouloir gouverner, pour faire le rapprochement avec un candidat qui veut gouverner sans partage et en maitre absolu, c'est à dire la continuité de ce qu'on connait déjà depuis onze ans.

Trois listes à Briançon dont une en trois pièces pour en faire cinq.

 

Tout faire à tout prix

Ce n'est pas par camaraderie.

C'est juste pour déséquilibrer les tendances. 

Pour parvenir à ses fins il faut déjà passer le premier tour des élections. 

Savoir pourquoi un colistier de Mr Gryzka s'intéresserait-il à la composition d'une liste adverse !

Quand on fait la course à une place on n'aide pas un adversaire à tenter d'y arriver aussi, on tente au contraire de freiner sa course.

Sauf si on est persuadé que cet adversaire ne sera pas à l'arrivée et que dans ces conditions précises il devient utile.

L'électorat du Rassemblement National, à Briançon, c'est environ 30 % des inscrits, bien entendu ça ne se dit pas, c'est trop important pour en faire étalage par les adversaires du RN, mais ça peut servir si cet électorat peut réduire les voix potentielles d'un autre adversaire qui lui a de fortes chances d'arriver, plus il y a de listes et plus l'électorat se clairsème, alors pourquoi ne pas aider un candidat à boucler sa liste pour réduire l'électorat ciblé, puisqu'il est supposé faire peu de voix !

Les candidats briançonnais vont allez chercher les voix du RN pour passer, tout est bon pour y parvenir.

En ce qui me concerne je voterai pour celui qui est à même de ne plus permettre que la fantaisie détruise la ville et ne plus permettre que les finances détournées n'entretiennent l'invasion migrante sous couvert d'humanitaire inexistant tel que la situation le démontre aujourd'hui.

Les briançonnais sont-ils prêts à financer encore et toujours plus le parasitage du pays au détriment de l'indispensable dont ils sont privés par détournement d'impôts ?

Proposer au RN de l'aider à compléter sa liste c'est donc ce qu'à fait un très proche colistier de Mr Gryzka - que je ne nommerai bien entendu pas puisque je le connais aussi - dans cet unique but parce que je ne vois pas trop autres avantages que peut tirer une liste d'en aider une autre adverse, et mal aimée, dans la même course. 

En fait l'idée reçu que le RN serait faible à Briançon induit à certains de prendre des risques mais surtout à se "prostituer" électoralement pour gagner en trichant, puisque c'est de la triche.  

Ce qui laisse à supposer que l'attaque contre un colistier de Mr Gryzka pourrait tout aussi bien être une mise en scène localement médiatisée via les réseaux sociaux pour déstabiliser un candidat ciblé, ça s'est déjà vu souvent comme les propagandes pro-migrants mises en scène en studio pour faire pleurer dans les chaumières. D'ailleurs on n'en entend plus parler et aucun média n'a fait état d'une quelconque plainte en ce sens.

La faiblesse apparente du RN dans cette ville tient à ce qu'il n'y a pas de structure vraiment définie, on est en train d'y remédier, comme on va prouver que les électeurs du RN ne sont pas de dangereux personnages près à rejeter à la mer tout ceux qui ne lui plairaient pas, ça ce sont les méthodes cachées de quel que candidat qui ne se dévoile pas pour nous en mettre plein la poire s'il est élu.

La méthode employée à Briançon est donc une connivence à travers une fausse défiance, on s'engueule mais on s'aime bien quand-même.  

Comme expliqué, dans ma page précédente, les programmes sont pratiquement tous identiques présentés différemment. 

Les sujets essentiels ne paraissent pas, pourtant quelques candidats sont allés chercher dans mon blog mes préconisations sur les onze années de son fonctionnement, pour qui creuse un peu en retrouvera les similitudes. 

 

Tout faire à tout prix

Ça sent le fric.

Personne n'ignore que les candidats aux élections municipales sont approchés dès lors qu'ils se sont déclarés, le jeu des promoteurs immobiliers qui se moquent totalement du bien-être des administrés c'est "d'acheter" des complaisances ; qui ne serait pas alléché par quelques largesses !

C'est pourquoi presque tous les programmes vont dans le sens de continuer à détruire la ville et à la bétonner à outrance, les promoteurs ne vivent pas à Briançon - ils ne sont pas fous - ils vivent dans de belles villas financées par les avantages acquis auprès des élus crédules et prostitués prêts à vendre tout ce qui est vendables pour s'enrichir.

La presque totalité des candidats, dans toute la France, n'y vont que pour en tirer argent et avantages, ces avantages que seule une place d'élu permet d'obtenir. 

Que les briançonnais méditent là-dessus, il n'y a pas que la personnalisation d'un octroi qui compte, il y a l'avenir d'une ville et des enfants des administrés qui vont aller voter. 

Bonne soirée à tous et à très bientôt dans une page sensible sur l'invasion massive.

 

Pour me rejoindre, continuer à me suivre et partager ce blog,  inscrivez-vous à la newsletter ci-dessous.

 

Publié dans Briançon et politique

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article