Huit milliards d'humains et nous et nous et nous

Publié le par François Ihuel

 

L'humanitaire politique économique.

 

Huit milliards d'humains et nous et nous et nous

Trois jours sans page ?

Juste une absence de courte durée pour quelques examens et une biopsie lymphatique, rien de méchant mais de l'hôpital je ne pouvais rien faire.

Ces maux qui nous assaillent quand on prend de l'âge.

 

Huit milliards d'humains et nous et nous et nous

Au 17 Mars 2020.

Depuis ça a empiré.

Trois milliards d'humains confinés, où du moins dans l'obligation de le faire. 

On pourra remarquer, sur cette carte, que ne sont positionnés que les pays qui médiatisent facilement, les autres, plus refermés, ne communiquent pas, ou très peu, et c'est justement ce qui est inquiétant.

La Russie, l'Inde et le continent africain sont certainement tout aussi affectés, justement aussi la raison pour laquelle les pays fortement médiatisés n'en font pas état.

Dans cette rapidité d'expansion je doute que ces pays soient épargnés surtout connaissant le retard sanitaire de beaucoup, on nous amuse, on nous promène de plateau en plateau sur les chaines de télévision françaises avec force intervention de très très savants journalistes et intervenants parfaitement inconnus qui font l'étalage de leur science et surtout la révélation de leur incapacité, se gorger de faux-savoir et d'orgueil pour avoir sa tronche sur les écrans c'est assez minable. 

Des politiques plus savant que les scientifiques, des journalistes plus malin que ces mêmes scientifiques.

Et encore, je n'ai pas la télé, mais je me tiens au courant tout de même à travers d'autres médias qui n'imposent pas de passer par eux pour nous laver le cerveau d'inepties et de mensonges rassurants. 

On a un neurologue de quarante ans plus savant qu'un épidémiologiste de renommé, mais il est ministre, quand on case des copains au gouvernement il faut les mettre en avant, Mr Veran pue de prétention, il s'impose, fort de sa fonction, comme le nec plus ultra de la science actuelle, je me méfie des types qui se prennent pour le centre du monde.

Entre traiter de la maladie du cerveau - oh combien - et être spécialisé des maladies virales il y a autant de différence qu'entre un fabricant de pneus et un mécanicien poids-lourds. 

Juste savoir qu'un diplôme n'est pas une attestation de capacité mais l'aboutissement d'un cursus, la différence est de taille.
 

Huit milliards d'humains et nous et nous et nous
Huit milliards d'humains et nous et nous et nous

Le chêne et le fétu de paille.

J'aime entendre des gens posés expliquer de façon claire et compréhensible leur point de vue dans leur spécialité.

Je ne supporte pas ceux qui n'en peuvent plus d'être en première ligne des médias pour briller de leur incompétence de la spécificité dans laquelle ils s'insèrent

Si on pouvait faire un usage rationnel des hommes politiques il ne resterait plus grand monde au gouvernement, depuis trente ans qu'on voit défiler des nullités qui ne se placent que pour la notoriété et le lucre on constate la dégradation de la France à cause de ces nullités qui sont censés nous gouverner mais qui ne servent que des intérêts.

Autant on a de plaisir et d'attention à écouter le Professeur Raoult, autant on évite de voire parader le ministre médecin neurologue Veran qui n'en peut plus de prétention à chaque passage médiatique. 

On est dans un monde presque irréel ou la mise en avant d'une image est plus importante que la fonction qui impose d'être plus réaliste.

 

Huit milliards d'humains et nous et nous et nous

Un monde à l'envers.

On laisse entrer des millions de migrants dont la presque totalité n'a pas de réelles raisons en dehors de profiter de la crédulité de l'Europe mais on ferme les frontières pour empêcher un virus d'envahir le pays.

Bien réaliser que dès qu'on a détecté la dangerosité de cette pandémie il était déjà trop tard, le pays était déjà infecté mais il est fort probable que ce soit antérieur aux déclarations officielles de nos dirigeants incompétents. 

Quand une maladie se déclare de façon visible et palpable elle a déjà passé le cap de la propagation, le temps d'incubation  étant largement suffisant pour voyager à travers le monde, alors quand on nous avance des dates de départ de la maladie ça me fait marrer deux minutes.

Et puis c'est tout ou rien, l'ONU exige que l'Europe ouvre ses frontières aux migrants massés près à nous envahir avec les conséquences que l'on connait mais elle fait le particularisme de l'autarcie de chaque nation, il y a comme quelque chose qui déconne au sommet de cette instance. 

 

Huit milliards d'humains et nous et nous et nous

Les laboratoires prêt !

Mais avec autorisation du gouvernement qui lui le refuse presque, les intérêts sont colossaux, on imagine très bien les luttes de pouvoir et les enjeux des uns et des autres, les politiciens achetés pour mettre en concurrence les laboratoires, ça sent encore ce fric pourri qui pourri tout.

Une chose est sûre, il y a des dirigeants qui vont avoir des comptes à rendre.  

 

Lien vidéo. (Cliquez sur le lien)

Je ne peux tout exposer, ce serait trop long et le traitement de mes vidéos passe par Facebook ou YouTube. 

La planète semble se porter mieux depuis que la population mondiale se rationne en excès de tout genres, ce qui prouve que la société planétaire actuelle vie très largement au dessus de ses réelles nécessités et que l'humanité est capable de faire cet effort de revenir à du plus lucide en matière d'existence.

Alors s'il y a des morts, qu'on va compter par millions parce que pour le moment on nous cache les chiffres, il va aussi y avoir une prise de conscience mondiale qui fera que le fonctionnement humain va prendre un grand virage, peut-être salutaire mais c'est moins sûr connaissant le fonctionnement de beaucoup qui reviendront à leur démons d'avant crise en soumettant les autres, ces autres qui ne peuvent vivre que soumis.

C'est à ces autres justement qu'il appartiendra de les freiner en ce sens. 

L'humanitaire mondial n'est qu'économique et politique, on ne s'inquiète que du rapatriement de nos concitoyens, ce qui semble induire que l'humain n'a de valeur pour les autres que de ce qu'il peut apporter, drôle d'humanitaire qui consiste à s'octroyer des valeurs là où il n'y en a pas.

Briller à travers les autres d'être terne et égoïste, construire des associations pour se montrer, pour faire parler de soi en se servant des autres.

Un pays qui vole l'autre en détournant du matériel sanitaire, d'autres qui s'enferment en autarcie pour ne pas voir les autres, on semble satisfait de voir la population mondiale doubler tous les trente ans mais on ne veux pas savoir ce qu'elle devient, bizarre réaction humaine, c'est aussi les conséquences de la surpopulation. 

Bonne soirée à tous et à bientôt pour autre chose. 

 

Pour me rejoindre, continuer à me suivre et partager ce blog,  inscrivez-vous à la newsletter ci-dessous.

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article