Pas de mot

Publié le par François Ihuel

 

Crétinisme municipal ou laxisme imbécile ?

 

Pas de mot

Vue panoramique.

Un tas de neige merdeuse ou un tas de merde neigeuse ! Difficile de faire la différence.

C'est à l'entrée de la ville à l'extrémité du parking de Carrefour Market.

Secteur privé n'étant pas souvent nettoyé, c'est l'image de marque que la société Carrefour donne à ses potentiels clients qui arrivent en ces lieux.

 

Pas de motPas de mot

Toujours le secteur "privé".

Puisqu'à Briançon la merde des autres on y touche pas et tant pis pour l'image de la ville.

Toutefois les autorités municipales pourraient intervenir auprès de la gestion de cette enseigne afin de faire nettoyer les lieux.

Il y a un cahier des charges qui concerne les entreprises diverses, le maire doit faire appliquer les textes en ce sens, il en a le devoir et le pouvoir même s'il n'en fait qu'à son bon vouloir.

Maintenant, vu le reste on se dit que la merde ça se partage et ça se conserve. 

 

Pas de mot
Pas de motPas de mot

Arrêt de bus "Espace Sud".

Crasse, détritus, et pas du jour, de plusieurs semaines, voire de plusieurs mois.

Et ça pue, ça pue.

Il est vrai qu'on a un temps de mois d'avril, le soleil qui cogne sur ces délices ce n'est que du bonheur olfactif.

Quand on constate que dans le monde la crasse, la promiscuité, la négligence et les conditions sanitaires de nombre de lieux génèrent des maladies, comme en ce moment le Coronavirus, je me dis que l'aspect sanitaire de la ville ne semble pas préoccuper plus que ça les responsables divers, le maire en tête puisqu'il est garant du bon fonctionnement des services techniques.

A la veille des élections municipales ça fait désordre.

 

Pas de motPas de mot

En face.

De l'autre côté de la rue, là aussi que du bonheur, c'est l'image de Briançon en pleine saison touristique.

Même pas honte la municipalité.

Et combien d'autres endroits de la ville qui sont dans le même état.

Je m'interroge sur la capacité au maire actuel de pouvoir se présenter en laissant un peu partout un tel spectacle.

Putain il n'a pas honte l'ancien qui se targue d'un travail bâclé et d'un ratage complet d'une ville qu'il a mis en ruine.

J'arrête là, j'ai honte de cette ville qui fut célèbre par sa renommée climatique et célèbre maintenant par sa dette pharaonique et sa crasse chronique.

Il n'y a pas de mot pour décrire un tel abandon.

Y-a-t'il un candidat qui va enfin s'occuper d'autre chose que de son image et de sa notoriété ?

La réponse dans quelques semaines.

Bonne soirée à tous.

 

Pour me rejoindre, continuer à me suivre et partager ce blog,  inscrivez-vous à la newsletter ci-dessous.

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article